Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Le Cameroun est prêt    Ahdad et Ounajem poussés vers la porte de sortie par le Zamalek    Finale Coupe Mohammed VI des clubs champions : Fin février/début mars 2021    CHAN/ Cameroun2021 : Le président de la FRMF en duel avec le président de la Fédération algérienne !    Nouveauté Mercedes Classe E : Un restylage très consistant    Nasser Bourita : « La prise de position américaine sur le conflit régional autour du Sahara marocain permet de sortir de l'impasse »    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Les barrages remplis à 44,4% au 14 janvier    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    L'OMS s'oppose aux certificats de vaccination pour les voyages internationaux    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Marché obligataire: AGR anticipe la baisse des taux primaires au T1-2021    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Martin Scorsese, le parrain des films de gangsters    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Première promotion de Madaëf Eco6: And the winners are…    Groupe Al Omrane : Près de 7 MMDH investis dans les provinces du Sud    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Un webinaire pour débattre sur l'Afrique post-Covid    Les équipes à suivre de très près    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Maroc-USA: Un mémorandum d'entente pour la préservation du patrimoine culturel marocain signé    Perspectives après l'annonce du vaccin Covid19 : Les Marocains ont le moral    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Donald Trump mis en accusation Un deuxième "impeachment" historique    Poutine réunit les protagonistes du conflit du Haut-Karabakh    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Zuckerberg vs Trump. Facebook plonge en bourse    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à renforcer le rôle de la médecine du travail dans les entreprises
Publié dans Libération le 13 - 08 - 2020

Les intervenants à un webinaire ont souligné, mardi, la nécessité de renforcer davantage le rôle de la médecine du travail au sein des entreprises, dans la perspective d'endiguer la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et faire face aux impacts de la maladie sur l'économie nationale.
Les participants à cette rencontre, organisée autour du thème "Situation épidémiologique Covid-19 préoccupante: la riposte", ont insisté sur l'impératif d'améliorer les conditions de travail et d'ériger en priorité la culture de la sécurité sanitaire au sein des entreprises.
Outre l'évaluation des risques liés au coronavirus, il est nécessaire de respecter les mesures préventives, surtout la distanciation sociale, le port du masque et le nettoyage des mains afin d'atténuer les risques au sein des unités productives, ont-ils soutenu.
Intervenant à cette occasion, le wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch, a affirmé que la situation épidémiologique liée au Covid-19 est "particulièrement difficile" dans le territoire, comme le montre la hausse du nombre des contaminations.
Le diagnostic de la pandémie dans la région est marqué par la croissance du nombre des personnes touchées par le virus, a-t-il dit, précisant que la région a enregistré dernièrement près de 400 cas par jour.
Il a également déploré l'arrivée tardive des personnes infectées dans les établissements de soins, notant que les patients sont souvent admis dans les hôpitaux dans un état relativement grave.
Relevant le rôle important de la médecine du travail dans les entreprises, le wali de la région a considéré que les patrons ont l'obligation d'instaurer cette pratique dans leurs établissements, estimant que celle-ci "doit fonctionner encore plus aujourd'hui qu'hier afin de s'assurer que les chefs d'entreprise couvrent leurs employés", de manière à permettre aux autorités sanitaires de prendre en charge les patients et aussi à l'entreprise de continuer à fonctionner.
Les cliniques privées sont, à leur tour, appelées à jouer un rôle "plus important" dans le combat contre cette pandémie, a-t-il relevé, soulignant "le besoin de réorienter la stratégie de dépistage en vue de détecter le plus rapidement possible les cas positifs".
Lors de cette réunion virtuelle, d'autres conférenciers ont préconisé des actions de nature à impliquer fortement les médecins du secteur public et privé pour faire face à cette poussée de la maladie et à engager la réflexion sur le système de santé.
Dans son intervention sur la situation et le bilan au CHU Ibn Rochd, le directeur de cet établissement, le professeur Moulay Hicham Afif, a expliqué que le centre s'est retrouvé confronté à un double défi depuis le déclenchement de la crise sanitaire, le premier consistant à assurer la riposte contre le Covid-19 et le second se rapportant à la continuité de l'accueil et du traitement des patients souffrant d'autres pathologies.
Le chef de service de réanimation au CHU Ibn Rochd, le professeur Lahoucine Barrou, a présenté un exposé intitulé "La situation préoccupante et inquiétante en milieu de réanimation", révélant notamment que les patients admis aux urgences (du 29 juin au 9 août) arrivent dans un état grave et 23% d'entre eux décèdent à l'accueil aux urgences.
Les thématiques abordées lors de cette rencontre marquée par la participation notamment du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, ont porté sur la santé et la sécurité au travail, l'état des lieux et le bilan en milieu hospitalier, l'apport du secteur privé entre partenariat et complémentarité.
Le débat en ligne a été organisé par la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), en collaboration notamment avec le ministère de la Santé, le ministère du Travail et de l'Insertion professionnelle, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l'Agence marocaine de presse.
La conférence est intervenue dans un contexte marqué par la recrudescence des cas positifs de Covid-19 et s'inscrit dans le sillage des efforts collectifs visant à trouver des solutions efficaces pour faire face à cette situation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.