L'opposition dénonce l'implication du roi par le RNI dans le programme du gouvernement    Moody's change la perspective du Maroc de « négative » à « stable »    MRE: Ammor interpellée sur la cherté des billets de voyage    Foot U18: le Maroc bat la Turquie et décroche le bronze (VIDEO)    « Le plan d'autonomie offre des pouvoirs législatifs exclusifs à la Région »    La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023    Une convention pour la réalisation des travaux d'aménagement de la voie de «Taddart»    Les prix se stabilisent face à une offre abondante    L'opposition moque de« chaises musicales »    Le Conseil de sécurité publie la réponse de Hilale à son homologue algérien    Lekjaa affirme le retour de Ziyech    Pedro Sanchez : « L'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc »    Formule E : Edoardo Morata remporte l'E-Prix de Marrakech 2022    Tachkent-2022 : La sélection marocaine remporte trois médailles, dont une en or    Effondrement meurtrier d'un glacier en Italie: la catastrophe « est liée au réchauffement climatique »    Sahara : Singapour appuie le plan marocain d'autonomie    L'élimination de la discrimination à l'égard des femmes au centre de la prochaine réunion du gouvernement    Espagne : des «drones sous-marins» pour acheminer de la drogue interceptés    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique « Samaoui », dédiée à l'art Gnaoui    Intempéries : Les Australiens piégés par les pluies torrentielles    Le dirham se déprécie face à l'euro et au dollar du 23 au 29 juin (BAM)    Le drame de Mellilia : Pedro Sanchez n'a rien à reprocher au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc. 941 nouveaux cas, 1 226 246 au total, lundi 4 juillet 2022 à 15 heures    [Alerte météo] Vague de chaleur (38 à 45°C) du mercredi au samedi    Les étudiants en médecine haussent le ton    « Morocco Now »: des Japonais saluent les avancées du Maroc    Malhounyat. Le Festival international de l'art du Malhoune de retour à Azemmour    Rabat Salé : Mémoire et ICESCO signent un nouveau partenariat    Pedro Sanchez : l'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc    Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »    Tétouan: des mesures sécuritaires spéciales pour le mariage de Nouâmane Belaiachi    Vidéo - La politique marocaine de l'Algérie expliquée par la boxe    Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique    La High Line Art de New York expose une sculpture de la Marocaine Meriem Bennani    Le film néerlando-marocain «Marokkaanse Bruiloft» rafle deux prix à Rabat    Les Lionnes de l'Atlas réalisent l'essentiel face au Burkina faso    Les 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc en 2023    La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement à Lisbonne pour la 2e conférence de l'Océan    Chambre des conseillers: séance plénière mardi consacrée à la politique générale    Le roi félicite le président américain à l'occasion de l'Independence Day    Jazzablanca: Sur la Scène Casa Anfa, Erik Truffaz et Maâlem Hamid El Kasri ont ravi le public    La météo pour ce lundi 4 juillet 2022    Le Maroc abrite la Supercoupe de la CAF entre le WAC et la RS Berkane    Ligue féminine des champions : Le Maroc officiellement organisateur de l'édition 2022, l'AS FAR qualifiée d'office    Nabila Rmili appelle à accélérer la cadence de traitement des autorisations d'urbanisme    Education : Il était une fois le Baccalauréat !    Joe Biden a reçu un message du roi Mohammed VI    Egypte : le vice-président de la BEI se félicite de l'achèvement réussi de la ligne 3 du métro du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Inflation : la facture de compensation s'alourdit de 15 milliards de dirhams
Publié dans L'opinion le 26 - 05 - 2022

Pour faire face à la hausse des prix, le gouvernement a dû augmenter les dépenses de compensation de 15 milliards de dirhams supplémentaires. Malgré ses dépenses imprévues, le gouvernement n'a pas l'intention de recourir à une Loi des Finances rectificative, selon le ministre délégué chargé du Budget, Faouzi Lakjaâ. Détails.
La crise a un coût. Celle de l'inflation aussi. Celle-ci a pris des proportions telles qu'elle a contraint le gouvernement à augmenter ses dépenses de compensation en débloquant 15 milliards de dirhams supplémentaires en 2022. C'est ce qu'a annoncé le ministre délégué auprès de la ministre des Finances, chargé du Budget, Faouzi Lekjaâ, lors du point de presse hebdomadaire tenu en marge du Conseil de gouvernement.
Du fait de cette hausse supplémentaire, les dépenses de compensation ont dépassé globalement 32 milliards de dirhams, jusqu'à fin avril a précisé le ministre, attribuant cela aux dépenses liées à la préservation des prix du transport et des produits de première nécessité. Faouzi Lakjaâ a donné un aperçu sur les raisons ayant conduit à une telle hausse brusque.
En effet, pour préserver le prix du transport public, tous types confondus, le gouvernement a dû débourser 540 MDH par mois. Le gaz butane nécessite 116 dirhams par unité pour que le prix de la bouteille reste à 48 dirhams.
En plus de cela, le coût de compensation du blé tendre a nécessité une enveloppe de 3 milliards, cette facture devrait s'élever à 7,3 milliards à la fin de l'année courante. Vu la hausse des prix de l'énergie, le coût du fret maritime a tellement augmenté qu'il constitue désormais 20% du prix des matières premières de façon générale. C'est l'une des raisons de cette inflation généralisée.
Au Maroc, celle-ci a atteint 4,7%. Compte tenu de cette hausse imprévue des dépenses, nombreux sont les commentateurs économiques qui croient à l'éventualité d'une Loi des Finances rectificative, sachant que la majorité des hypothèses de la loi actuelle se retrouvent caduques.
Sur ce point, Faouzi Lekjaa s'est déclaré contre cette possibilité, indiquant que le gouvernement n'a nulle intention de faire recours à une telle extrémité. "Il n'y a nul besoin de voter une Loi des Finances rectificative", a-t-il répondu aux questions des journalistes, arguant que la situation financière du Maroc est assez confortable pour le moment. En témoigne la notation du Royaume par les agences de notation telles que Fitch qui a maintenu la note BB+. Ce à quoi s'ajoutent les rapports du FMI qui ont loué les mesures prises par le Maroc dans la gestion de la crise.
Si le gouvernement est déterminé à ne pas modifier sa politique budgétaire, c'est parce qu'il est en mesure de financer les dépenses imprévues par le recours à des sources de financement alternatives telles que les financements innovants. Dans le cadre de Loi des Finances 2022, l'Exécutif prévoit obtenir 12 MMDH des financements innovants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.