Un pays des Caraïbes décide d'ouvrir un consulat à Dakhla    L'introduction en Bourse de Aradei Capital validée par l'AMMC    Préparations CHAN-2021 : La sélection nationale s'impose 4-0 face au Mouloudia d'Oujda    France/Déconfinement: les mesures annoncées par Emmanuel Macron (VIDEO)    Un ancien rugbyman français retrouvé mort dans un parc près de Paris    Nomination : Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Travail des enfants et droits de la femme : 14 associations bénéficient de la subvention de l'Etat    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président mauritanien    Détection des discours haineux : Facebook chiffre ses progrès    [Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]    L'hommage au Roi unificateur    Fuyant la guerre, des Ethiopiens accueillis dans des maisons soudanaises    Liverpool ne pourra bientôt plus aligner 11 joueurs valides    Le "butin " qui trahit l'expédition du Polisario à El Guerguarat    "Bayt Dakira " , partenaire du ministère de l'Education nationale pour promouvoir la richesse de toutes nos diversités    Parution de l'édition arabe des "Voix de Marrakech" de l'Allemand Elias Canetti    Croissance économique et rationalisation des choix budgétaires : cas du Maroc [Tribune]    HACA/ONU Femmes : «16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes»    Un nouveau bain de sang évité en Tunisie    Un chanteur marocain testé positif au covid-19    La Franco-marocaine Amina dévoile son premier clip«Je te quitte»    Réseau de lecture au Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    FICMEC 2020 : Une 9ème édition virtuelle qui met à l'honneur l'Amérique latine    L'épreuve de vaccination!    Activité portuaire : Casablanca et SPEZIA renforcent leur coopération    Intégrité territoriale : L'Alliance des Médecins Istiqlaliens fière des positions de SM le Roi    Large soutien international à l'intervention du Maroc pour protéger ses territoires    Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?    Le Parlement péruvien salue l'intervention du Maroc    660 nouveaux véhicules mis à la disposition de différents services    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Raja de Casablanca: Ziyat persiste et signe    Colorado: le chiffre d'affaires en baisse de 10,3% à fin septembre    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    Chambre des conseillers: L'importance de la mission exploratoire des commissions permanentes mise en avant    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une cinquantaine d'exécutions en un mois en Egypte
Publié dans Libération le 22 - 10 - 2020

L' Egypte a procédé à 49 exécutions en 10 jours en octobre, selon un décompte publié par Human Rights Watch jeudi, qui réclame aux autorités égyptiennes "l'arrêt immédiat" des mises à mort.
L'organisation de défense des droits humains, qui se fonde notamment sur des informations publiées dans les journaux pro-gouvernementaux, précise que "le gouvernement n'annonce habituellement jamais les exécutions, ni n'en informe les familles des prisonniers". Parmi les personnes exécutées figurent 15 hommes accusés d'être impliqués dans trois affaires distinctes de violences politiques, précise HRW dans son communiqué. Trois d'entre eux sont accusés d'avoir été impliqués dans l'attaque violente en 2013 d'un commissariat de Kerdassa, une banlieue du Caire réputée être un fief islamiste, selon HRW qui cite le Al-Shehab Center for Human Rights.
Dix autres ont été jugés coupables d'attaques revendiquées par le groupe jihadiste Ajnad Masr en 2014-2015, et deux autres pour une violente manifestation à Alexandrie en 2013. Parmi ces 15 condamnés, 13 étaient détenus dans une prison cairote, qui a été le théâtre en septembre d'un incident violent au cours duquel quatre prisonniers et quatre gardiens ont été tués. "L'habitude des autorités égyptiennes d'exécuter des détenus du couloir de la mort après des attaques contre des forces de sécurité rend l'arrêt des exécutions encore plus urgent", estime dans le communiqué Joe Stork, directeur adjoint pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord pour HRW.
Parallèlement, HRW rapporte que parmi les 34 autres personnes exécutées, dont deux femmes, certaines étaient accusées de faits criminels, comme des meurtres et des viols. L'organisation estime que sous la présidence d'Abdel Fattah al-Sissi, élu en 2014, l'Egypte est devenue l'un des 10 pays pratiquant le plus les peines capitales. Depuis la destitution par l'armée en Egypte en 2013 du président islamiste Mohamed Morsi et l'arrivée au pouvoir l'année suivante d'Abdel Fattah al-Sissi, une répression croissante s'est abattue sur toute forme d'opposition, islamiste ou libérale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.