Mais que veulent les caporaux généraux algériens ?    Le spectre d'une scission plane sur le parti d'Abderrahim Bouabid    Mort de l'ex-président algérien par intérim Abdelkader Bensalah : les condoléances du roi Mohammed VI    Le président de la FMPS appelle à l'ouverture urgente de salles de sport    Affaire Abdelwahab Belfkih : la thèse du suicide confirmée par une expertise    Eruptions volcaniques aux Canaries : Vrai ou faux risque Tsunamique sur le littoral Atlantique ?    Botola Pro D1 / MAS-FUS (1-1) : Un nul qui ne satisfait aucune partie    La faillite d'Evergrande fait planer l'ombre d'une nouvelle crise financière systémique    Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération    Archéologie. Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE    Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi élus à tête de la FMIIP    Covid-18 au Maroc : 1 620 nouveaux cas et 26 morts    Semaine de la Francophonie Scientifique: le Maroc participe à la 1ère édition    Guerre mondiale économique. Les Etats adoptent de nouvelles postures [Par Mehdi Hijaouy]    Sécurité alimentaire: défi majeur pour les dirigeants des entreprises agroalimentaires    Abdelouafi Laftit appelle au contrôle du compte administratif des collectivités territoriales avant la passation des pouvoirs    Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois    World Benchmarking Alliance. Le Groupe OCP classé 4ème mondial    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Festival : Ciné-Université fait son grand retour !    Sinopharm : Quatre millions de doses reçues ce vendredi    Soutenir les pme pour créer plus d'emplois    Le département d'etat Américain reçoit à Washington une délégation Marocaine de haut niveau    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Mondiaux de cyclisme sur route: L'édition 2025 au Rwanda    Usage légal du cannabis : l'Agence nationale sur les rails    Botola Pro D1 : Ce vendredi, MAS-FUS mais surtout RCA-JSS en ouverture de la troisième journée    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    L'OMS recommande officiellement un troisième traitement contre le Covid-19    Agadir. Aziz Akhannouch élu président du conseil communal    Auto Hall. Un résultat net consolidé en forte hausse au premier semestre    Tramway Rabat-Salé: partenariat pour la mise en œuvre de solutions de performance énergétique    Rabat. Asmae Rhlalou élue à la tête du Conseil de la ville    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Internet fixe : Orange, le plus "speed" au Maroc !    Projet d'attentat d'un groupe néonazi en France : cinq personnes en garde à vue    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le PPS renforce ses rangs à Aïn Leuh
Adhésion collective du président et membres
Publié dans Albayane le 27 - 03 - 2013


du conseil communal
Bravant pluies torrentielles et froid glacial régnant en ce moment au Moyen Atlas, les militants du Parti du progrès et du socialisme dans la province d'Ifrane sont venus samedi dernier (23 mars) participer en grand nombre au meeting ayant réuni au sein d'un espace très agréable (Ajaâbou) le président du Conseil communal et nombre d'élus locaux ayant rejoint les rangs du PPS avec une délégation du Bureau politique du parti.
Faisaient partie de la délégation du PPS, les membres du Bureau politique Karim Naitlho, Rachid Rokbane, Ali Drissi, Karim Taj et Mustapha Addichane, les membres du Comité central dans la province d'Ifrane et les premiers secrétaires des sections locales.
Au cours de cette rencontre, tenue sous la présidence du premier secrétaire de la région Meknès-Tafilalet, Karim Naitlho, Karim Taj, membre du BP a chaleureusement salué l'adhésion collective du président et membres du Conseil communal d'Ain Leuh qui ont décidé de rejoindre les rangs du PPS et d'assumer la responsabilité de gérer ses structures locales, précisant que l'expérience vécue par le parti lui a permis de devenir plus performant tout en restant attaché à son identité et à ses valeurs de gauche. Ce faisant, il a invité les militants du parti à être à l'écoute des citoyens pour mieux comprendre leurs problèmes et préoccupations et rechercher le moyen de les résoudre. Il faut prendre l'initiative d'aller examiner sur place les grands problèmes qu'affrontent les circonscriptions électorales dans la province pour les soumettre aux responsables du parti dont en premier les ministres du PPS, qui sont parfaitement conscients de leur rôle et décidés à ne rien ménager pour soutenir les différentes structures du parti dans leur action visant à résoudre les problèmes des habitants et des différentes couches sociales.
Au-delà de la participation au gouvernement, il est question pour les ministres du PPS d'accorder la priorité à la défense des fondements principaux du projet sociétal démocratique défini par le parti, a-t-il dit, rappelant qu'aucune décision gouvernementale n'a été prise jusqu'à présent en violation de ce qui est convenu dans le programme et la charte de la coalition gouvernementale. Les ministres du PPS ont également pour consigne de veiller sur la mise en œuvre saine du programme gouvernemental convenu dans le but de contribuer à la réussite de l'expérience gouvernementale actuelle, a-t-il ajouté, citant à titre d'exemple les réalisations accomplies ou en cours en matière de renforcement et d'amélioration du secteur de la santé, à travers la généralisation du RAMED (régime d'assistance médicale), l'amélioration de l'accès aux soins de santé, le renforcement et la modernisation des urgences médicales, la mise à niveau de l'offre de santé, l'appui de la couverture médicale en milieu rural, le renforcement de la santé de la mère et de l'enfant et la mise en place d'une véritable politique du médicament à travers la révision à la baisse des prix de médicaments. Il a avancé d'autres exemples réussis ayant trait au rapprochement de la culture des citoyens à travers le renforcement du réseau des structures culturelles de base, le soutien à la création culturelle et artistique, l'amélioration des conditions sociales et professionnelles des créateurs, la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel, la création du conseil national des langues et de la culture nationales, outre le renforcement de la diversité culturelle nationale à travers notamment la mise en valeur du contenu de la Constitution concernant l'amazighité.
Au niveau du ministère de l'Emploi et de la formation professionnelle, a-t-il dit, l'objectif recherché porte essentiellement sur le renforcement de l'Etat de droit au niveau de l'emploi, la protection sociale et la formation professionnelle, la consolidation de la démocratie sociale, la mise en application du dialogue social, l'appui des politiques volontaristes en matière d'emploi et de médiation, la généralisation de la protection sociale, l'amélioration de la formation professionnelle, la mise en place du régime d'indemnisation en cas de perte d'emploi, la réforme globale des régimes de retraite, la protection du droit syndical et la réforme de la sécurité sociale.
Idem pour le ministère de l'Habitat où l'effort déployé vise en premier lieu la réduction du déficit en logements, la promotion de l'habitat dans les banlieues et en milieu rural, l'augmentation de l'offre de logements décents au profit des couches déshéritées et moyennes, la réforme de la législation et des instruments de l'urbanisme et la réalisation du nouveau chantier de la politique de la ville lancé pour la première fois dans le pays.
S'exprimant en langue amazighe, Ali Drissi, a incité les militants à rechercher le moyen le plus approprié pour permettre à tous les militants du parti d'apprendre la langue amazighe, sachant qu'Aïn Leuh est une région amazighe par excellence.
Il a par ailleurs fait savoir que le programme gouvernemental, élaboré avec la participation du PPS constitue pour le parti le garant des objectifs qu'il s'est fixés pour poursuivre l'édification du projet d'une société démocratique moderne. Cette participation, a-t-il ajouté, est susceptible de permettre de poursuivre les grandes réformes nécessaires dans la perspective d'améliorer les conditions de vie des couches démunies, de conforter l'option démocratique du pays, de préserver la stabilité du Maroc, de promouvoir des méthodes de bonne gouvernance et d'intensifier la lutte contre la corruption et la prévarication.
Pour sa part, M. Bouziane Ouali, membre du CC du parti et secrétaire provincial a rendu hommage à l'action des militants du parti qui a permis au PPS de récupérer sa position à Aïn Leuh et à l'engagement de nombre de forces de la région de soutenir le PPS dont l'expérience gouvernementale est hautement positive et bénéfique aux couches déshérités, à leurs yeux.
A Aïn Leuh, le PPS est attaqué de tous bords et en particulier de la part de tous ceux qui exploitent dans leurs propres intérêts les richesses de la région, situation que le PPS a toujours dénoncée, comme il a toujours rejeté l'image que d'aucuns tentent de coller à Ain Leuh, comme étant une région de production de la prostitution. Aïn Leuh recèle d'énormes potentialités forestières et d'élevage, a-t-il affirmé, soulignant qu'il est temps d'élaborer un nouveau modèle de développement de la région, fondé sur la mise en valeur de ses richesses naturelles dans l'intérêt et avec la participation des habitants.
A l'issue de cette rencontre, il a été procédé à l'élection du bureau dirigeant et du conseiller communal à Aïn Leuh Hassan Ouika, comme premier secrétaire de la section locale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.