Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    Algérie: Oran frappée par un séisme    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Colombie : Des morts dans l'effondrement d'une tribune d'arène de corrida    Journée internationale contre la torture : Un fléau toujours présent    Migration illégale: Pedro Sanchez a évoqué le Maroc    Covid-19 au Maroc: pourquoi les cas vont continuer de grimper    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Voici le prix de la dernière tenue de Saad Lamjarred (PHOTO)    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    HealthTech: Southbridge A&I lancent I3, en faveur des startups africaines    L'ANRE et la PUA d'Israël jettent les bases d'une forte coopération dans le domaine de la régulation de l'électricité    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    RNI : les membres du parti de la colombe réitérent leur soutien à Aziz Akhannouch    BAM: Les exportations de la construction automobile prévues à 52,6 MMDH en 2022    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Jeux Méditerranéens : La sélection marocaine de football U18 s'incline devant la France (1-0)    JM Oran 2022 : Les Lionceaux de l'Atlas battus par les Bleuets (vidéo)    À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    Des députés marocains arrivent en Afrique du Sud pour une session du Parlement panafricain    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Safi / Ramadan : Les poissons trônent toujours sur la table du F'tour
Publié dans L'opinion le 18 - 04 - 2022

L'effet Covid-19 n'a affecté en rien les traditions culinaires et encore moins l'atmosphère spirituelle et l'ambiance « exceptionnelle » que la majorité de la population locale veillait à revivifier durant cette période de recueillement et de piété.
Sur la table de ftour, les poissons grillés trônent sur la table. La sardine grillée est à l'honneur, mais on y trouve le fameux «bouchouk» connu aussi sous le nom du «darii», préparé avec des olives, le «mostelle» cuisiné avec des carottes.
Ceci, sans oublier la soupe à base de semoule «smida», préparée avec du lait beldi servie dans des soupières d'Alfkhar colorées, le sablé appelé «kâak» et la zemita, mélange d'ingrédients moulus et grillés, sont les spécificités de Abda, affirme Hajja Fatima Moumine, 75 ans, mère de famille habitant le quartier de Aazib Daraï. « A la rupture du jeûne, le f'tour est pris en famille.
La présence des parents, des enfants et des petits-enfants est de mise. Il s'agit du respect obligatoire dû aux personnes les plus âgées de la famille, des coutumes et aussi de la reconnaissance vis-à-vis des parents. Safi est une région qui tient fortement à ses traditions ancestrales », indique Mohamed Ezziane, 45 ans, commerçant et père de famille.
A Safi, « durant ce mois Moubarak, les femmes tiennent, selon les moyens, à diversifier le menu de la table du ftour », souligne de son côté Touriya Larissi, 54 ans, enseignante à la retraite. « Elles cuisinent abondamment pour faire goûter leurs plats aux voisins et bien servir les invités le cas échéant ». Et d'ajouter: « une fois le jeûne rompu, on se dirige vers les mosquées. A l'instar des habitants de toutes les villes du Royaume, ce mois lunaire est synonyme de prières et de recueillement dans un climat hautement spirituel. Il n'est pas question de rater les «Taraouihs».
Après le ftour, les parents se font généralement accompagner par leurs enfants à la mosquée. Tous fêtent l'avènement de ce mois sacré. Après «Salat Al Ichaâ» et les «Taraouihs», la majorité des familles passent ensemble les soirées du Ramadan. Mais la plupart des jeunes préfèrent sortir respirer l'air frais et dépaysé du «boulevard Rbat» et de Sidi Bouzid, sans pour autant tarder de peur de manquer les réunions familiales, précise Réda, 23 ans, étudiant universitaire à la Faculté polydisciplinaire de Safi.
« Aux derniers dix jours de Ramadan, rebondit Hajja Fatima Moumine, les femmes préparent de délicieux gâteaux, tissent des djellabas, mettent du henné sur les mains pour exprimer leur joie. On achète de nouveaux habits pour les enfants. Safi représente un noyau de coutumes ancestrales que ses habitants veillent à transmettre de génération en génération... ».
Bref, « le mois sacré de Ramadan constitue une grande occasion qui permet aux fidèles, non seulement de se rapprocher de leur créateur, mais aussi de resserrer les liens familiaux et amicaux », conclut de son côté Ahmed Hmimou, agent OCP.
Mohamed LOKHNATI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.