Le 8ème congrès national de la JS reporté à la mi-septembre    Benabdallah: Elire une nouvelle direction capable de dépasser les dysfonctionnements    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    Maroc Telecom: les détails de l'OPV    Objectif Downing Street : Qui face à Boris Johnson ?    Un panneau publicitaire blesse grièvement un homme à Casablanca…    Conférence nationale sur le financement de la santé    Le marché de l'art sur la voie de la digitalisation    Remise des prix aux lauréats Marocains du concours national de la langue russe    Le Meeting International Mohammed VI d'athlétisme tient ses promesses    Accréditation : London Academy Casablanca homologuée    Couverture sanitaire universelle : Un droit fondamental    L'équipe du Maroc s'incline pour la seconde fois    Zahira Tigtate: Sa conception exemplaire d'art et de créativité    Promotion du 8e Prix Sultan Qabous depuis Rabat    Brésil: Bolsonaro face à la grogne populaire…    Production. L'industrie en convalescence    Voiture électrique. La ministre El Ouafi donne l'exemple    Port de Casablanca. Des nouvelles mesures pour renforcer le contrôle    Hilale: Pas de solution à la question du Sahara en dehors de la souveraineté du Maroc    Une cellule liée à EI démantelée à Tétouan    Pour l'amour du ballon rond ?    Boxe. La sélection nationale s'échauffe à Cuba    Les schémas de guerre    Le Maroc prend part aux Journées MENA-OCDE à Tunis    Forte participation marocaine au Salon international de l'aéronautique du Bourget    Le musée de la publicité inauguré à Rabat    Sublime Marcel Khalifé !    Politique. Comment mettre fin aux alliances hybrides    Edito : Inquiétant !    Patrice Bommel : Préserver d'abord le groupe    Prisme tactique : Le milieu de terrain, symbole de tous les maux    Journée de sensibilisation à Marrakech sur les avantages du pompage solaire dans l'agriculture    Insolite : Taper sur Trump ?    Présidentielle en Mauritanie : De joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne    News    Divers Economie    Les lipides laitiers contribueraient à réduire le risque cardiovasculaire    Au menu, 5 grammes de plastique par semaine    Formation à Laâyoune sur l'intégration de la dimension handicap dans les programmes régionaux de développement    Driss Lachguar s'entretient avec Vo Van Thuong, membre dirigeant du Parti communiste vietnamien    Le Maroc et le Portugal souhaitent consolider davantage la coopération énergétique bilatérale    Rapport final de la XXVIIème Assemblée régionale Afrique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie    Les MRE invités à s'impliquer davantage dans la relance du secteur de l'immobilier    "Sarriverderci" Chelsea, Sarri à la Juventus    Réforme de l'administration publique : Le droit et le "new public management"    Ces tournages qui ont tourné au drame    La richesse du patrimoine culturel sahraoui au cœur du carnaval de Tan Tan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fête du Trône à Paris: Hommage à l'avancée démocratique sereine au Maroc
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

L'amitié franco-marocaine a été de nouveau célébrée et "la révolution tranquille" au Maroc après le "Oui" à la nouvelle Constitution saluée, à l'occasion de la célébration samedi à Paris de la Fête du Trône dans un grand hôtel de la capitale française.
La réception à laquelle l'ambassadeur du Maroc en France, M. El Mostafa Sahel, a convié des centaines de convives du monde de la politique, des affaires, des médias et de la culture, dont la secrétaire d'Etat chargée de la jeunesse, Mme Jeannette Bougrab qui représentait le gouvernement français, a été marquée par plusieurs témoignages élogieux des avancées majeures du processus démocratique au Maroc.
Elle a donné l'occasion aux Marocains de France et à leurs amis français de témoigner de la solidité de leurs liens avec le Royaume et de leur volonté d'accompagner la dynamique de changement et de développement qu'il connaît sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI.
Dans des déclarations à la MAP, les convives, marocains de souche ou de coeur, ont fait état de leurs liens très forts avec le Maroc, et tenu à féliciter SM le Roi et le peuple marocain à l'occasion du 12-ème anniversaire de l'accession au Trône de SM le Roi.
Ils ont souhaité davantage de progrès et de prospérité au pays, sous la conduite éclairée de SM le Roi qui a su anticiper les attentes de la société marocaine à travers le lancement de différentes réformes, couronnées par l'adoption de la nouvelle constitution.
Pour le sénateur français Roger Karoutchi, l'adoption de la nouvelle loi fondamentale du pays, dans le contexte des bouleversements en cours dans les pays arabes, est "la preuve que SM le Roi Mohammed VI a compris l'évolution de la société" puisqu'"il s'agit de la consécration d'un processus de réformes entamé depuis des années".
Natif du Maroc et "fier" de l'être, cet ancien ministre, actuellement ambassadeur représentant permanent de la France auprès de l'OCDE, se dit convaincu que "l'évolution et la capacité de réformes au Maroc, et même l'ambiance en général, sont différentes par rapport aux autres Etats" secoués par le printemps arabe.
"Il y a une volonté du Roi de réussir les réformes alors qu'ailleurs, on sent que tout cela est balbutiant et hésitant", a estimé M. Karoutchi qui clame très fort ses liens d'"amitié fidèle" avec son pays natal et son "admiration pour le Roi et le peuple marocain".
De son côté, la sénatrice Catherine Morin-Desailly, secrétaire du groupe interparlementaire d'amitié France-Maroc, a souligné qu'elle voue "une très grande amitié pour le Maroc". "Très attentive" à ce qui se passe dans la zone méditerranéenne, Mme Morin-Desailly estime que l'adoption de la nouvelle constitution, à l'issue du référendum du 1-er juillet, est "une victoire éclatante de cette volonté de plus de démocratie".
"J'ai lu attentivement le nouveau texte. On note à quel point ses dispositions correspondent aux exigences du monde d'aujourd'hui où les populations ont besoin de plus de démocratie", a-t-elle confié à la MAP.
La sénatrice française retient également "des acquis notables" pour les femmes.
Pour elle, le Maroc "donne le ton aux autres pays du Maghreb qui ont vécu le printemps arabe, et se distingue par la sérénité, la stabilité, en faisant preuve d'écoute".
Sur le chapitre de la régionalisation, Mme Morin-Desailly qui a effectué l'année dernière une mission d'étude dans les provinces du Sud, a estimé que le projet d'autonomie est "une solution raisonnable" à la question du Sahara.
Elle s'est dite "impressionnée par les investissements massifs" réalisés dans les provinces du Sud. "Cela prouve que le Maroc s'intéresse tout autant à cette zone qu'au développement harmonieux du territoire", a-t-elle affirmé.
Approchés par la MAP, plusieurs membres de la communauté marocaine se sont félicités de la prise en compte de leurs aspirations dans la nouvelle constitution, en exprimant leur gratitude pour la sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer les ressortissants marocains résidant à l'étranger.
Ils ont tenu à réitérer les marques d'attachement indéfectible au glorieux Trône alaouite, leur adhésion totale aux initiatives Royales et leur mobilisation constante derrière SM le Roi pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.