Maroc. La SFI engagée pour stimuler la reprise économique    ONEE/BEI : un nouvel accord de financement de 37,5 millions d'euros    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'Organisation Internationale du Travail    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Covid-19: le Chili a vacciné 80% de la population cible    Prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 24 juin 2021    Environ 48% des migrants exercent une activité professionnelle    L'Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain    IFC va appuyer la mise en œuvre du Fonds Mohammed VI    Sahara Marocain: Quand John Bolton s'emmêle les pinceaux    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Politique. Le nomadisme n'est que la conséquence de la crise    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive    Bangkok : remise d'une décoration Royale à l'ex-ambassadeur de Thaïlande au Maroc    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 29 mai    HCP: La sécurité au Maroc attire les migrants    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    LMN'ART : Débarquement immédiat !    Enseignement: la rentrée scolaire 2021/2022 fixée au 3 septembre    Maroc : les listes A et B mises à jour au moins deux fois par mois    Le variant Delta sème la terreur dans le monde    Les baisses des prix des billets coûteront 4,5 MMDH à l'état    Un autre Charles de Foucauld est parmi nous    PND : réunion consultative entre les partis représentés au Parlement et la CSMD    Banques: le besoin de liquidité se creuse à 72,6 milliards de DH en mai    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Commerce électronique : QNET remporte trois trophées à l'échelle mondiale    À Genève, l'intégrité territoriale du Maroc plus que jamais appuyée    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Coupe arabe U20 : Djibouti – Maroc, les Lionceaux pour confirmer    SM Caen : Yacine Bammou se prépare pour son retour    Liverpool, un joyaux britannique sur le point de disparaître du patrimoine de l'Unesco    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    Le stage de Saint-Etienne au Maroc annulé    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'OIT    Ismaïl Haniyeh, le leader du Hamas, chez le PJD    Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l' »Etat islamique » s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marché des actifs/ Contraction de la capitalisation boursière
Publié dans L'opinion le 16 - 05 - 2015

En avril 2015, l'indice MASI s'est replié pour le deuxième mois consécutif avec un taux de 3,2%, ramenant sa performance depuis le début de l'année à 3,3%. La capitalisation boursière s'est ainsi contractée de 3,2% à 501,3 milliards de dirhams.
Le repli de l'indice de référence de la Bourse reflète les dépréciations de la quasi-totalité des indices sectoriels, notamment celles de 5,7% des « bâtiments et matériaux de construction », de 3,4% des « banques» et de 3,1% des «télécommunications».
S'agissant des valeurs du secteur bancaire, excepté le CDM qui a vu son cours augmenter de 4%, l'ensemble des titres ont enregistré des baisses, dont les plus importantes ont concerné la BMCE (4,3%), ATTIJARIWAFA BANK (4%) et BMCI (4%). Le repli de l'indice des sociétés de financement reflète les baisses de 0,4% de TASLIF et de 5,4% de la valeur EQDOM. En revanche, les cours d'AXA CREDIT, de MAROC LEASING et de MAGHREBAIL ont stagné d'un mois à l'autre tandis que celui de SALAFIN a enregistré une hausse de 1,3%. Pour ce qui est des sociétés d'assurance, les cours de l'ensemble des valeurs ont enregistré des contreperformances en avril, avec notamment un repli de 3,3% de la valeur WAFA ASSURANCE.
Dans ce contexte, l'indicateur de valorisation Price to Book Ratio1(PB) a connu une baisse de 9 point en avril à 2,43 tandis que le Price Earnings Ratio1 (PER) s'est légèrement apprécié, s'établissant à 18,9 contre 18,8 un mois auparavant.
Le Price Earnings Ratio est le rapport entre le cours d'une action et le bénéfice net par action. Le Price to Book Ratio est le rapport entre la valeur de marché des capitaux propres (la capitalisation boursière) et leur valeur comptable
Au cours du mois d'avril, le volume de transactions a enregistré une importante baisse, traduisant le repli des opérations aussi bien sur le marché de blocs que sur le marché central.
Ce dernier a drainé un volume de 1,4 milliard de dirhams, soit un montant quotidien moyen de 63,6 millions de dirhams contre 119,5 millions le mois précédent. De même, les opérations effectuées sur le marché de blocs se sont chiffrées à 581,1 millions de dirhams contre 2,1 milliards enregistrés en mars.
Par ailleurs, les indices boursiers des principaux pays2 intégrés au niveau des « marchés frontiers » ont affiché des évolutions divergentes en avril. Les Bourses de l'Egypte et de la Jordanie ont enregistré des baisses respectives de 5,5% et de 0,8%, le reste des pays ayant affiché des variations mensuelles positives. En particulier, l'Argentine a affiché une hausse de 14,5%, le Pakistan de 11,7% et la Roumanie de 6,9%. Dans le même sens, l'indice boursier de la Slovénie ressort en hausse de 2,4% et celui de la Croatie de 1,4%.
Sur le marché de la dette, les émissions des bons du Trésor ont totalisé depuis le début de l'année 43,9 milliards de dirhams en baisse de 21,6% par rapport à la même période une année auparavant. En Avril, le montant des levées s'est établi à 8,7 milliards, dont 7 milliards ont porté sur des maturités courtes, moyennant des taux allant de 2,6% à 2,71% après une fourchette de 2,5% à 2,54% le mois précédent. Tenant compte du remboursement d'un montant de 4,9 milliards de dirhams, l'encours des bons du Trésor s'est situé à 443,4 milliards, en légère augmentation de 0,8% par rapport au mois précédent.
TCN : Emissions en baisse
Pour ce qui est des titres de créances négociables, les émissions ont atteint 13,4 milliards de dirhams sur les trois premiers mois de l'année, contre 17,7 milliards une année auparavant. En mars, les levées se sont chiffrées à 3,4 milliards de dirhams, contre 4,3 milliards en février. En particulier, les émissions de certificats de dépôts se sont établies à 1,7 milliards de dirhams et ont été orientées vers les maturités courtes et longues, avec des taux allant de 2,60% à 3,93% contre une fourchette de 2,52% et 3,48% au mois de février. S'agissant des émissions des sociétés de financement, elles se sont établies à 460 millions de dirhams et ont porté principalement sur les maturités moyennes, avec des taux allant de 3,31% à 4,0% après une fourchette allant de 3,44% à 3,5% le mois précédent. Concernant les billets de trésorerie, les levées se sont établies à 1,2 milliard et ont été concentrées sur le court terme avec des taux variant entre 3,71% et 5,75% après 3,0% et 5,55% un mois auparavant. Tenant compte d'un montant de remboursement de 6,6 milliards de dirhams, l'encours des titres de créances négociables s'est chiffré à 69,7 milliards de dirhams en baisse mensuelle de 4,5%.
Sur le marché obligataire, les émissions réalisées sur les trois premiers mois de l'année ont atteint 2,8 milliards après 4 milliards sur la même période de l'année précédente. Au cours du mois de mars, les levées ont totalisé 1,6 milliard de dirhams, dont un milliard émis par ALLIANCES DEVELOPPEMENT IMMOBILIER pour une maturité de 5 ans à 5,67% et 600 millions de dirhams émis par AUTOROUTES DU MAROC sur une maturité de 25 ans assortie d'un taux de 4,89%. En revanche, aucune émission n'a été enregistrée durant le mois d'avril, l'encours des emprunts obligataires s'étant établi à 97 milliards de dirhams.
En ce qui concerne les titres OPCVM, les souscriptions réalisées au cours du mois d'avril se sont chiffrées à 68 milliards et les rachats se sont établis à 66,7 milliards de dirhams. Tenant avril s'est chiffré à 310,7 milliards de dirhams, en légère baisse mensuelle de 0,2%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.