Lutte contre la corruption dans le secteur financier: Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Fédération Royale Marocaine des Personnes en Situation de Handicap : Assemblées constitutives des ligues des Régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Draâ-Tafilalet    Tennis : À Abu Dhabi...one, two, three for Sabalenka    Rabat : L'ambassadeur David Fischer rend hommage à Abdellatif Hammouchi et au corps sécuritaire marocain    Coronavirus : le Maroc enregistre son premier cas du variant britannique    Azilal : Une nouvelle vie pour le fameux «pont de la mort» (vidéo)    CHAN / Maroc-Togo (1-0) : Les 3 points mais la finition n'y était pas !    L'Université Ibn Tofaïl cède un Brevet d'Invention à une Société Privée    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    Crainte d'un choc environnemental suite à la reprise des industries    Evolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 460.144 au total, lundi 18 janvier 2021 à 18 heures    Prix Franz Edelman 2021, l'OCP parmi les finalistes    L'Inter dompte la Juventus    Mohamed Badine El Yattioui, un fervent défenseur de notre cause nationale au pays des Aztèques    Les eaux de l'Oued Bouskoura décolorées par des rejets industriels    Chute de la rente pétrolière en Algérie en 2020    Essaouira : « Plateforme Jeunes » pour une économie solidaire    Narcotrafic et émigration clandestine dans la nasse    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Dakhla consacrée "Région de rêve 2021"    David SERERO. « Je souhaite monter la première troupe d'Opéra Royale du Maroc »    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 18 janvier    Croissance économique en 2021: les scénarii du HCP    BAM : le dirham s'apprécie de 1,89% face au dollar en décembre 2020    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Le ministre de l'intérieur s'entretient avec son homologue israélien    SM le Roi a jeté les bases d'un partenariat plus étroit avec les Etats-Unis    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    CMR : Bilan honorable et perspectives ambitieuses    Grande manifestation sportive au profit des étudiants    Boutaïb de retour avec le Havre    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Digitalisation, Bank Of Africa passe à la vitesse supérieure    ZLECAf: Le plus dur reste à venir !    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    Valorisation du patrimoine culturel et soutien à la créativité des jeunes musiciens    Envol et déploiement    Des nouveaux «trésors» archéologiques dévoilés au public    Quand le PJD comparait les Juifs aux singes et aux porcs    Ramallah. Les chefs du renseignement égyptien et jordanien rencontrent Abbas    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    La nouvelle ère en Europe    Jeunesses partisanes : Jamais sans ma liste nationale !    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Véhicules électriques. Rachid Yazami révolutionne les batteries
Publié dans L'observateur du Maroc le 01 - 12 - 2020

Rachid Yazami. Les voitures se chargeront plus rapidement grâce à lui
L'un des grands problèmes que rencontre la technologie des véhicules électriques (VE) est la rapidité de la charge. Actuellement, les meilleures technologies disponibles ne peuvent pas charger complètement une batterie de véhicule électrique de 0 à 100% en moins de 60 minutes. La surchauffe et la réduction de la durée de vie de la batterie sont les deux principaux obstacles.
Une batterie dans un VE représentant plus de 30% du coût total, elle doit par conséquent durer au moins 8 ans et fournir plusieurs centaines de milliers de kilomètres de conduite avant son remplacement. Gros dilemme pour l'industrie des VE.
« En analysant les méthodes de charge de batterie actuelles pour connaître leurs limites, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il est nécessaire de reconsidérer les techniques vieilles de plus d'un siècle basées sur l'application d'un courant de charge constant et la surveillance de la tension pour innover et peut-être révolutionner la charge de la batterie. protocoles », explique le professeur Rachid Yazami. De ce constat est née une nouvelle méthode plus avantageuse.
« Nous avons développé de nouvelles méthodes de charge adaptative / naturelle utilisant un bus de communication entre le chargeur et la batterie », annonce Yazami. Dans ce protocole, on n'impose aucun courant / tension constant à la cellule. « Au contraire, non laisse la batterie répondre naturellement à une augmentation de tension à des taux naturellement variables.
Ce protocole innovant est appelé «voltamétrie non linéaire» (NLV). Il permet de charger complètement une batterie pour une application EV en moins de 20 minutes, « ce qui, selon nous, est un record du monde », indique le professeur.
Pendant la charge NLV, la température de la cellule en milieu ambiant de refroidissement par air n'a jamais dépassé 45 ° C. A comparer à 50 ° C atteinte après seulement 5 minutes de charge avec le compresseur Tesla V3 250kW.
Professeur Yazami présentera cette technologie le jeudi 3 décembre, lors de la sixième rencontre de l'année French Lab Singapore: AFTER LAB!
Rachid Yazami
Yazami recevant le prix Draper.
En 2010, le Dr. Yazami a rejoint l'Université technologique de Nanyang à Singapour (NTU) où il a occupé le poste de professeur invité à Nanyang en science des matériaux en plus d'être un chercheur sur les batteries au TUM Create Center of e-Mobility, géré conjointement par NTU et l'Université technologique de Munich.
En reconnaissance de son invention de l'anode en graphite dans les batteries lithium-ion, Yazami a reçu plusieurs prix scientifiques, notamment de la NASA, de l'OTAN, de l'IBA, du JSPS, de la Hawaii Battery Conference, de l'IEEE et du prix Draper en 2014 considéré comme le prix Nobel d'ingénierie.
En 2014, Yazami a été décoré par le Roi Mohammed VI. Il est lauréat de la Légion d'honneur française en 2016 et du «Prix Takreem 2018» en innovation scientifique et technologique, considéré comme le prix du scientifique arabe de l'année.
Récemment, il a reçu le prix de l'investisseur arabe 2019 lors d'un forum organisé au siège de l'UNESCO à Paris avec la médaille Mohamed Bin Rached de la distinction scientifique pour les réalisations de la vie donnée par le souverain de Dubaï en 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.