DGAPR : reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Le gouvernement espagnol érige ses relations avec le Maroc en priorité dans la région du Maghreb    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    Transport touristique : un encours de crédits de plus de 5 MMDH    CIH : Un produit net bancaire en hausse de 10,3% en 2020    TPE : un nombre record de faillites en 2020    Employabilité : Rabat Business School signe avec T-MAN Group    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Algérie: le remaniement gouvernemental révèle des conflits de pouvoir entre la présidence et les militaires    Algérie : le Hirak du vendredi est de retour    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion vendredi du Conseil de gouvernement    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    VIH : Baisse drastique des dépistages à cause de la Covid-19    L'Algérie, à la traîne, reçoit 200 000 doses de vaccin chinois, le variant anglais du coronavirus détecté    Marrakech : un projet contre les violences à l'égard des femmes dans les espaces publics voit le jour    Fès : Les étudiants de l'UPF échangent avec Kamal Oudrhiri    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    ALM en visite à El Guergarat    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Elections : Le cordon entre syndicats et partis coupé ?    Edito : Cannabis    Eau potable : Lydec annonce une perturbation du service dans certaines zones de Casablanca    OMC : le Maroc plaide pour un TSD des pays en développement    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Omar Hilale met à nu les assertions fallacieuses d'Alger et du Polisario    Entretien avec Sifeddine Dounia, le MC du nouveau talk-show de MBC5    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    "Pour une Maison de l'histoire du Maroc " , nouvel ouvrage de l'Académie du Royaumec    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Le projet de loi relatif au processus électoral adopté en commission    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Casablanca: «Al-Irfane» mène le combat de la culture en milieu populaire    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cannabis : le Maroc maintient son leadership mondial
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 03 - 2013

Le Maroc est le premier exportateur de la résine de cannabis. C'est ce qui ressort du rapport 2012 de l'Organe international de contrôle de stupéfiants (OICS), institution indépendante de l'organisation des Nations unies chargée de contrôler le respect des conventions de l'ONU réglementant les stupéfiants. « Le Maroc est le principal pays fournisseur de la résine de cannabis dont il est fait abus en Europe, région qui constitue le premier marché illicite mondial de cette substance. Selon l'Organisation mondiale des douanes, 72 % de la quantité totale saisie par les autorités douanières dans le monde en 2011, provenaient du Maroc », souligne l'OICS dans son rapport. Certes, poursuit-il, l'offre de résine de cannabis provenant de l'Afghanistan est en augmentation, toutefois, le Maroc maintient son leadership sur le marché international. Les principaux modes d'acheminement du cannabis vers l'Europe sont les vedettes rapides et les petites embarcations non- commerciales. « Les lots importants de cannabis illicites cultivés au Maroc qui sont destinés à l'Europe sont transportés à bord de vedettes rapides et d'autres petites embarcations non-commerciales. Les trafiquants continuent d'acheminer du cannabis en passant par les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla et par le port marocain de Tanger », poursuit l'Organe international de contrôle de stupéfiants. Des saisies de plusieurs tonnes de cannabis sont régulièrement opérées. En 2011, 138 tonnes de résine de cannabis ont ainsi été saisies par les autorités marocaines. L'Algérie et l'Egypte sont également fournisseurs de résine de cannabis mais dans une moindre mesure. Les autorités algériennes ont saisi plus de 53 tonnes de résine de cannabis qui transitaient par le territoire national en 2011 et 26 tonnes au premier semestre de 2012. Le Gouvernement égyptien a signalé avoir saisi en 2011 plus de 18 tonnes de résine de cannabis qui provenaient majoritairement des pays de l'ouest de l'Afrique.
Cocaïne : le Maroc, pays de transit
Par ailleurs, le Maroc est également l'un des plus importants producteurs de résine de cannabis. D'après les données fournies par le gouvernement marocain, la superficie des cultures illicites de cannabis s'était établie à 47 400 hectares en 2010. « Les plus grands producteurs d'herbe de cannabis sont les pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre (Ghana, Nigéria, République démocratique du Congo, Sénégal et Togo), d'Afrique du Nord (Egypte et Maroc), d'Afrique de l'Est (Ethiopie, Kenya et République-Unie de Tanzanie) et d'Afrique australe (Afrique du Sud, Malawi, Swaziland et Zambie) ». Par ailleurs, le Maroc représente également un pays de transit de la cocaïne vers l'Europe. « Selon les informations disponibles, les trafiquants de cocaïne tentent de plus en plus souvent d'introduire clandestinement de la cocaïne en Europe en passant par le Maroc », indique l'Organe international de contrôle de stupéfiants. La drogue en provenance d'Amérique du Sud est acheminée vers le Maroc via l'Afrique subsaharienne et la région du Sahel.
Lutte contre le trafic de drogue :
le Maroc félicité pour sa stratégie
L'Organe international de contrôle de stupéfiants n'a pas manqué de saluer les efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le trafic de drogue. « Le Gouvernement marocain a donné suite aux recommandations qu'il avait formulées après sa mission de 2009…Le contrôle du mouvement licite des stupéfiants, des substances psychotropes et des précurseurs chimiques a encore été amélioré grâce à l'introduction, en janvier 2011, de procédures administratives harmonisées ainsi qu'à l'utilisation de formulaires standards. La Commission nationale des stupéfiants du pays a pris des dispositions visant à améliorer la diffusion des informations sur la réduction de la demande. Le gouvernement applique une stratégie multidimensionnelle qui allie mesures de détection et de répression, éradication des cultures illicites, programmes de développement alternatif, réduction de la demande et offre de traitement pour rompre avec la tradition de la culture du cannabis dans le nord du Maroc. La lutte contre les réseaux internationaux de trafiquants de drogues est au cœur de la stratégie nationale antidrogue du Maroc», note avec satisfaction l'OICS, qui félicite le Maroc pour sa politique de contrôle aux frontières et le long des côtes ainsi que sa coopération internationale avec d'autres pays, en particulier dans le cadre d'INTERPOL.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.