Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Air Arabia Maroc lance Casablanca-Rennes    Agadir : Inauguration du 5ème Sela Park    Ahmed Belhassan, PDG des Huileries du Souss, n'est plus    Brahim Nekkach s'est trouvé un club    LDC: toujours positif, Ronaldo non convoqué face au Barça    Le Prix de la littérature arabe : Deux auteurs marocains entrent en lice    Nos vœux    Communiqué du bureau politique du PPS    La main de Bouchaïb Habbouli...    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Bir Jdid : Quatre fkihs chasseurs de trésors mis sous les verrous    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    SM le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection    Reda El Hajhouj signe au FUS pour trois ans    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Le ministère des Finances propose aux investisseurs ses lignes de crédits    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Le roi Mohammed VI écrit au président tchèque    PLF 2021 : les appréciations du patronat    Ligue des champions : les résultats de la soirée    «Plaidoirie pour un Maroc laïque»    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer    Le roi de Thaïlande: un monarque doublement désavoué    France-Islam : Halte à l'escalade    Un gouvernement terne et indolent!    GP du Portugal de F1 : Lewis Hamilton bat le record de victoires de Michael Schumacher    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    L'ONMT fonde ses espoirs sur l'international    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Ecomondo et Key Energy basculent vers le digital : 15 jours d'économie verte en Italie    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    Edito : Software    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    Covid-19 : Le président algérien hospitalisé    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    S.M le Roi félicite la Renaissance de Berkane suite à sa consécration en Coupe de la CAF    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Représentation à Rabat de la pièce de théâtre "Hecho en México"
Publié dans MAP le 07 - 05 - 2010

La présentation de la pièce de théâtre "Hecho en México" (Fait au Mexique) a été donnée, vendredi à Rabat, mêlant savamment l'expression théâtrale, musicale, la vidéo et la danse.
Conçu à Paris, "Hecho en México" est un spectacle minimaliste et une performance multidisciplinaire qui vise à présenter le Mexique, ses valeurs et son riche patrimoine culturel.
Cette pièce de théâtre aspire à rapprocher les spectateurs de la réalité mexicaine, avec ses problèmes tels la lutte contre le trafic de drogue, le Kidnapping, la grippe porcine et les effets de la crise financière mondiale.
Ce spectacle s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres culturelles, organisées en vue d'enrichir les échanges Culturels, de mettre en exergue l'image du Mexique et de promouvoir la communication entre les peuples, a indiqué dans une déclaration à la presse l'ambassadeur du Mexique au Maroc, M. Porfirio Thierry Munoz Ledo.
"La présentation de cette création culturelle coïncide cette année avec le bicentenaire de l'indépendance du Mexique et le centenaire de la Révolution mexicaine", a-t-il poursuivi, soulignant que c'est une première au Maroc.
Cette pièce théâtrale, selon l'ambassadeur, met le public marocain en consonance avec le Mexique, en ce qui concerne les préoccupations des Mexicains et des Marocains dans un monde plus moderne, plus pluriel et plus globalisé.
Pour sa part, M. Miguel Vaylon, metteur en scène de la pièce, a indiqué à la MAP, que ce projet vise à "promouvoir la culture mexicaine", ajoutant que l'idée de cette création est de "montrer les bons et les mauvais côtés du Mexique, ainsi que d'inviter le public à voir réalité, qui pourrait être la sienne".
"Avec cette initiative, nous essayons de créer des liens et des échanges culturels", a-t-il fait remarquer, relevant que "c'est un mélange d'expériences relatives aux valeurs et aux carrefours des cultures mexicaine et marocaine".
Le but étant de faire connaître la culture mexicaine auprès du public marocain, a-t-il souligné.
Après l'Egypte, les Iles Canaries, la Tunisie, la France, la Grande-Bretagne et le Mexique, cette pièce a été représentée à Rabat par les étudiants de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle (ISADAC) en français avec des séquences en arabe dialectal.
Ce spectacle a été monté par l'Institut des Etudes Hispano-Lusophones (IEHL) de l'Université Mohammed V-Agdal en collaboration avec l'Ambassade du Mexique à Rabat et l'ISADAC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.