La France durcit l'octroi des visas à l'égard du Maroc, de l'Algérie et la Tunisie    Un ex-ministre algérien des Finances sous mandat de dépôt    Le PJD aura malgré tout un groupe parlementaire    Algérie : La harga fait un drame en haute mer    Collectivités territoriales: 1,93 MMDH d'excédent à fin février 2021    Le peuple dans la rue, craint «un retour à la dictature Ben Ali»    Les opportunités d'investissement présentées aux hommes d'affaires chiliens    Une compétition alliant protection de l'environnement et action sociale et solidaire    Le Maroc à l'honneur !    Usyk détrône Joshua aux points et à l'unanimité    Meknès: célébration du 200è anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo    Rentrée universitaire : à quand une révision du décret de la création de l'ISADAC?    Un septembre automnal à Paris    France: le Prix Caméléon 2021-2022 met le Maroc à l'honneur    Le PI remporte la présidence de 5 communes sur 6 dans la province d'Aousserd    Armement : Ankara lorgne vers un nouveau lot de S-400 russes    Sahel : La mission Barkhane serait « de plus en plus difficile politiquement »    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 septembre 2021 à 16H00    Coronavirus. Les patchs de vaccination arrivent !    L'Opinion : En attendant l'allégement...    MoulZeri3a.com l Une plateforme digitale pour « pérenniser » un métier traditionnel    Lutte contre les menaces NRBC : David Greene relève l'efficacité des FAR    La malédiction Brahim Ghali hante le gouvernement Espagnol    Parution :partis politiques et protestations au Maroc (1934-2020)    Rabat-Salé-Kénitra : première session du conseil régional consacrée à la refonte du règlement intérieur    Foot africain : Le Ghana vire son sélectionneur national    Coupe du monde de futsal (Lituanie 2021): "Le Maroc a bousculé l'équipe la plus titrée de la compétition", selon la FIFA    Australie : La pratique de l'alternance au Maroc saluée lors d'un séminaire    Reim Partners va gérer le premier OPCI de la CMR    Participation du Maroc à la 2e édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique    Ministère de la jeunesse, ministère de la culture... la force et l'âme !    Botola Pro D1 "Inwi" (4ème journée): Aujourd'hui à 19h15, la Jeunesse de Soualem face à l'Olympique de Khouribga    Rapt au Nigeria : libération de dix étudiants    Séisme en Grèce: Un mort et 11 blessés    Tourisme: une stratégie de relance se prépare à Agadir    Attijariwafa bank, « Banque la plus sûre en Afrique » selon Global Finance    Construction/Industrie manufacturière : Les chefs d'entreprises se montrent optimistes    Sept personnes interpellées : Saisie de 2 tonnes de chira à Agadir    Sinopharm et Pfizer: le Maroc recevra des quantités importantes de vaccins    Covid-19 : Plus de 8,26 millions de cas confirmés en Afrique    L'ancien patron de Tesco veut investir 22 milliards de dollars à Guelmim pour résoudre la crise énergétique au Royaume-Uni    Canada. ASMEX promeut le Halal et le Bio «Made in Morocco»    Allemagne : Le parti social-démocrate remporte les élections législatives    Mondial de futsal: le Maroc vaincu par le Brésil    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Opinion : 22 ans d'activisme Royal multidimensionnel
Publié dans L'opinion le 29 - 07 - 2021

Cette 22ème année du règne de SM le Roi Mohammed VI a été fortement marquée par l'activisme Royal sur une multitude de fronts. Le plus marquant de ces fronts étant la lutte contre la pandémie sur laquelle la monarchie s'est fortement engagée depuis les prémices de l'arrivée du Covid sous nos cieux.
De mars 2020 jusqu'à aujourd'hui, cet engagement s'est traduit par des décisions et des actions courageuses, permettant au Maroc de se positionner parmi les pays qui ont le mieux géré la pandémie du Covid. On en citera à titre indicatif, et non exhaustif, le positionnement précoce du Royaume sur le marché très concurrentiel de la vaccination anti-Covid, qui a permis à notre pays de vacciner près du tiers de sa population.
Cette percée dans le marché du vaccin vient d'être couronnée par l'annonce d'une imminente production locale du vaccin anti-Covid à destination des marchés interne, régional et continental, lors de la cérémonie de lancement qui s'est déroulée, lundi 5 juillet, au Palais Royal de Fès, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI. Parallèlement au volet sanitaire, le Roi du Maroc a initié une batterie de mesures économiques et sociales afin d'atténuer l'impact ravageur de la crise sanitaire sur l'économie nationale et l'ensemble des Marocains.
Dernière en date, la généralisation de la couverture sociale pour l'ensemble de la population. Un chantier titanesque, longtemps attendu, et qui vient d'être acté en dépit du contexte pandémique très défavorable.
Sur le front diplomatique, l'activisme Royal s'est traduit par une succession de victoires et de réalisations historiques, sur le dossier fondamental du Sahara marocain. C'est ainsi qu'après la série d'inaugurations de plusieurs consulats à Dakhla et à Laâyoune et au lendemain de l'opération militaire, nette et chirurgicale, qui a vu la libération, sans effusion de sang, du passage frontalier d'El Guerguarat, unique voie vers la profondeur continentale du Royaume, le monde a assisté le 10 décembre 2020 à la reconnaissance historique par les Etats-Unis d'Amérique de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara. Ce sacre est le fruit d'un travail de longue haleine et d'un activisme de plusieurs années, dont le mérite revient principalement à la diplomatie Royale.
Une reconnaissance qui a inauguré une nouvelle ère de stabilité et de prospérité économique dans le Sahara marocain, qui profitera d'un nouveau souffle de développement marqué par un essor infrastructurel et des investissements en masse au profit des populations locales.
Ce souffle profitera également à l'ensemble de la région continentale, scellant ainsi les bases d'une stabilité saine et pérenne, à travers, entre autres, des réalisations aussi imminentes, tels que le port de Dakhla, qui jouera le rôle de hub économique continental, et surtout le projet du gazoduc Maroc-Nigeria qui ne manquera pas de cimenter davantage les relations mutuellement avantageuses entre les pays africains concernés.
En attendant, le Maroc a déjà jeté les bases, toujours sous l'impulsion Royale, de son nouveau modèle de développement, avec comme objectif d'asseoir son statut de puissance régionale et internationale à l'horizon 2035.
Bonne fête, Majesté.

La Rédaction


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.