Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    Le Maroc réitère son soutien indéfectible aux droits du peuple palestinien    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les points sur les i
Publié dans L'opinion le 21 - 06 - 2011

Une assemblée générale. La FRMF, celle d'Ali Fassi Fihri, ne peut pas y couper.
C'est le moment ou jamais de l'organiser …D'abord cela fera bouger le S.G. Laaraïchi qui se complait bien dans son relatif anonymat. Le problème c'est qu'il n'est pas le seul membre du B.F. à se faire oublier.
Avec tous ces projets de réforme dont l'instauration du professionnalisme, la fédé ne peut pas faire autre chose que venir en débattre au sein de ses assises juridiques.
Le ministre Moncef Belkhayat le susurre à qui veut l'entendre : « Les A.G. doivent se faire… ». Autant celles des clubs que celles des fédés.
Et celle du football est la mieux placée pour donner l'exemple. Il y va de sa crédibilité et de sa pérennité.
Elle a jusqu'au mois de septembre pour réfléchir à tout cela. Et, bien sûr, comme on dit, le plus tôt serait le mieux.
Nul doute qu'à la F.R.M.F. on a dû suivre les assises de la récente assemblée générale de la Fédération Française de Football… Il est vrai que tout ce qui se passe en France ou en Europe, nous interpelle et pas seulement pour des raisons de proximité géographique, mais il faudrait aussi que notre fédé dirigeant un football qui se cherche suive de près les évolutions structurelles et juridiques des uns et des autres.
On sait depuis samedi que le nouveau président c'est Noël Le Graet, qu'on appelle l'incorruptible depuis qu'il a, en 1992, « cassé » l'ascension de Bernard Tapie à l'O.M. pour cause de soupçons de matches arrangés. Même le titre de champion d'Europe, remporté par les Marseillais cette même année, et l'extrême popularité de Tapie et de l'OM, n'avaient pu arrêter la machine déclenchée par Le Graet alors président de la Ligue professionnelle.
Près de 20 ans plus tard, Le Graet est à la tête de la fédération française.
Durant toute sa campagne, il s'est présenté comme un patron de P.M.E : « La F.F.F. compte 240 salariés et brasse 200 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avec des budgets pareils, on n'est plus une association mais carrément dans le monde de l'entreprise ».
Son rival le débonnaire Fernand Duchaussoy, venu du monde des amateurs, s'était entouré d'une fine équipe de techniciens répétant que le « secret de la réussite, c'est de s'entourer par des gens meilleurs que soi ».
Battu samedi, au scrutin démocratique, cet amateur de Jacques Brel et d'Albert Camus a décidé de se retirer du football « A 68 ans, je veux prendre le temps, enfin, de lire et de voyager, d'écouter de la musique et aller à la pêche à la crevette pendant les grandes marées ».
Tout un programme loin des joies et des tourments d'un monde du foot de plus en plus froid et réaliste, voire cynique.
Comme a su l'être, parfois Noël Le Graet, nouvel homme fort de la « 3F. ».
50 millions d'euros ! Une somme astronomique, c'est ce que réclame la société de marketing Sport Five, à la fédération française de football. Sport Five réclame des factures impayées et des rémunérations sur différents contrats, dont celui signé avec Nike… Ce contrat qui a été conclu par Noël Le Graet avant son arrivée à la fédé française garantit à la F.F.F. 42 millions d'euros par an, jusqu'en 2018.
Le Graet a toujours considéré que Sport Five n'était pour rien dans ce contrat record avec la célèbre marque américaine.
Ce sont les tribunaux parisiens qui trancheront. Première grosse bataille pour le Graet, d'autant plus que c'est lui qui a contribué à l'éviction de Sport Five (en 2010) pour que la fédération maîtrise ses partenariats.
Ça risque de barder et de tanguer. Que notre fédé garde un œil sur tout cela, Sport Five est partenaire de la CAF ; et c'est cette Agence qui possède les droits de diffusion des matches.
Qui sera le nouvel entraîneur de l'équipe algérienne ? Rawrawa, qui la ramène toujours en Algérie, mène contacts sur contacts. Ce week-end il était en France pour discuter avec Vahid Halihodzic. Ce dernier a même exprimé son accord sur le contrat proposé : 700.000 euros net par an. Et « France Football » rapporte dans son édition de vendredi dernier ce détail révélateur et cocasse. « C'est Anouma, président de la fédération de Côte d'Ivoire, le même qui avait limogé Halihodzic à la veille du Mondial 2010, qui a recommandé le coach franco-bosnien à l'Algérie ».
Le onze Algérien a qui la presse sportive a reproché une concentration trop « lâchée » à Marrakech avec des joueurs se faisant coincer après des virées nocturnes, aura un match amical contre la Tunisie le 10 août.
Il aura lieu à Florence, Rawrawa tient à ses vacances autant qu'à la relance.
Le nouvel élu du comité exécutif de la FIFA, ne compte pas se laisser dicter ou imposer ses choix.
La défaite de Marrakech ne l'a pas affaibli… Bien au contraire…
On lui souhaitera de continuer de l'avant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.