Gouvernement : Les contours de la majorité se préciseront au cours de la semaine prochaine    Production industrielle : Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    Sahel : Le chef de l'EIGS et mercenaire du « Polisario » tué par la force Barkhane    Attaque au Mali : L'ASMEX condamne les agressions contre les routiers marocains    JO et Jeux paralympiques : La Fondation Mohammed VI des champions sportifs rend hommage aux athlètes médaillés    Compteur coronavirus : 2.432 nouveaux cas, Casa, Rabat, Salé en tête de liste    Covid-19 : première baisse substantielle du nombre de cas hebdomadaires,    DGSN : Quatre responsables suspendus pour manquements dans l'exercice de leurs fonctions    Politique de vaccination : Le pragmatisme marocain    Covid-19: 2.432 nouveaux cas, plus de 17,2 millions de personnes complètement vaccinées    Technologie. Une nouvelle gomme increvable signée Michelin    Transport aérien: Emirates lance une campagne de recrutement mondiale incluant le Maroc    Elections du 8 septembre: la stratégie digitale des partis politiques disséquée    Les provinces du Sud connaissent un essor remarquable sur tous les plans    Attente...    PJD : après la déroute électorale, la dure thérapie de groupe    Libye : l'Egypte, le Maroc et la communauté internationale appellent les autorités à tenir les élections comme prévu    Israël : Vers le lancement d'un projet de fabrication de drones au Maroc    Le Maroc se dote d'une série de drones autonomes    M. Babou Sène, nommé Consul général de la République du Sénégal à Dakhla    ONDA : Plus de 3,56 millions de passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août    Technologie : Des fenêtres qui fournissent de l'énergie    L'économie mondiale va rebondir mais de manière inégale selon les régions    Initié par l'Ambassade des Pays-Bas au Maroc, un Demo Day pour couronner les 3ème Orange Corners Morocco    Contrôles continus: le ministère fait une annonce    La CDG intègre le programme DATA TIKA de la CNDP    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Botola Pro D1 / FAR-JSS (0-3) : Victoire méritée de Chabab Soualem    Le changement climatique pourrait pousser 1,9 million de Marocains à migrer d'ici 2050    Covid-19 : plus de 70% de la population chinoise entièrement vaccinée    Le Maroc reçoit 5 millions de doses du vaccin Sinopharm    Pakistan: 7 soldats et 5 terroristes tués au Waziristan du Sud    Hamdi Ould Errachid reconduit à la tête du conseil de Laâyoune-Sakia El Hamra    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Interview avec Neta Elkayam : «Je m'intéresse à beaucoup de musiciens marocains contemporains»    Xander Pratt dévoile son nouveau titre en hommage à Casablanca    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Houcine Louardi devant les députés : "Le Maroc souffre d'un manque de 7000 médecins et 9000 infirmiers"
Publié dans Albayane le 03 - 05 - 2012

Le ministre de la santé, Pr El Hossein El Ouardi, a affirmé lundi devant la chambre des représentants que le Maroc souffre d'une pénurie en personnel, qui tourne autour de 7.000 médecins et 9.000 infirmiers, manque qui affecte l'ensemble des établissements hospitaliers, a-t-il reconnu. Le pays ne compte en effet que 6 médecins pour 10.0000 habitants au moment où le standard de l'OMS est fixé à 1médecin pour 650 habitants.
Pour inverser la tendance, un programme de formation de quelque 3.300 nouveaux médecins chaque année, lancé il y a quelques années se poursuit dans l'espoir d'atteindre 10 médecins pour 10.000 habitants d'ici 2020.
Cette situation est aggravée par la concentration du personnel disponible dans le pays dans les grandes agglomérations, selon des données du ministère. Les régions reculées souffrent le plus de ce déficit, surtout en spécialistes.
Pour faire face à cette situation, le ministre avait annoncé que son département envisage d'acquérir deux hôpitaux mobiles pour permettre à tous les citoyens, dans toutes les régions du pays et en particulier dans les zones rurales reculées, d'accéder aux soins de santé.
Lundi, le ministre a réaffirmé la volonté de son département de renforcer le réseau des soins médicaux de base spécialement en milieu rural par des unités médicales mobiles qui seront déployées dans les régions peu couvertes, tout en oeuvrant pour recruter en grand nombre les professionnels en service dans ces régions dans le cadre du partenariat avec le secteur privé.
Le ministre, qui répondait à une série de questions orales à la Chambre des représentants, a souligné la nécessité pour son département de mettre à niveau les hôpitaux régionaux et provinciaux et d'entretenir les équipements et le matériel dont ils disposent.
Pr El Ouardi a annoncé de même que le département a programmé la création de huit unités médicales des urgences de proximité dans certaines provinces dépourvues d'un établissement hospitalier ou régions situées loin des établissements hospitaliers.
Des caravanes médicales spécialisées sont également prévues pour se rendre dans toutes les provinces où le taux d'hospitalisation ne dépasse pas 1,5 pc pour prendre en charge tous les cas de maladie diagnostiqués, a-t-il rappelé.
Il est également programmé de renforcer les pôles régionaux par des équipements et matériels médicaux (45 scanners, 5 échographes et appareils à ondes magnétiques) et de mettre à leur disposition les spécialistes dont ils ont besoin en partenariat avec le secteur privé, a ajouté le ministre.
En somme, a expliqué Pr El Ouardi, le ministère s'attèle à assurer à tous une bonne prise en charge médicale et à garantir une offre médicale territoriale équitable, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du RAMED.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.