Frontière de Bab Sebta: où en est la situation ?    Change. Le dirham s'apprécie face à l'euro du 25 février au 3 mars    VIDEO. Ksar Sghir : dégâts très lourds après les inondations    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Google ne se servira plus des cookies pour la publicité    Déclaration de la Contribution Professionnelle Unique (CPU) : la date limite, c'est avant le 1er avril 2021    Sebta et Mellilia: quelles alternatives pour mettre fin à la contrebande ?    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Le Maroc reçoit 500.000 doses du vaccin Sinopharm    Hauteurs de pluie: jusqu'à 43 millimètres au Maroc    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Congrès des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale : le Maroc élu à la vice-présidence    Maroc : Les barrages remplis à 50%    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    Présidence de la CAF: un candidat se retire de la course    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Fès : saisie de 500 Kg de chira, une personne interpellé    Suède: Ibrahimovic de retour en sélection ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COP 23 : La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement présente ses expériences novatrices en matière d'éducation au changement climatique
Publié dans L'observateur du Maroc le 16 - 11 - 2017

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a présenté, ce jeudi 16 novembre 2017 dans le cadre de la conférence des Nations unies sur le climat (COP23) à Bonn, ses expériences novatrices en matière d'éducation au changement climatique.
Ses expériences ont été présentées lors d'un side Event sur les « approches novatrices de l'éducation au changement climatique et l'autonomisation des jeunes pour l'action climatique », co-orgnaisé par la Fondation, en marge de la Journée de l'Education de la COP23.
Lors de ce side Event, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a donné un aperçu sur ses outils pédagogiques en ligne en lien avec les changements climatiques, son programme Eco-Ecoles au travers d'un témoignage du coordinateur de l'Eco-école rurale Hjar Nhal près de Tanger. Cet établissement, particulièrement engagé parmi les 1636 éco-écoles inscrites au programme au Maroc, est un modèle de laboratoire de développement durable et un exemple de démarche pédagogique suivi par de nombreuses écoles du Royaume.
La Fondation a également exposé la dynamique de son programme de Compensation Volontaire Carbone, qui a permis d'électrifier 412 écoles rurales et planter plus de 12 000 jeunes palmiers à Marrakech.
Elle a mis en avant ses programmes de développement durables en relations avec la lutte contre les effets du changement climatique, a indiqué Mme Kenza Khallafi, en charge des programmes Eco-écoles et jeunes reporters pour l'environnement à la Fondation, projets phares de ces initiatives.
La mise en place de ces programmes réaffirme le rôle central de l'éducation dans les efforts de lutte contre les effets du réchauffement climatique, a-t-elle expliqué.
Ainsi, le programmes Eco-écoles, initié en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, vise à permettre aux écoliers de 4 à 12 ans de travailler sur les questions liées au changement climatique et de comprendre ses impacts.
De son côté, le programme Jeune Reporters pour l'environnement, également mené en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, sensibilise les jeunes en les encourageant à écrire des reportages traitant des problématiques environnementales locales en quête de solutions.
Les autres intervenants dont les représentants de Earth Day Network et de la Banque mondiale ont salué l'engagement du Maroc en général et de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement en particulier en matière de lutte contre le changement climatique, mettant notamment en avant les projets lancés dans le domaine de l'éducation.
Ce side Event qui a reçu le label « Official climate partner », était organisé conjointement par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement, Earth Day Network (EDN) qui organise la journée mondiale de la terre depuis 1970, la Banque Mondiale qui aide les pays à respecter leurs engagements de lutte contre le changement climatique, l'Association internationale pour l'avancement des approches novatrices aux défis mondiaux (IAAI – Autriche), qui explore de nouveaux moyens de mobiliser la société civile, le YOUNGO, groupe des jeunes aux COP soutenu par la CCNUCC, et Actions Vitales pour le Développement Durable (Cameroun), une organisation pour sensibiliser petits et grands au développement durable et changer leurs comportements.
Ces organisations ont partagé leurs approches et outils pédagogiques, les innovations technologiques développées, leurs meilleures pratiques pour sensibiliser les populations au développement durable, modifier profondément leurs comportements et lutter contre le réchauffement climatique.
A rappeler que la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement avait signé auparavant un mémorandum d'entente avec le secrétariat exécutif de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) qui définit les axes de collaboration entre les deux parties, lors d'une cérémonie présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement.
Ce mémorandum d'entente a été signé dans le cadre de la session de haut niveau de la COP 23 dédiée à la journée de l'Education, co-présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa et Mme Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la CCNUCC sous le thème » Partenariats mondiaux pour lutter contre le changement climatique à travers l'éducation ». Il prévoit une coopération entre les deux parties pour la mise en œuvre de l'article 6 de la CCNUCC relatif à l'éducation, la formation, la sensibilisation du public, l'accès du public à l'information et la Coopération internationale, ainsi que la promotion, le développement et la mise en œuvre des programmes d'éducation et de formations axées sur les changements climatiques (Atelier, conférence, téléconférence...).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.