Et revoilà Benkirane, le retour!    MCA/OCDE : Convention de partenariat pour l'amélioration des pratiques dans l'enseignement secondaire    Vaccin anti-grippal: le risque de pénurie se précise    France: voici les modalités du confinement    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    BAM: hausse du crédit bancaire en septembre    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Covid-19 au Maroc : De nouveaux chiffres inquiétants    Air Arabia. une liaison Casablanca – Rennes pour la première fois    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    David Fischer parle des relations Maroc-USA dans le Washington Times    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Le président Erdogan a reçu un message du roi Mohammed VI    Le journaliste Driss Ouhab est décédé du Covid-19    CRI de Casablanca-Settat : 37 MMDH d'investissements approuvés à fin septembre    MCA-Morocco prolonge les dates de préparation des offres    Taxe de solidarité : Benchaaboune campe sur ses positions    Les éclaircissements de Abdelouafi Laftit    Tanger : Inauguration du siège de la Maison méditerranéenne du climat    Alerte – Afrique : Les Africains doivent se préparer à une 2e vague    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Ahmed Amsrouy Belhassane, un grand capitaine de l'industrie s'en va    Anticiper la brutalité : Un reconfinement ciblé est à nos portes    France. Avignon : un homme équipé d'une arme de poing abattu par la police    France : Nouvelle attaque au couteau évitée in extremis à Avignon    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Edito : Diplomatie    Météo: temps assez ensoleillé ce jeudi au Maroc    Botola Pro / D1 : Youssef Fertout s'engage avec le Rapide Club Oued Zem    Ligue des champions : Dortmund n'a plus d'âme, la faute à Lucien Favre ?    Premier but de Ziyech avec Chelsea (VIDEO)    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Coronavirus: nouvelles guérisons au Raja    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?
Publié dans L'opinion le 29 - 09 - 2020

Le système politique et institutionnel étasunien a cette particularité d'être unique en tout, à commencer par son dispositif démocratique un peu «bizarroïde» aux yeux du reste du monde. La sacro-sainte séparation des pouvoirs par exemple, érigée dans les démocraties européennes en pilier central, semble dans certains cas relever du facultatif dans le système américain.
L'occasion du propos est la nomination par Donald Trump d'une nouvelle juge pour la Cour Suprême. La conservatrice proche des républicains, Amy Coney Barrett, est nommée en remplacement de Ruth Bader Ginsburg, progressiste et sympathisante des démocrates. Trump veut ainsi renforcer l'ancrage conservateur de la Cour déjà à majorité conservatrice, donc favorable aux idées républicaines.
Et c'est au pas de course, à un mois de l'élection présidentielle, que Trump a engagé le processus de remplacement qui doit s'achever par la confirmation de cette nomination par le Sénat. Une simple formalité du fait que la Chambre Haute est à majorité républicaine. Il faut dire que le Président des Etats-Unis a une très grande liberté de choix dans la désignation des candidats qu'il souhaite proposer au Sénat pour exercer les fonctions de juges ou, si le siège est vacant, celle de Président de la Cour Suprême. La Constitution américaine n'impose par ailleurs aucune qualification particulière ni d'âge, ni même de formation et il est de tradition que le Président choisisse un candidat de la sensibilité du parti qui l'a fait élire. Quid alors de la règle démocratique fondamentale qu'est la séparation des pouvoirs ?
La question mérite d'être posée même si les choses ne sont pas aussi simples qu'elles ne le paraissent, les gardefous démocratiques dans le pays de l'oncle Sam ne manquent pas, à commencer par la mesure de destitution (impeachment), imposée à tous les «fonctionnaires civils» des Etats-Unis en cas de crimes, délits ou manquements graves.
Mais nous avons peut-être là un exemple à même de justifier les choix et spécificités propres à chaque nation, notamment en matière de démocratie.
Jamal HAJJAM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.