Messagerie : WhatsApp largement en tête au Maroc    "Nfehmou Ouladna": Comprendre la dépression chez le jeune enfant et l'adolescent    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    African Lion 2021 : les préparatifs s'enchaînent avant le grand exercice    Donald Trump conforte son emprise sur sa famille politique    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Journée Internationale de l'Arganier: La recherche scientifique sur l'arganier dans l'agenda de la FSR    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    Témoignage: Kacem Bellouchi, le médecin passionné de littérature    Aid El Fitr 2021: voici la date de la fin du Ramadan au Maroc    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    Un allègement contrôlé des mesures restrictives est envisageable    Elections 2021: Le Mouvement populaire, le pivot de la majorité    Gloire au peuple palestinien    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Tan-Tan: Saisie de plus de 6,5 tonnes de Chira, cinq personnes interpellées    Covid-19 : l'Unesco appelle à une science ouverte des brevets sur les vaccins    DGAPR : Une légère baisse des contraventions notifiées au ministère public    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mercredi 12 mai    M. Bourita s'entretient avec son homologue ivoirienne    Samir Kheldouni Sahraoui: "Le tourisme marocain 2.0 post Covid nécessite une offre labellisée Covid Free"    Pourquoi il faut réhabiliter le tourisme culturel    Indices PMI : les tensions inflationnistes continuent de se renforcer dans le secteur manufacturier    MCO-RCOZ (0-0) : Un nul et beaucoup de regrets !    IRT-HUSA (1-1) : Le Hassania n'a pas volé le nul !    Echec d'une manœuvre grossière du polisario au Parlement européen    Edito : Data cash    DHJ-OSC (0-1) : La rechute jdidie, l'arrêt de l'hémorragie mesfouie !    Covid-19 : le variant indien détecté dans 44 autres pays    Météo/Maroc : Temps stable avec ciel dégagé ce mercredi 12 mai    Maroc/Conseil de gouvernement : L'ordre du jour de la réunion de ce mercredi 12 mai    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Botola pro D1 : Le Raja lorgne de nouveau la pole position    Akid sanctionné par l'OCK    Report de la séance mensuelle de politique générale de la Chambre des conseillers    Le Groupe socialiste dénonce un agissement allant à l'encontre de toutes les normes diplomatiques et qui doit interpeller les forces vives d'Espagne    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    Botola Pro D1: le classement provisoire (16e journée)    Chelsea : Des changements contre Arsenal avant la finale de FA Cup    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    Le Maroc réitère son rejet catégorique des violations qu'a connu Al Qods    Patrimoine: la Villa Harris fait peau neuve    L'ONU "profondément préoccupée" par la violence à Al Qods-Est    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : Abbas Azzouzi nommé DG de H-partners : Ex DG de l'ONMT, il est au parfum des tenants et aboutissants du secteur
Publié dans L'opinion le 21 - 07 - 2016

Abbas Azzouzi, quitte Medi 1 TV et retrouve le secteur du tourisme. Il est nommé à la tête de H-partners, un fonds d'investissement touristique contrôlé par la Holding Royale, la SNI.
Abbas Azzouzi, connaît bien le secteur puisqu'il a dirigé l'ONMT entre 2003 et 2008, formant un couple exceptionnel avec l'ex ministre du tourisme Adil Douiri. Ce fut par ailleurs l'unique fois qu'un ministre du tourisme est en bonne coordination et sur la même longueur d'ondes avec le DG de l'ONMT ; outil étatique de la promotion touristique nationale.
A titre comparatif, rien à voir avec la situation actuelle que vit le secteur sous la gestion d'un ministre qui joue au chat et à la souris avec le DG de l'ONMT dans une cacophonie indescriptible, sans aucune réelle coordination, ni entente. Ce n'est un secret pour personne, surtout pour les opérateurs et les professionnels du secteur qui en sont écœurés.
Il est à rappeler que durant le mandat Douiri / Azouzi, le secteur avait connu un grand dynamisme. C'est la période durant laquelle le nombre d'arrivées touristiques au Maroc est passé de 3,4 à 7,9 millions. Dans le même temps, les recettes touristiques sont passées de 28 à 58 milliards de dirhams. Ajoutez à cela la reconnaissance des partenaires et opérateurs étrangers, à tel point que lors d'une édition du salon de l'ITB, à Berlin, un haut responsable de l'OMT, nous avait déclaré, au sujet d'Adil Douiri : «Vous avez le meilleur ministre du tourisme au monde...».
Azouzi retrouve donc le secteur du tourisme avec sa composante hôtelière via la chaîne hôtelière Atlas Hospitaly, une chaine de grande importance dans la pays avec des établissements hôteliers dans de nombreuses villes touristiques du pays dont Agadir, Marrakech, Fès, Tanger etc... Il est certain qu'avec son savoir faire en matière de marketing à l'international, il aura à opérer un autre genre de gestion afin de rendre la chaine plus performante.
Il est à savoir que H Partners a été créée en 2007 à l'initiative de la Banque Centrale Populaire et d'Attijariwafa bank pour accompagner le développement du secteur touristique marocain. Le fonds visait une taille cible de 2,5 milliards de DH avec un capital déjà souscrit de 1,4 milliard.
Son champ d'intervention comprend aussi bien la création d'actifs touristiques, la reprise d'actifs ainsi que la participation dans des groupes hôteliers existants.
H-partners compte dans son tour de table Attijariwafa bank, la CIMR, la CMR, la Banque populaire et le fonds koweïtien Ajial. L'objectif de départ de ce fonds était d'atteindre un investissement de 6 milliards de DH au terme des cinq premières années de son existence avec une entrée en bourse programmée.
A ce jour, ces objectifs n'ont pas encore été atteints...
Un grand défi que Abbas Azouzi saura relever avec le temps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.