Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le PPS va continuer d'œuvrer pour servir l'intérêt supérieur de la Nation, à partir de sa position dans l'opposition nationale démocratique    Publication d'un guide pratique sur les mécanismes consultatifs de plaidoyer civil dans les foras internationaux    Le retour au débat politique    Transports urbains. Casablanca disposera d'un musée dédié    Macron et Biden tentent un « retour à la normale »    Somalie : Rien ne va plus entre le Président et son Premier ministre    L'ambassadeur Hilale reçu en audience par le président de la République Centrafricaine    Guatemala : Le volcan Fuego entre en éruption    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Qualification historique pour les Lions de l'Atlas !    MDJS lance « Nt7arko w Nktachfo »    Coronavirus. La pandémie prendra fin dans un an selon le PDG de Moderna    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    Le label New District présente son premier artiste, Hassa1    Tendance baissière du covid-19 au maroc depuis 5 semaines    Qui est Ali Ben Lmadani?    Partenariat Transdev-SIE pour promouvoir des solutions de performance énergétique    Lamiaa Amghar: "Des exonérations fiscales au profit des établissements d'animation touristique"    Pass sanitaire. La France reconnait désormais les vaccins chinois, mais à une seule condition    Bientôt un test pour distinguer la grippe de la covid-19, fabriqué et commercialisé au Maroc    Un nouveau single égyptien en vidéoclip dédié au Maroc    Streaming: Spotify célèbre la sauce Hip-Hop made in Morocco    Genève : Initiative conjointe du Maroc, du Bahreïn, d'Israël et des EAU pour promouvoir le rôle des femmes dans la paix et la diplomatie    Bilan mondial Covid-19 : 4 715 000 morts dans le monde, la pression hospitalière poursuit sa décrue au Maroc    Casablanca : Un trio d'agresseurs écroué    El Mustapha Tanaoui du PI élu président du conseil communal de Settat    Khammar Mrabit : « Il est important d'avoir une application nucléaire sûre et sécurisée en Afrique »    Mondial Futsal 2021: Le Maroc affrontera le Brésil ou le Japon en quart !    Cyclisme: les Mondiaux 2025 à Kigali, au détriment de Tanger    L'ASMEX prospecte les opportunités d'affaires au Japon    ''Maroc-Mantlet 2021'' : Le Maroc et les Etats-Unis coopèrent sur la gestion des catastrophes    Une autre décision bizarre : l'Algérie ferme son espace aérien à tous les avions marocains    Barid Al-Maghrib et FNM émettent un timbre-poste à l'occasion de l'exposition «Delacroix»    Tunisie : Kaïs Saïed renforce les pouvoirs de la présidence    Tanger : Mise en échec d'une grosse opération de trafic de cocaïne    Equivalence du pass sanitaire marocain : Les clarifications de l'UE    Ligue 1 : Un doublé victorieux de Hakimi face à Metz !    Qualifications Coupe du monde 2022 : Le Soudan "reçoit" le Maroc au Caire en novembre prochain    Manche : 66 migrants embarqués vers l'Angleterre sauvés    Affaire du meurtre de deux experts de l'ONU en RDC: Incuplation d'un journaliste congolais    CDG Capital Insight s'attend au maintien du taux directeur à 1,50%    «Intelcia IT Solutions» lance deux business lines dédiées au opérateurs télécoms    Washington réitère son engagement à accompagner l'agenda de réformes de SM le Roi Mohammed VI    Le CSPJ annonce l'arrêt de la liste définitive des candidats à l'élection des représentants des magistrats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Académie Hassan II des sciences et techniques / La science dans tous ses états
Publié dans L'opinion le 18 - 02 - 2016

La session plénière solennelle annuelle de l'Académie Hassan II des sciences et techniques s'est ouverte, mardi à Rabat, sous le thème: "la science dans tous ses états".
Cette session plénière, qui se poursuivra jusqu'au 18 courant, représente l'occasion pour les membres de l'académie de se retrouver dans le cadre d'une rencontre de haut niveau avec des membres de la communauté scientifique nationale et l'élite scientifique mondiale, pour traiter d'un thème scientifique général et de différentes questions de nature scientifique et techniques pour le développement économique et social du pays.
Dans allocution de circonstance, le secrétaire perpétuel de l'Académie Hassan II des sciences et techniques, Pr. Omar Fassi-Fehri a indiqué que la tenue de cette session plénière solennelle annuelle intervient pour commémorer le 10è anniversaire de l'installation par SM le Roi Mohammed VI de l'académie, et aussi pour traiter le thème scientifique général retenu avec la Haute approbation de SM le Roi: "la science dans tous ses états".
Il a tenu à cet égard de présenter au Souverain, au nom de tous les académiciens, "l'expression de notre profonde reconnaissance et de notre déférente gratitude".
Dans ce sens, le Pr. Fassi Fehri a relevé qu'au cours de l'année écoulée, l'académie a maintenu le cap qu'elle s'est fixé dans le cadre des orientations données par SM le Roi, qui, dans le discours d'installation l'avait invitée à "servir le pays et
contribuer au développement de la science mondiale», en insistant sur «le rôle que devront jouer nos scientifiques en général et les membres de l'académie Hassan II des sciences et techniques en particulier afin de contribuer à relever les défis du développement et principalement ceux du développement humain».
Après avoir énuméré les principales missions dévolues à l'académie Hassan II, notamment la promotion de la recherche scientifique, la contribution à la diffusion de la culture scientifique et au développement de l'enseignement des sciences au Maroc, l'encouragement, en matière scientifique, de l'excellence à tous les niveaux et l'appui aux travaux de recherche, le Pr. Fassi Fehri a noté que la tenue de cette session plénière solennelle constitue l'évènement central d'un programme d'ensemble constitué par des manifestations scientifiques régionales, prévues tout au long de l'année 2016, notamment à Rabat, Marrakech, Fès, Casablanca, Tanger, Dakhla et El Jadida.
Pour le secrétaire perpétuel de l'Académie Hassan II des sciences et techniques, la recherche scientifique marocaine doit répondre aux besoins urgents et prioritaires du pays, à savoir l'amélioration des conditions de vie des citoyens et la contribution à la modernisation du pays et à son développement sur tous les plans.
Cette session connait la participation d'éminents scientifiques venant du Maroc et de l'étranger, en l'occurrence des Etats-Unis, de la France, de l'Espagne, du Sénégal, de Tunisie, du Chili, du Mexique, du Brésil, du Canada et de Suède.
A cette occasion, une convention a été signée entre le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, l'Académie Hassan II des sciences et techniques et l'Association Recherche et Développement Maroc, dont l'objectif est la recherche des outils à même de rendre les matières scientifiques plus attrayantes pour les élèves et les étudiants.
Cette cérémonie d'ouverture, à laquelle ont notamment assisté les conseillers de SM le Roi, MM. André Azoulay et Omar Azziman, le ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, le ministre de l'Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki et le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, a été également marquée par une conférence inaugurale animée par M. Michel Brunet, professeur au Collège de France, autour du thème «D'où venons-nous? une nouvelle histoire de la famille humaine à la lumière des nouvelles découvertes».
Dans son intervention, M. Brunet est revenu sur l'origine africaine de l'homme et sur l'évolution et le devenir de la famille humaine, avec à l'appui les résultats des différentes recherches et missions menées par son équipe.
Les différentes présentations prévues au programme de cette session permettront de faire le point sur les grandes avancées scientifiques qui marquent notre époque, et à travers elles l'importance de la science et de la technologie dans le développement du Maroc.
Par ailleurs, un panel permettra d'approfondir le débat sur «l'éthique en science», lequel couvrira différents aspects techniques, notamment en sciences et techniques du vivant dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication, dans le domaine de l'environnement et des sciences physiques et chimiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.