Programme des principaux matchs du jeudi 4 mars    Ligue1: Yunis Abdelhamid offre la victoire à Reims    Coupe du Trône: l'AS.FAR s'est qualifié pour les quarts de finale    Marée noire : Israël accuse l'Iran «d'attentat environnemental»    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    La BVC démarre en baisse    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    L'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l'arganier    Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab    Maha Tahiri, une Marocaine à la pointe de la science de la nutrition aux Etats-Unis    En faisant un don à l'association Insaf, Arval Maroc soutient les femmes en détresse    Souss-Massa : Les retenues des barrages dépassent les 249 millions m3    Karim Medrek: Le soutien croissant à la marocanité du Sahara consacre la prééminence du Plan d'autonomie    Biden retire une nomination à son cabinet face à l'opposition du Sénat    Barrage sur le Nil : Egypte et Soudan proposent une médiation dirigée par la RDC    La Chambre des représentants adopte un projet de réforme de la police    USA: risques d'attaque contre le Capitole, les autorités en état d'alerte    Le quotient électoral est désormais établi en prenant pour base le nombre total des électeurs inscrits, le PJD dépité    Une association d'amitié maroco- israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale    Plus de deux milliards de revenus en moins en deux ans pour les clubs espagnols à cause de la Covid-19    Coupe du Trône : L'AS FAR élimine l'IRT pour affronter le Raja !    Real Madrid: nouvelle offre pour Sergio Ramos    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Quel rôle pour l'épargne privée dans la relance ?    Covid-19 : nouveau record de décès en 24 heures au Brésil : 1 910 morts    Fkih Ben Salah: adoption de l'enseignement à distance dans deux lycées    Vers la création d' une Faculté des sciences appliquées à Chichaoua    Taounate: 4 morts dans un terrible accident de la route    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Jack Lang: L'arabe est la langue d' une civilisation d' une incroyable richesse et diversité    Sofia Alaoui: Symbole d'une irrésistible ascension de la création cinématographique marocaine    Cour pénale internationale : enquête sur des crimes potentiels durant la guerre de Gaza de 2014    Promotion des droits reproductifs Le ministère de la santé et UNFPA s'unissent    Rahimi sur Canal Plus / Hadj Youari (Rahimi père): "Je ne m'attendais pas à ça !"    Le 18 : un Riad culturel à Marrakech    Incapable d'apaiser le Hirak, Tebboune s'en prend au Maroc !    Le taux de reproduction du Coronavirus se stabilise à 0,98    L'Allemagne réagit à la décision du Maroc    La Chambre des représentants adopte trois projets de loi sur la nomination aux fonctions supérieures et les échéances électorales    Badiâa Bouya, référence avérée de l'art culinaire marocain au Rwanda    Musique: le refrain classique des fins de mois !    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    «La création et l'art face à l'extrémisme et au discours de la haine»    Baie de Cocody: Les ouvrages maritimes achevés    Sahara marocain: des personnalités canadiennes lancent un appel à Joe Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La crise chamboule profondément l' activité des entreprises à fin 2020
Publié dans Libération le 27 - 01 - 2021


La crise provoquée parla pandémie de Covid-19 a eu des répercussions négatives sur l'activité des entreprises au Maroc. Les conséquences ont été telles que plus de 16% d'entre elles étaient en arrêt définitif ou temporaire à fin 2020, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). Si 83,7% d'entre elles ont déclaré avoir maintenu leur activité au terme du deuxième semestre 2020, l'institution publique note que 8,1% des entreprises sont toujours en arrêt temporaire, 6% ont dû arrêter temporairement leur activité après une reprise et 2,2% ont déclaré avoir cessé leur activité de manière définitive. D'après les résultats de sa troisième enquête sur l'impact de la crise sanitaire sur les entreprises, par catégorie, la proportion d'entreprises en activité à fin 2020 s'élève à 87,5% pour les grandes entreprises(GE), 89,6% pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 81% pour les très petites entreprises (TPE). L'enquête, réalisée auprès d'un échantillon de 3600 entreprises opérant dans les secteurs de l'industrie manufacturière, de la construction, de l'énergie, des mines, de la pêche, du commerce et des services marchands non financiers, montre cependant que la proportion d'entreprises ayant déclaré avoir définitivement arrêté leur activité a atteint près de 2,6% chez les TPE, 1,3% pour les PME et 0,8% parmi les GE. Le Haut-commissariat relève, par ailleurs, que la proportion des grandes entreprises qui sont en arrêt temporaire pendant cette période a atteint 11,7%. L'autre enseignement de cette enquête : plus de la moitié (51%) des entreprises en arrêt temporaire sont âgées de moins de 10 ans, une proportion qui atteint 61% chez les TPE et 43% chez les GE. Soulignons que l'enquête, menée via la collecte assistée par tablette et téléphone du 22 au 30 décembre 2020, révèle aussi que près de 30% des entreprises des branches du transport et entreposage, de l'hébergement et de la restauration sont en arrêt temporaire d'activité. Dans une note synthétisant les résultats de son enquête, le HCP constate, par ailleurs, que «les branches du transport et de l'entreposage, de l'hébergement et restauration et des activités immobilières peinent toujours à reprendre normalement leur activité puisque la proportion des entreprises qui sont en arrêt temporaire a atteint respectivement 31%, 27% et 25%». Selon la même source, la part des entreprises ayant déclaré un arrêt définitif a atteint 10% dans le secteur des industries du textile et du cuir et 7% dans les activités immobilières. Alors que 17% des entreprises sondées n'ont pas enregistré une baisse de leur activité au deuxième semestre de l'année écoulée. Il est important de relever ici que l'analyse de l'évolution des indicateurs relatifs à l'arrêt d'activité des entreprises montre néanmoins un certain redressement de l'activité globale. En effet, comme le souligne le HCP de même source,«le taux d'arrêt temporaire des entreprises a enregistré une baisse 9 mois après le début de la crise sanitaire». L'institution rappelle à ce propos qu'«il était de 54,3% en avril et de 52% en juillet pour atteindre 14,1% en décembre 2020».En parallèle, le taux d'activité a, de son côté, enregistré une évolution positive passant de 43,1% en avril à près de 83,7% en décembre». Qu'à cela ne tienne, en comparaison avec le deuxième semestre de l'année 2019, le HCP fait remarquer que 83% des entreprises ont déclaré avoir subi une baisse de leur activité tandis que 12% ont connu une stabilité de leur niveau d'activité et seulement 5% des entreprises ont enregistré une augmentation durant le deuxième semestre 2020. Par catégorie, il ressort de la même enquête que «84% des TPME ont rapporté une baisse de leur activité durant la même période alors que moins de 5% d'entre elles déclarent que leur activité aurait connu une augmentation», a fait savoir le HCP. A noter également que plus de la moitié des entreprises ayant subi une baisse de leur activité ont évoqué une contraction de 50% et plus au deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019, selon l'institution qui précise que cette proportion a atteint 59% chez les TPE et 34% pour les GE. Et de souligner, en outre, que la majorité des entreprises de l'hébergement et de restauration enregistrent une baisse de 50% et plus de leur activité. L'analyse de la situation par secteur d'activité fait ressortir que l'hébergement et la restauration continuent toujours de subir les effets de la crise sanitaire, puisque 86,3% des chefs d'entreprise de ces branches font état d'une baisse de 50% et plus par rapport au deuxième semestre 2019. Seules 9% d'entre elles font état d'une diminution de 30% à 49%. Autre constat à prendre au sérieux : «Les baisses d'activités supérieures à 50% restent également importantes dans le secteur de la construction (68,7%), dans les branches des activités immobilières (63.0%) et dans celles de l'industrie du textile et du cuir (58,7%)», souligne l'enquête. Sur le volet des «effectifs employés», un chiffre interpelle : près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs employés au terme du deuxième semestre de l'année dernière.Il est à souligner que «37,5% des entreprises organisées ont déclaré que leurs effectifs employés auraient connu une diminution au deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019, alors que 2% des entreprises auraient connu une augmentation de leurs effectifs durant cette période». D'après les résultats de l'enquête, la proportion des GE qui auraient réduit leurs effectifs est de 41,9%, 33,4% pour les PMEet 39,3% chez les TPE. Concernant toujours ce segment, il est aussi indiqué que «la réduction des effectifs employés atteint 50% et plus pour 43% des entreprises ayant déclaré une baisse de leur emploi (37.5%) au deuxième semestre 2020, en comparaison avec la même période de 2019», ajoute le HCP précisant que cette proportion s'élève à plus de la moitié des TPE, 27% pour les PME et 11% chez les GE. On retiendra enfin que, par secteur d'activité, les entreprises de la construction (56%) et celles opérant dans l'hébergement et de la restauration (64%) ont réduit de plus de la moitié leurs effectifs durant le deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.