Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    Du nouveau dans la longue histoire de Othman Benjelloun et de son groupe avec la Chine    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    L'OMS s'oppose aux certificats de vaccination pour les voyages internationaux    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    Transport de marchandises dangereuses : le Maroc et l'Espagne signent un contrat de jumelage    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Première promotion de Madaëf Eco6: And the winners are…    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libération d'El Guerguerat : l'Istiqlal plaide la cause marocaine au Parlement panafricain
Publié dans L'opinion le 16 - 11 - 2020

Après l'intervention des FAR pour libérer la zone d'El Gueguerat des milices du Polisario, le conseiller istiqlalien Abdellatif Abdouh a plaidé les raisons de cette opération militaire dans une correspondance aux membres du Parlement africain.
Dans une lettre adressée, au Parlement panafricain, l'Istiqlalien Abdellatif Abdouh, membre du groupe istiqlalien à la Chambre des conseillers et rapporteur de la Commission permanente du commerce, des douanes et de l'immigration au Parlement Panafricain, a mis au clair les circonstances dans lesquelles s'est déroulée l'intervention de l'armée marocaine afin d'évacuer les milices du Polisario de la zone d'El Guerguerat, et les raisons qui ont poussé le Maroc à recourir à l'option militaire après l'épuisement de tous les autres recours politiques possibles.
Les multiples provocations du Polisario
Abdellatif Abdouh a fait savoir aux membres du Parlement panafricain que l'intervention militaire marocaine est une réponse aux multiples provocations des milices armées du Polisario, qui se sont introduits dans la zone tampon d'El Guerguarat depuis le 21 octobre 2020, et ce en violation flagrante des Accords du cessez-le-feu de 1991. M. Abdouh a rappelé que ces derniers se sont livrés à des actes de banditisme, n'hésitant pas à bloquer la circulation des personnes et des biens sur cet axe routier. Ils ont également harcelé des Observateurs militaires de la mission des Nations Unies au Sahara marocain.
Face à cette situation, le Maroc, après avoir fait preuve de la plus grande retenue, n'a eu d'autre choix que de mettre un terme à ces multiples provocations qui déstabilisent la région, et représentent une menace réelle à la pérennité du cessez-le-feu, signé en 1991, a fait savoir M. Abdouh aux parlementaires africains, en leur rappelant que Polisario a commencé ces provocations dans la zone tampon d'El Guerguerat depuis 2016, au mépris total des rappels à l'ordre lancés par le Secrétaire Général de l'ONU et aux résolutions 2414 et 2440 du Conseil de Sécurité qui ont appelé le Front séparatiste à mettre fin à ces actes déstabilisateurs.
Une intervention militaire légale et ordonnée
Suite au maintien du blocage de l'axe routier reliant le Maroc à la Mauritanie et aux autres pays d'Afrique de l'Ouest, M. Abdouh a rappelé l'attitude sage du Maroc qui a choisi d'alerter le Secrétaire Général de l'ONU et a pris à témoin les membres du Conseil de Sécurité et la Minurso, ainsi que plusieurs Etats voisins. Faute de réaction internationale, il ne restait que l'option militaire pour rétablir l'ordre et restaurer la libre-circulation au passage d'El Guerguarat.
L'opération menée la nuit de jeudi 12 au vendredi 13 novembre 2020 par les Forces Armées Royales, s'est déroulée de manière pacifique, sans accrochage ni menace pour la sécurité des civils, a rappelé M. Abdouh. « Cette opération est intervenue en parfaite conformité avec la légalité internationale », a-t-il indiqué.
Sahara marocain : la vision marocaine triomphe
Les agissements du Polisario ne sont qu'une expression d'une frustration quant aux avancés réalisées par le Maroc dans le dossier du Sahara. Les récentes résolutions de l'ONU ont consacré l'irréversibilité de la proposition marocaine d'autonomie, a martelé M. Abdouh, rappelant que plusieurs pays ont établi leurs consulats généraux dans les provinces du Sud, notamment à Laâyoune et Dakhla, ce qui est en soi, une reconnaissance claire et nette de la marocanité du Sahara, a-t-il rappelé.
Au terme de sa lettre, M. Abdouh a réitéré à ses homologues africains l'engagement du Maroc vis-à-vis de l'intégration économique du continent, rappelant que le Royaume est parmi les premiers pays africains à avoir signé et ratifié l'Accord de la Zone de libre-échange continentale africaine ( ZLECAF).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.