Omar Hilale met à nu le «polisario» et son parrain algérien    Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l'impulsion de SM le Roi    Le CNDH réitère sa position pour l'abolition de la peine de mort    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Country Brand Awards : le Maroc premier en Afrique    Impact de la pandémie : les femmes encore plus pénalisées    Nouzha Bouchareb: 12 objectifs en ligne de mire    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Tous les établissements pénitentiaires traitent avec les instances représentatives des avocats dans le cadre de la loi    Femmes créatives à l'honneur à l'Institut Cervantès de Casablanca    Casablanca: «Al-Irfane» mène le combat de la culture en milieu populaire    Tanger: La dimension touristique du voyage d'Ibn Battouta mise en avant lors d'un webinaire    Laâyoune : une nouvelle station de dessalement de l'eau de mer sera mise en service au second semestre 2021    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au processus électoral adopté par la commission de l'Intérieur    Nasser Bourita reçoit le ministre des Affaires étrangères du Burundi    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Algérie : le pouvoir doit prendre acte de l'échec de sa feuille de route, affirme LADDH    Rencontre de communication pour soutenir l'action de coopératives à la préfecture d'arrondissement Hay Hassani    Coronavirus : le variant britannique présent dans plus de 100 pays [OMS]    Chichaoua : ouverture d'une enquête à la suite des déclarations d'une personne qui affirme avoir reçu deux doses à la fois du vaccin anti-Covid    Covid-19 : la situation se dégrade en France, le gouvernement annonce des mesures    Harhoura : Jusqu'à 500 millions de DH pour l'aménagement    Laâyoun : la nouvelle station de dessalement de l'eau de mer bientôt opérationnelle    Procès à distance : 8.331 affaires mises au rôle du 15 au 19 février    Infantino reçu à Rabat par Bourita    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    Invaincu 527 minutes,Yassine Bounou bat un record historique à Séville    Woods victime de fractures ouvertes à une jambe dans un accident de la route    Argentine et Mexique réclament un accès mondial aux vaccins contre la Covid-19    En Espagne, les arrivées du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud restreintes jusqu 'à mi-mars    Le WAC entame la Ligue des champions par une victoire à Luanda    Des responsables palestiniens louent le soutien Royal aux établissements éducatifs de Palestine    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Biden et Trudeau vantent "l'extraordinaire amitié" américano-canadienne pour clore l'ère Trump    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    Gérard Depardieu, entre ombre et lumière    L'ONEE lance un grand projet pour le renforcement de l'alimentation électrique dans les provinces du Sud    Le dirham s'apprécie face au dollar    Exposition : Une rétrospective « Saladi » au Musée de Bank Al-Maghrib    Des responsables palestiniens saluent le soutien constant de SM le Roi aux établissements éducatifs en Palestine    La classe politique évoque « un non-événement »    Retrait de la liste grise de l'UE : quelles conséquences pour le Maroc ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une nouvelle fièvre gnaoua
Publié dans Le Soir Echos le 02 - 05 - 2013

Le tourbillon gnaoua déferlera en juin sur la ville d'Essaouira. Loin des noms clinquants de la pop mondiale programmés dans les festivals à succès du Maroc, Essaouira continue à nous initier au spirituel, et aux codes universels de la musique à la fois populaire et savante. Ce festival qui a vu le jour en 1997, timide et enclavé, a gagné ses galons à un rythme spectaculaire et se classe aujourd'hui parmi les festivals les plus prisés du monde. L'évènement donne un nouveau souffle à la culture Gnaoua pressenti pour une inscription au « Patrimoine oral et immatériel de l'humanité » auprès de l'UNESCO en 2014. Les Mâalems jeunes et confirmés fusionneront cette année avec des grands noms de la musique du monde, dont les vétérans de la musique africaine : Youssou Ndour qu'on ne présente plus, aujourd'hui ministre du tourisme du Sénégal et Richard Bona, chantre du jazz aux racines africaines. La jeune chanteuse soul germano-nigériane Nneka viendra entonner sa célèbre chanson ‘'Africans'' et son dernier album 2011 « Soul is heavy » aux sonorités hip hop. Will Calhoun le batteur du groupe Living Colour et créateur d'un son entre reggae et soul à la sauce africaine, la jeune Eska, révélation jazz de la scène britannique née au Zimbabwe qui a collaboré avec Soweto Kinch et Nitin Sawhé, ainsi que le pianiste et compositeur cubain Omar Sosa. Après le concert « Djembé new style » qui a électrisé la foule l'année dernière, l'ouverture de cette édition avec la troupe émiratie Anahdi el Bahri s'annonce non mois exotique et colorée.
Le Maroc en force
Côté local, rendez-vous est donné avec la chanteuse Oum qui présentera son nouvel album « Soul of Morocco », le groupe rock-punk Haoussa, Mazagan et son châabi groove, et Amayno qui remet au goût du jour la musique des Rwayess. Le quintet de Rachid Zeroual qui s'est produit l'année dernière au festival Timitar sera l'invité des scènes souiries, la diva du Melhoune Majda el Yehyaoui, ainsi que Baaïya Mohammed aux influences sahraouis. Après « Sociétés en mouvement, culture en liberté» introduit avec succès l'année dernière, le forum du festival Gnaoua revient cette année avec le thème «Sociétés en mouvement, Jeunesses du monde». Le franc succès de la première édition lui vaut ces deuxièmes assises qui mettront l'accent sur la montée de la jeunesse et la démocratisation de l'éducation dans un contexte d'urbanisation grimpante. Trois demi-journées accueilleront des spécialistes internationaux et les témoignages de jeunes arabes et africains, en partenariat avec le Conseil national des droits de l'Homme en la personne de son président Driss el Yazami. Le bouillonnement gnaoui est de retour !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.