Presse marocaine: une perte sèche de 240 millions dhs en 3 mois de pandémie    Coronavirus : priorité au tourisme    Une opération «exceptionnelle» qui ne signifie pas une ouverture des frontières    De succès en succès!    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Glovo étoffe son portefeuille de partenaires    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km en plein désert    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 115 nouveaux cas, 15.194 au total    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    L'Homme refuse d'être libre    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    Débat sur la réforme du Code électoral    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Préparation des prochaines échéances électorales    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ambassade américaine fermée en raison de menaces d'Al-Qaïda
Yémen Londres et Washington vont renforcer leur action contre le terrorisme
Publié dans L'opinion le 04 - 01 - 2010

L'ambassade des Etats-Unis au Yémen a fermé dimanche en raison de menaces d'attentats d'Al-Qaïda contre les intérêts américains dans ce pays de la péninsule arabique, a annoncé l'ambassade dans un communiqué.
"L'ambassade des Etats-Unis à Sanaa a fermé aujourd'hui, 3 janvier 2010, en raison de l'existence de menaces d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqap) contre les intérêts américains au Yémen", a affirmé un communiqué sur le site internet de l'ambassade.
L'ambassade avait envoyé jeudi un message aux ressortissants américains au Yémen, les mettant en garde contre "les menaces d'actions terroristes et de violence contre les intérêts et les citoyens américains dans le monde".
Le Nigérian Umar Farouk Abdulmutallab a tenté le jour de Noël de faire exploser un avion de la compagnie Northwest Airlines avec près de 300 personnes à bord peu avant son atterrissage à Detroit (Etats-Unis). Il a déclaré après son arrestation avoir été entraîné et équipé par le réseau terroriste Al-Qaïda au Yémen.
Soutien américain
au Yémen
Le commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan, le général Petraeus, a réaffirmé au président Saleh le soutien de son pays au Yémen dans ses efforts visant à lutter contre le terrorisme. Des renforts militaires ont notamment été dépêchés dans des provinces de l'est du Yémen pour pourchasser des éléments d'Al-Qaïda.
"Depuis un an nous avons fait du Yémen une priorité. Le général Petraeus a briefé John Brennan sur sa consultation avec le président yéménite qui a été productive", a indiqué un haut-fonctionnaire américain, sous le couvert de l'anonymat.
Londres et Washington vont renforcer leur action au Yémen et en Somalie
La Grande-Bretagne et les Etats-Unis vont renforcer leur action contre le terrorisme au Yémen et en Somalie à la suite de l'attentat suicide manqué du 25 décembre, a annoncé dimanche Downing Street, alors que Washington a fermé son ambassade à Sanaa devant la menace d'Al-Qaïda.
"Le Yémen doit être identifié, comme la Somalie, comme l'une des zones que l'on doit non seulement surveiller mais où l'on doit faire plus (...) Nous allons collaborer avec les autorités américaines (...) pour améliorer la lutte contre le terrorisme menée par les autorités yéménites", a déclaré le Premier ministre Gordon Brown dimanche.
"La radicalisation des jeunes dans différentes parties du monde pose un problème au monde entier", a-t-il relevé dans une interview dimanche sur la chaîne BBC1.
Londres et Washington prévoient notamment de financer une unité spéciale de police anti-terroriste au Yémen et de fournir un soutien plus important aux garde-côtes yéménites, selon un communiqué de Downing Street.
Le Nigérian Umar Farouk Abdulmutallab a tenté le jour de Noël de faire exploser un avion de la compagnie Northwest Airlines avec près de 300 personnes à bord peu avant son atterrissage à Detroit (Etats-Unis). Il a déclaré après son arrestation avoir été entraîné et équipé par le réseau Al-Qaïda au Yémen.
Pour la première fois samedi, le président américain Barack Obama a accusé une branche d'Al-Qaïda, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), d'avoir entraîné et équipé Abdulmutallab au Yémen.
Le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE avait annoncé dès lundi dernier qu'Al-Qaïda dans la péninsule arabique avait revendiqué l'attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit.
Samedi, le commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan, le général David Petraeus, a réaffirmé lors d'un déplacement au Yémen le soutien de son pays à Sanaa dans ses efforts visant à lutter contre le terrorisme. Des renforts militaires ont notamment été dépêchés dans des provinces de l'est du Yémen pour pourchasser des éléments d'Al-Qaïda.
La Grande-Bretagne et les Etats-Unis devraient aussi demander le renforcement de la force de maintien de la paix en Somalie au Conseil de sécurité des Nations unies, poursuit le communiqué de Downing Street.
Une force de paix de l'Union africaine, l'Amisom, est actuellement déployée en Somalie. Elle compte quelque 5.300 soldats.
Les shebab, des islamistes radicaux proches d'Al-Qaïda, se sont rendus maîtres de vastes parties du pays, et le fragile gouvernement de transition soutenu par l'Amisom ne contrôle plus que quelques quartiers de la capitale Mogadiscio.
Selon Sebastian Gorka, un "expert américain en opérations spéciales qui entraîne des officiers yéménites", cité par la chaîne de télévision américaine CBS, "les récentes attaques contre les positions d'Al-Qaïda au Yémen, y compris des frappes de missiles de croisière, ont été menées par les Etats-Unis". 60 militants islamistes avaient été tués lors de ces attaques lancées les 17 et 24 décembre.
"Des camps d'entraînements ont été frappés, des leaders éliminés, des complots déjoués", avait indiqué le président Obama dans son allocution hebdomadaire radio-télévisée.
L'annonce faite dimanche par Downing Street intervient deux jours après que M. Brown a appelé à la tenue d'une conférence internationale sur le Yémen et sur la lutte contre le terrorisme le 28 janvier à Londres, en parallèle à la conférence sur l'Afghanistan déjà organisée le même jour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.