Racisme : L'ONU veut passer le Maroc à la loupe    Autonomisation des femmes. ACWA Power et ECOHZ s'engagent    Martin Scorsese, parrain officiel de la Cinémathèque marocaine    Risque de licenciement pour Yatim    CAN 2019 : L'Egypte en lice pour l'organisation    En vidéo – Turquie : 9 morts et 47 blessés dans un accident de TGV    Atlantic Dialogues. Le populisme au cœur du débat    Le nouveau plan de la CGEM et de l'AMIC pour le financement des strartups    Publication de «La lettre de créance, apothéose de la vérité»    «My mina», une création d'Amina Bedraoui Idrissi    So Art Gallery Casablanca expose des palettes africaines    Coupe du Trône de saut d'obstacles : La finale de la 6è édition du 14 au 16 décembre au RCSE Dar Es Salam    Coupe arabe des clubs champions : Le Raja souffre mais se qualifie pour les quarts de finale    Un manifeste en 7 mesures pour les droits de la femme    Un «Pacte mondial d'avenir»    L'armée égyptienne annonce la mort de 27 "terroristes" dans le Sinaï    Nette amélioration recettes de la conservation foncière    Casablanca : Le festival du film arabe désormais sur la carte des événements marocains    Syrie.. Avertissement américain à l'égard de la Turquie    Accident de TGV en Turquie: au moins 7 morts et 46 blessés        Message de condoléances de SM le Roi au président français suite à la fusillade de Strasbourg    Venezuela: Les électeurs boycottent les urnes…    France.. De nouveaux reports pour les matchs de Ligue 1    Qatar hôte de la finale de la Supercoupe entre le Raja de Casablanca et l'Espérance de Tunis    Le groupe basque International Citrus Band présente son album "Latitudes"    Programme d'urgence de l'éducation nationale : Beaucoup d'argent, peu de résultats    Adoption des lois : Les députés mettent le paquet    Fondation BMCE Bank: 37 bacheliers des écoles Medersat.com primés    La BRVM d'Abidjan lance la 2ème cohorte de son Programme Elite, soutenu par la BVC    Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville    Rapport GermanWatch sur l'indice mondial des risques climatiques Le Maroc s'en tire à bon compte    News    Signature d'une convention pour la création d'une unité industrielle à Nador    La concurrence en Afrique est moins féroce qu'au Maroc    La qualité des produits du terroir marocain saluée au "SIAL Middle East 2018"    "Mbarek o masoud" Une pièce théâtrale interprétée par des détenus    Baisse de 38% du taux de mortalité infantile en sept ans    Divers    Divers Economie    Pedro Sanchez accuse les séparatistes catalans de mentir comme les Brexiters    Le sambo rejoint la famille olympique    Ligue des champions : Liverpool grâce à Salah    Guardiola soutient Sterling et appelle à combattre le racisme tous les jours    Juliette Binoche présidente du jury de la Berlinale    Le syrien Nabil Suleiman préside le jury du Festival international du film transsaharien de Zagora    Bouillon de culture    Haïti réitère son respect de l'intégrité territoriale du Maroc et de sa souveraineté sur ses provinces sahariennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La qualité qui prime Boulevard des Jeunes Musiciens, à partir
du 30 mars à Casa Exposition de photographies à l'IF de Marrakech Jean Clarence Lambert présente son dernier recueil à l'IF de Casa
Publié dans MarocHebdo le 30 - 03 - 2001


Festival international du cinéma
méditerranéen de Tétouan
La qualité qui prime
En dépit de la modicité des moyens dont dispose l'association,
les éditions se succèdent et, du coup, le Festival devient un
événement connu et reconnu pour la bonne facture de
sa programmation et le sérieux de son organisation.
• Faouzi Bensaidi.
Organisé du 24 au 31 mars, le Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan en est aujourd'hui à sa 11ème édition. Un rêve devenu réalité au fil du temps grâce aux efforts et aux sacrifices consentis par l'Association des amis du cinéma de Tétouan.
Une bande de copains accros du grand écran, Diaâ Souri, Mohamed Housni et Mohamed Fertat, pour ne citer que ceux-là, décidèrent un jour d'ériger leur ville en un carrefour cinématographique incontournable, poussés en cela par l'amour du 7ème Art et surtout par une commune conviction en l'importance du rôle que peut jouer le cinéma dans le rapprochement des cultures et des peuples du bassin méditerranéen. Et ce fut en 1985 que ce rêve se réalisa pour le grand bonheur des cinéphiles tétouanais et de l'ensemble des professionnels du cinéma marocain en manque d'espace pour rencontrer leur public et montrer leurs créations.
Espoir
En dépit de la modicité des moyens dont dispose l'association, les éditions se succédèrent et, du coup, le Festival devint un événement connu et reconnu pour la bonne facture de sa programmation et le sérieux de son organisation. «Continuité et Espoir», le thème choisi pour cette édition par les promoteurs de ce grand rendez-vous du cinéma, en dit long sur les espérances nourries par les promoteurs du Festival d'en faire un outil majeur pour la promotion culturelle des Provinces du nord et l'instauration de réseaux féconds et continus d'échanges culturels entre les différentes régions du bassin méditerranéen.
Au menu des films projetés dans le cadre de la compétition officielle, figurent des longs métrages comme Tresses de son réalisateur marocain Jilali Ferhati, Siestes Grenadines du metteur en scène tunisien Mahmoud Ben Mahmoud et Tomando…Te, une réalisation de la cinéaste espagnole Isabel Gardela.
Développement
La Turquie, l'Italie et la France sont respectivement représentées par des films comme La maison des anges de Omar Kavur, Ponte Milvio de Roberto Meddi et Origine contrôlée d'Ahmed et Zakia-Tahiri Bouchaala. Sur le registre des courts-métrages en lice, on cite, entre autres, Trajet, Faouzi Bensaidi, Mabrouk Again, Hany Tamba-Liban et Mariage en papier, Stéphanie Duvivier-France. Mujeres en un tren de son réalisateur Jorge Torregrossa nous vient de l'Espagne alors que Le Chant des oranges est une réalisation du cinéaste grec Yannis Leontaris.
Outre les films en compétition, les organisateurs ont prévu la projection d'une série de films en hommage à Naïma Lamcharqui comme Les beaux jours de Chahrazade de Mustapha Derkaoui, à la comédienne Leila Ouloui, au réalisateur Charif Arafa, et au scénariste Maher Aouad (Egypte) et à Carlos Saura, cinéaste espagnol. Un Hommage posthume sera par la même rendu au réalisateur Azzedine Meddour à travers la projection de son film La montagne de Baya.
Outre Les projections, une Table ronde sera organisée en marge du Festival sur le thème "La Méditerranée à travers les visions de l'écrivain et du cinéaste: L'Identité, l'Histoire et l'Imaginaire".
Les prix qui seront décernés en clôture de ce Festival sont le grand prix de Tétouan pour le long métrage offert par le département de la culture et de la communication, le prix Mohamed Regab-Spécial Jury par l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, le Prix de la meilleure réalisation, le Prix de la première œuvre pour le long métrage décerné par le Centre Cinématographique Marocain, le Prix de la 2ème chaîne de télévision 2M pour le long métrage, le Prix de la critique, le Grand prix de Tétouan pour le court métrage (offert par la Société Lafarge) et le Prix de la 2ème chaîne 2M pour le court métrage. La cérémonie d'ouverture a été marquée par une annonce capitale et prometteuse faite par le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Achaâri. Il s'agit de l'organisation au mois d'avril de l'année prochaine de la 1ère édition du Festival méditerranéen du court métrage à Tanger. Gageons que ce Festival à venir contribuera aux côtés de son aîné de Tétouan au rayonnement culturel de la région du Nord.
Boulevard des Jeunes Musiciens, à partir
du 30 mars à Casa
La 3éme édition du Boulevard des Jeunes Musiciens, aura lieu du 30 mars au 1erer Avril à l'initiative de la Fédération des Oeuvres Laïques.Les fans de la musique n'auront que l'embarras du choix pour suivre tel ou tel spectacle puisque les organisateurs ont prévu pour chacune des trois journées et soirées de ce Festival, une programmation particulière au style des 39 formations
en compétition officielle. La clôture de ce grand rendez-vous musical sera rehaussée par un spectacle qui sera animé par des groupes invités, en l'occurrence «Caravane», «DJ Reflex», «Purple Dolphins» et Tarik Batma, El Khansa et Said Bey. Bon spectacle!
Exposition de photographies à l'IF de Marrakech
«Le plus beau jour de ma jeunesse» est l'intitulé évocateur d'une exposition de photographies de l'artiste français Bernard Faucon qu'abritera à partir du 29 mars l'institut français de Marrakech. Cette exposition regroupe des photographies prises par 2000 jeunes dans 20 lieux du monde durant une période allant de 1997 à 2000.
Jean Clarence Lambert présente son dernier recueil à l'IF de Casa
Jean Clarence Lambert, poète, critique d'art et essayiste français, présentera le 13 avril son dernier recueil Ayn à la médiathèque de l'institut français de Casablanca. Rehaussé de dessins et d'une gravure de Farid Belkahia, ce recueil regroupe des poèmes écrits en dialogue avec la peinture berbère. Le chant Malhoun de Majda El Yahyaoui accompagnera en contrepoint la parole poétique de ce poète considéré comme l'un des maîtres du mouvement Cobra.
Mimmo Epifani Gipsy Mandolin Quartet
se produit le 30 mars à Casablanca
Mimmo Epifani Gipsy Mandolin Quartet, groupe italien de musique populaire, se produira le 30 mars au complexe culturel Touria Sekkat à Casablanca (20h30). Le fondateur de groupe, Mimmo Epifani, a apporté des innovations musicales adaptées aux instruments comme la mandoline.