« Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Rabat: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Série de réunions au Parlement européen à Bruxelles et Strasbourg    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    Le Maroc pour de nouvelles options de financement à vocation structurelle    Hausse de 173% par rapport à 2021    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Le FUS plombe le sacre du Wydad    Covid. 11 nouveaux décès au Maroc ces dernières 24h    Covid: le ministère appelle les Marocains à effectuer « d'urgence » leur dose de rappel    Campagne agricole 2021-2022 : baisse de 69% des trois principales céréales    Phosphates et dérivés: Les exportations ont doublé à fin mai    La Bourse de Casablanca termine en nette baisse    Sahara. Nasser Bourita s'entretient avec Staffan de Mistura    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    L'euro au plus bas depuis 2002, l'économie de l'UE à la merci des vicissitudes internationales    Maroc/Covid-19: 3.849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Clap de fin pour le Trophée Hassan II Tbourida 2022    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    GNL. Remise en service des centrales à cycles combinés de Tahaddart et Aîn Béni Mathar    Remise en service des centrales de Tahaddart et Aîn Béni Mathar à partir du GNL importé    Températures prévues pour le mercredi 06 juillet 2022    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    CAN féminine 2022 : Ouganda – Maroc ce mardi soir    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    La France rapatrie 51 mineurs et femmes retenus dans des camps en Syrie    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Alerte Météo : Vague de chaleur du mercredi au samedi avec des températures allant jusqu'à 45°C    La Cedeao a un nouveau président    Météo au Maroc: les prévisions du mardi 5 juillet    Aïd al-Adha au Maroc: la demande estimée à environ 5,6 millions de têtes    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    Baccalauréat-2022 : Un taux de réussite de 97% chez les candidats non-voyants    France/Covid: la pression hospitalière augmente, le système de santé «à bout de souffle»    MM. Mayara et Talbi Alami : « La session ordinaire du parlement andin à Laâyoune, une nouvelle consécration de la marocanité du Sahara »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le grand saut de bécane d'Alger
Publié dans L'observateur du Maroc le 12 - 05 - 2022

L'Algérie a réalisé beaucoup de sauts, ces dernières temps. En fait depuis 2021, elle a fait ce qu'elle a cru être la performance du siècle. Elle a coupé le gaz à l'Espagne parce qu'il passait par le Maroc.
Elle a fermé son espace aérien aux avions marocains, elle a rappelé son ambassadeur à Madrid quand Madrid a reconnu la marocanité des provinces du Sud (mais faisions lui plaisir, disons le Sahara occidental...marocain). Il ne faut pas trop lui tirer sur les moustaches (enfin bref, elle n'en a plus si on en croit Hichem Aboud, le journaliste qui critique chaque jour le pouvoir des "voyous d'Alger". C'est lui qui le dit.
M'enfin continuons. Alger a dressé un mur au long de ses frontières avec le Maroc. Ce n'est donc plus une interdiction administrative mais un obstacle physique afin que ni les Algériens ni les Marocains ne puissent passer d'un côté ou de l'autre. Alger accuse le Maroc de toutes ses mésaventures. L'arbitre du match gagné contre elle par le Cameroun, l'incendie de la Kabylie, l'assassinat d'un hirakiste, la sécheresse, les coupures d'eau à la capitale même, le manque de pommes de terres, de lait, d'huile, de sardines...; La liste est longue. Et chaque accusation correspond à un saut...dans le vide.
L'équipe responsable du réglage des roues de la moto n'étant bien réglée elle même, Alger se retrouve en plein air sans roues. L'atterrissage est à chaque fois fracassant. Mais, grâce au « nez » (la fierté algérienne), on ne change pas l'équipe qui aura la charge de préparer le saut suivant.
Et ce n'est pas une acrobatie de débutant. S'allier à la Russie pour menacer l'Occident et plus directement l'Europe! Enorme! Ça c'est un saut. Très suivi par l'OTAN qui a envoyé un haut responsable tirer les oreilles des militaires. Parce qu'on a compris que dans le film russe, Alger joue le rôle du cascadeur. Mais bien sûr si le saut foire, Alger va accuser le Maroc. Il aurait bien pu infiltrer l'équipe des roues et desserrer les boulons. Ce qui est vraiment méchant.
Est-ce trop? Mais non, ils ont accusé le Maroc d'avoir trafiqué la photo de couverture de la revue de l'armée « Al Djeich ». Les saboteurs marocains ont mis la photo des casques bleus de leur pays et écrit qu'il s'agit d'Algériens. Diabolique ce voisin de l'Ouest!
Pire encore, l'équipe des saboteurs a poursuivi son oeuvre destructrice en organisant deux super événements à Marrakech. Une réunion internationale sur la lutte conte Daesh et la 31ème assemblée générale (AG) annuelle de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD). Et c'est lors de la première que le Maroc a reçu le soutien et la confirmation du soutien de plusieurs pays. L'autonomie est devenue la solution de tout le monde. Et tout cela grâce à qui? Grâce aux sauts algériens.
Ceci dit, au Maroc on annonce la météo à Alger alors qu'à Alger on a de la peine à prononcer le nom de la capitale marocaine, Rabat.
Mais pas de rancune entre frères. Non?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.