Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Angleterre: Leicester passe la seconde, Arsenal stagne    l'Ivoirien Jacques Anouma jette l'éponge    Le Bayern rassure sur la blessure de Jérôme Boateng    Casablanca: Le Maroc reçoit de nouvelles doses du vaccin Sinopharm    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    Déclaration du CA avant le 1er avril    Une semaine sous le signe de la stabilité    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Ligue des champions : Le Zamalek et Al Ahly en difficulté    Après Espérance -Zamalek : Bencherki en altercation violente avec le coach !    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    Alerte météo: fortes averses prévues au Maroc ce dimanche    Nations Unies : L'Arganier du Maroc fait Roi des forêts    Une artiste qui respire l'art pictural    L'étape actuelle exige une implication de tous    La réduction des écarts d'activité entre les hommes et les femmes entrainerait un accroissement du PIB    Mercedes-Benz Classe C : la grande classe    L'émancipation des femmes passe par casser le «plafond de verre»    L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise    La femme, au cœur du développement!    VIDEO. Ksar Sghir : dégâts très lourds après les inondations    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Google ne se servira plus des cookies pour la publicité    Sebta et Mellilia: quelles alternatives pour mettre fin à la contrebande ?    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Maroc : Les barrages remplis à 50%    Botola Pro D1: le classement provisoire (9e journée)    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Armée américaine et insurgés du Capitole    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BEI/Jaida : 10 M€ pour soutenir l'activité de microcrédit
Publié dans L'opinion le 27 - 01 - 2021

Banque Européenne d'Investissement (BEI) et la société de financement des organismes de microfinance Jaida ont annoncé la signature d'un accord de prêt d'un montant de 10 millions d'euros (soit plus de 108 millions de dirhams) pour soutenir les activités de microcrédit génératrices de revenus au Maroc.
Cet appui vient renforcer la capacité de Jaida à financer les institutions de microfinance (IMFs) au Maroc et soutenir son action sur l'inclusion financière et le développement social, indique un communiqué conjoint. Ce financement servira exclusivement à financer des microcrédits d'un montant inférieur à 25.000 euros (environ 270 000 dirhams) afin de promouvoir des activités génératrices de revenus (AGR) et aider à maintenir l'emploi via les micros et petites entreprises (MPE) de moins de 10 employés en zones urbaines et rurales, ainsi que les travailleurs indépendants, les entrepreneurs individuels et les micro-entrepreneurs, précise la même source.
A travers cet appui à Jaida, deuxième bailleur de fonds et acteur structurant du secteur de la microfinance au Maroc, la BEI poursuit son objectif de promotion des services financiers durables et responsables au bénéfice des activités génératrices de revenus, notamment en faveur des populations rurales et pauvres, des femmes et des jeunes. Avec ce financement, le portefeuille de prêts de Jaida devrait se maintenir entre 800 à 900 millions de dirhams (74 à 84 millions d'euros) par an.
Cette nouvelle opération s'inscrit dans la continuité de l'action de la BEI menée depuis plusieurs années en faveur de la microfinance au Maroc et fait partie de la réponse de la banque visant à soutenir l'économie marocaine, plus particulièrement les micro-entrepreneurs, dans le contexte de la crise du covid-19.
Et de noter que ce nouveau financement intervient dans le cadre du mécanisme de capital-risque pour les pays voisins du Sud créé par l'Union européenne (UE) et la BEI afin de soutenir le développement du secteur privé, la croissance inclusive et la création d'emplois. Cette opération contribue également à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies pour éliminer la pauvreté (objectif 1), parvenir à l'égalité des sexes (objectif 5) et promouvoir une croissance économique inclusive et durable, l'emploi et un travail décent pour tous (objectif 8).
Autonomisation financière
"L'Union européenne soutient activement la stratégie nationale d'inclusion financière et l'entrepreneuriat au Maroc, notamment les très petites, petites et moyennes entreprises. En cette période de pandémie, il est d'autant plus important d'accompagner le maximum de personnes dans leur autonomisation financière: la micro finance offre une opportunité d'accès au financement qui peut significativement impacter l'inclusion économique et sociale des populations les plus vulnérables et contribuer à la dynamisation de l'auto-emploi", a fait savoir, à cet occasion, l'ambassadrice de l'Union européenne au Maroc, Claudia Wiedey, citée dans le communiqué.
Pour sa part, Anna Barone, représentante de la BEI au Maroc a relevé qu'il s'agit là d'une opération importante en faveur de Jaida, qui a été le principal catalyseur de la croissance du secteur de la microfinance au Maroc ces dernières années et qui continuera avec ce financement à jouer un rôle structurant à l'avenir.
Et d'ajouter: "Nous sommes très heureux de pouvoir ainsi soutenir les micro-entrepreneurs à travers tout le pays. Le financement et l'accompagnement des porteurs de projet sont une priorité d'action pour la BEI. En agissant ainsi, nous soutenons l'emploi tout en renforçant le lien et l'intégration sociale. Nous préparons l'avenir pour les jeunes générations".
De son côté Meriam Mechahouri, directrice générale de Jaida, a indiqué que "le secteur de la microfinance est parmi les vecteurs indispensables du développement socioéconomique du Maroc puisqu'il contribue activement, entre autres, à faciliter l'accès à des offres de services financiers au profit d'activités génératrices de revenus non adressées par le secteur financier classique. Ce partenariat avec la BEI permettra à Jaida de consolider son rôle de financeur, expert majeur et fédérateur du secteur et d'accompagner les IMF dans leur stratégie d'inclusion financière".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.