Plan de relance. Ça va décarboniser    Commerce extérieur, Bank Of Africa acte un nouvel accord    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Marocains, faites attention au pain que vous consommez    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Législation : Un bilan maigre se profile    Partage de connaissances : HEM lance la 24ème édition de l'Université Citoyenne 2021    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Maroc-Ouganda, un match couperet    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    Le rock maghrébin en concert à Meknès    Les Etats-Unis comptent s'appuyer sur les succès de la normalisation avec le Maroc dans les relations américano-israéliennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah
Publié dans Libération le 04 - 12 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/52055063-39805696.jpg?v=1607108862" alt="Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah" title="Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/52055063-39805696.jpg?v=1607108862" alt="Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah" title="Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah" /
"Marrakech : Lieux de passage" est l'intitulé du dernier recueil du poète Ahmed Islah, qui vient de paraitre aux éditions Afaq pour les Etudes, l'Edition et la communication à Marrakech. Ce recueil avec ses brefs aperçus socio-historiques "est une lucarne et une mémoire pour bien côtoyer, voir et apprécier Marrakech la cité ocre d'hier et d'aujourd'hui". Cette œuvre intellectuelle reste un rappel pour les gens de Marrakech qui vénèrent leur chaleureuse et aimable ville et une lucarne pour les Marocains et les étrangers avertis qui aiment déguster et savourer le charme de cette cité mythique.
En effet "la ville de Youssef Ben Tachefine et de Zineb Nafzaouiya, qui garde malgré tout son propre cachet, offre maintenant des espaces verts, des lieux de culture et une Place pour se distraire. Autrement dit, Marrakech, à mes yeux, reste et restera toujours une ville d'une grande valeur", souligne le poète et écrivain Ahmed Islah. Mouassine des années 50, qui n'en est pas l'unique exemple dans la ville, complète le décor pour rapprocher le lecteur du passé de la population Marrakchie : Maisons et Riads, parfums et arômes, jeux des enfants, voix et bruits, fêtes et musiques, rues et derbs, services et habitants... et surtout entente, tolérance, partage et entraide qui régnaient à cette époque. Pour l'auteur, les lieux de passage, évoqués dans ce recueil, "ne sont qu'un fil d'Ariane pour côtoyer, découvrir, voir, apprécier, et aimer Marrakech, cette ville de rêve qui invite à un voyage dans l'espace et dans le temps".
Chaque poème et son bref aperçu adjacent présentent une certaine complémentarité. Le poème, de son côté, anime et inspire l'esprit mais le bref aperçu enrichit et fortifie la mémoire. Dans ce recueil, la ville de Marrakech révèle sa valeur, ses secrets, son histoire, ses charmes et sa beauté. Selon le poète, "pour accéder à ces lieux de passage, il est indispensable de passer par d'autres lieux non cités mais, qui sont intéressants à leur tour du point de vue social et historique". Cet opus réunit à la fois poèmes, brefs aperçus socio-historiques et photos. Chacun de ces éléments s'adresse à son public qui s'y intéresse. Le poète Ahmed Islah travaillait en tant que professeur de Français (langue et communication) au lycée Ibn Abad entre autres, et à la Base Ecoles des Forces Royales Air (BEFRA) de Marrakech.
Son centre d'intérêt et ses lectures visent la pensée humaine depuis l'Antiquité jusqu'aux temps modernes, alors qu'au niveau de l'expression, il s'intéresse à la poésie et au proverbe marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.