Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ONU : Chapeau aux casques bleus
Publié dans L'observateur du Maroc le 25 - 05 - 2019

L'organisation des Nations-Unies rend hommage, ce vendredi, à ses milliers de Casques bleus déployés au service de la paix à travers le monde, dont un nombre important de vaillants soldats marocains, une occasion pour honorer aussi plus d'un million d'hommes et de femmes ayant servi sous le drapeau de l'ONU avec fierté et courage depuis le premier déploiement en 1948.
Cette année, la Journée internationale des Casques bleus est commémorée au siège des Nations-Unies à New York sous le thème « Protéger les civils, protéger la paix ». C'est le moment également de rendre hommage à plus de 3.800 Casques bleus qui ont fait le sacrifice ultime au service de la paix.
La Journée des Casques bleus coïncide avec le 29 mai de chaque année, bien que les Nations-Unies aient choisi de tenir les festivités marquant cet événement vendredi.
Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, devait ainsi déposer, vendredi matin, une gerbe de fleurs en hommage à tous les soldats de la paix qui ont perdu la vie depuis 1948, et présider la cérémonie de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld à 119 soldats, policiers et civils morts dans les opérations de maintien de la paix en 2018 et 2019.
Dans un message diffusé à cette occasion, M. Guterres a tenu à exprimer sa « plus profonde gratitude aux plus de 100.000 membres du personnel de maintien de la paix, civils, policiers et militaires, déployés aujourd'hui de par le monde, ainsi qu'aux pays qui fournissent ces femmes et hommes courageux et dévoués ».
Parmi ces braves soldats de la paix figurent en bonne place les Casques bleus marocains déployés dans le cadre des missions de maintien de la paix des Nations-Unies en Afrique, continent pour lequel le Royaume du Maroc est résolument engagé pour sa stabilité et son développement.
En effet, avec une contribution de quelque 2.150 militaires affectés aux opérations de maintien de la paix de l'ONU en Afrique, les Casques bleus marocains constituent une composante non négligeable de la présence des Nations-Unies sur le continent, avec comme noble objectif d'aider à assurer la stabilité et la sécurité des populations des pays concernés.
Cet important déploiement permet ainsi au Maroc de figurer au Top 10 des pays contributeurs de troupes pour les missions onusiennes en République Centrafricaine (MINUSCA) et en République démocratique du Congo (MONUSCO).
Participant aux opérations de maintien de la paix de l'ONU depuis les années 1960, le Royaume a été, en effet, le premier pays contributeur de troupes déployées en Côte d'Ivoire, mais également en République centrafricaine.
Par ailleurs, la célébration de la Journée internationale des Casques bleus à New York est aussi marquée par une cérémonie spéciale durant laquelle le chef de l'ONU remettra la « Médaille Capitaine Mbaye Diagne du courage exceptionnel » au soldat Chancy Chitete du Malawi. C'est la première fois que cette médaille est remise depuis 2016, année où la famille du capitaine Mbaye Diagne l'a reçue. Le capitaine sénégalais a été tué au Rwanda en 1994 après avoir sauvé nombre de vies humaines.
Le lauréat de 2019, Chancy Chitete, qui était déployé au sein de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), a été tué l'année dernière alors qu'il sauvait la vie d'un Casque bleu tanzanien grièvement blessé pendant une opération contre les Forces démocratiques alliées (ADF). L'héroïsme et le sacrifice du soldat ont permis aux Casques bleus de réaliser leur objectif de protéger les civils et de forcer les ADF à se retirer de la zone qu'elles voulaient attaquer, avec le risque de perturber la riposte contre l'Ebola, selon l'ONU. La famille du soldat malawite devra recevoir la médaille des mains de M. Guterres.
De son côté, le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, a souligné, dans un message à l'occasion de cette journée internationale, que les opérations de maintien de la paix des Nations-Unies sont déployées dans des endroits parmi les plus complexes et les plus difficiles, protégeant certaines des populations les plus vulnérables dans le monde.
« Nous travaillons en partenariat avec les Etats membres pour mettre en œuvre l'initiative +Action pour le maintien de la paix+, mise en place par le Secrétaire général pour renforcer le maintien de la paix, notamment améliorer la protection des civils, qui est au cœur de notre action », a-t-il rappelé.
« Pour des centaines de millions de personnes, le maintien de la paix représente le dernier espoir. Il a besoin de tout notre soutien », a dit M. Lacroix.
Le plus souvent déployés dans les zones où les populations civiles sont le plus en danger, les Casques bleus de l'ONU protègent les personnes les plus vulnérables dans les conflits, notamment les populations déplacées ou celles qui fuient leurs maisons, ou qui sont menacées en raison de leur religion, de leur âge, de leur appartenance ethnique ou de leur sexe.
Les Casques bleus s'acquittent de cette importante tâche dans des environnements de plus en plus complexes, notamment en République centrafricaine (MINUSCA), au Mali (MINUSMA) et en République démocratique du Congo (MONUSCO).
L'Assemblée générale de l'ONU a choisi le 29 mai pour marquer la Journée internationale des Casques bleus, car c'est à cette date qu'en 1948, le Conseil de sécurité a établi la première opération de maintien de la paix, l'Organisme des Nations-Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) au Moyen-Orient.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.