Sahara : L'Algérie accuse le Maroc de «saboter les efforts» de De Mistura    Moody's change la perspective du Maroc de « négative » à « stable »    MRE: Ammor interpellée sur la cherté des billets de voyage    Jeux Méditerranéens (Taekwondo) : Fatima-Ezzahra Aboufaris et Omar Lakehal remportent la médaille d'argent    Foot U18: le Maroc bat la Turquie et décroche le bronze (VIDEO)    Femmes au Maroc : Le verdict du Comité CEDAW est tombé    OAPAM : les non-voyants excellent au Baccalauréat    Les prix se stabilisent face à une offre abondante    L'opposition moque de« chaises musicales »    Le Conseil de sécurité publie la réponse de Hilale à son homologue algérien    « Le plan d'autonomie offre des pouvoirs législatifs exclusifs à la Région »    Lekjaa affirme le retour de Ziyech    Pedro Sanchez : « L'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc »    Formule E : Edoardo Morata remporte l'E-Prix de Marrakech 2022    Tachkent-2022 : La sélection marocaine remporte trois médailles, dont une en or    La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023    Une convention pour la réalisation des travaux d'aménagement de la voie de «Taddart»    Effondrement meurtrier d'un glacier en Italie: la catastrophe « est liée au réchauffement climatique »    Sahara : Singapour appuie le plan marocain d'autonomie    L'élimination de la discrimination à l'égard des femmes au centre de la prochaine réunion du gouvernement    Espagne : des «drones sous-marins» pour acheminer de la drogue interceptés    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique « Samaoui », dédiée à l'art Gnaoui    « Morocco Now »: des Japonais saluent les avancées du Maroc    Intempéries : Les Australiens piégés par les pluies torrentielles    Le dirham se déprécie face à l'euro et au dollar du 23 au 29 juin (BAM)    Evolution du coronavirus au Maroc. 941 nouveaux cas, 1 226 246 au total, lundi 4 juillet 2022 à 15 heures    [Alerte météo] Vague de chaleur (38 à 45°C) du mercredi au samedi    Les étudiants en médecine haussent le ton    Le drame de Mellilia : Pedro Sanchez n'a rien à reprocher au Maroc    Malhounyat. Le Festival international de l'art du Malhoune de retour à Azemmour    Rabat Salé : Mémoire et ICESCO signent un nouveau partenariat    Pedro Sanchez : l'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc    Tétouan: des mesures sécuritaires spéciales pour le mariage de Nouâmane Belaiachi    Vidéo - La politique marocaine de l'Algérie expliquée par la boxe    Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique    La High Line Art de New York expose une sculpture de la Marocaine Meriem Bennani    Le film néerlando-marocain «Marokkaanse Bruiloft» rafle deux prix à Rabat    Chambre des conseillers: séance plénière mardi consacrée à la politique générale    Le roi félicite le président américain à l'occasion de l'Independence Day    La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement à Lisbonne pour la 2e conférence de l'Océan    Les 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc en 2023    Les Lionnes de l'Atlas réalisent l'essentiel face au Burkina faso    Jazzablanca: Sur la Scène Casa Anfa, Erik Truffaz et Maâlem Hamid El Kasri ont ravi le public    La météo pour ce lundi 4 juillet 2022    Nabila Rmili appelle à accélérer la cadence de traitement des autorisations d'urbanisme    Le Maroc abrite la Supercoupe de la CAF entre le WAC et la RS Berkane    Joe Biden a reçu un message du roi Mohammed VI    Egypte : le vice-président de la BEI se félicite de l'achèvement réussi de la ligne 3 du métro du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Microsoft Maroc mise sur le Cloud pour améliorer la compétitivité des entreprises marocaines
Publié dans Albayane le 19 - 12 - 2017

Selon les prévisions de la prestigieuse International Data Computing (IDC), un emploi IT sur trois dans le Monde sera lié au cloud d'ici à 2020. C'est dans cet esprit que Microsoft et ses partenaires viennent d'organiser le «Sommet du Cloud» au Maroc. A ce jour, la «Microsoft Cloud Society» plateforme gratuite de formation en ligne a attiré près de 42.000 professionnels de l'informatique, dont près de 14.000 en provenance de l'Afrique du Nord et des pays du Levant.
Après le Liban, la Jordanie et le Pakistan, Microsoft vient de tenir à Casablanca son sommet de l'autonomisation du Cloud. Cette étape phare du programme Microsoft Cloud Society vise à former les professionnels de l'informatique au cloud grâce aux technologies d'Azure, le cloud computing étant un élément qui a son importance dans la marche du Royaume vers la transformation numérique, si toutefois les entreprises nationales consentent à l'adopter massivement.
L'événement se voulait vulgarisateur des technologies cloud de Microsoft et de la façon dont elles peuvent permettre aux entreprises de toutes tailles de réaliser leur transformation digitale. Le géant des nouvelles technologies a ainsi fait la présentation étoffée de Microsoft Azure, sa plate-forme applicative en nuage de Microsoft. Tout au long de cette journée, les intervenants ont mis en valeur la puissance et la flexibilité d'Azure, aussi bien en matière d'Open Source que pour le développement d'applications cloud dans des environnements hybrides.
Les partenaires de référence de Microsoft Maroc Brams, CBI, SA Global, et Value Pass ont axé respectivement leur intervention sur les sujets suivants: conception des solutions de haute disponibilité avec Microsoft Azure, gestion des opérations et migration vers les sites de secours avec Azure, Business Intelligence et analyses à l'ère de l'intelligence artificielle et les modules SAP sur une plateforme Azure.
Ce sommet fait partie de Microsoft Cloud Society, un programme visant à former les professionnels de l'informatique au cloud grâce aux technologies d'Azure. Créée par Microsoft pour la région Afrique et Moyen-Orient, cette plateforme gratuite de formation enligne a attiré à ce jour près de 42.000 participants, dont près de 14.000 en provenance de l'Afrique du Nord et des pays du Levant.
Selon Hicham Iraqi Houssaini, Directeur général de Microsoft Maroc, «un emploi IT sur trois dans le Monde sera lié au cloud d'ici à 2020 selon IDC. Il est essentiel pour nous de construire dès maintenant une base de compétences Cloud pour assurer la compétitivité du Royaume dans le futur. En travaillant avec nos partenaires de référence, nous accélérons l'accès aux connaissances, à la formation et aux certifications Microsoft Azure. L'événement d'aujourd'hui est une étape importante dans ce programme».
La plateforme de Microsoft Cloud Society propose une panoplie de formations en lignes gratuites aussi bien pour les débutants que pour les experts. Chaque participant peut apprendre à son rythme en choisissant lui-même le plan de formation qui l'intéresse. Infrastructure Cloud, Plateforme de données, Développement applicatif Cloud, Sécurité,Déploiement, Science des données... Une fois leur formation accomplie, les participants peuvent passer des examens auprès de Microsoft ou ses partenaires en formation pour décrocher une certification professionnelle Azure. «Le cloud constitue un levier important aussi bien pour la croissance économique que pour la stimulation de l'innovation et l'amélioration de la productivité», explique Iraqi Houssaini. «La donne a changé pour les petites entreprises qui veulent évoluer mais qui disposent de moyens limités. Aujourd'hui, la transformation digitale n'est pas seulement nécessaire pour l'atteinte de la croissance, elle est simplement primordiale pour survivre», conclutle DG de Microsoft Maroc.
Iliasse El Mesnaoui

Le cloud computing, quèsaco ?
Le cloud computing est un modèle qui permet un accès omniprésent, pratique et à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables (comme par exemple : des réseaux, des serveurs, du stockage, des applications et des services) qui peuvent être provisionnées et libérées avec un minimum d'administration. Selon une étude de 2015, 64% des entreprises marocaines n'utilisent pas le cloud. Ce mode de stockage est pourtant considéré comme une technique révolutionnaire et plus qu'avantageuse. Au niveau des avantages du stockage à distance, on cite sa flexibilité qui permet aux entreprises de gérer des besoins exceptionnels de bande passante, de récupérer ses données à tout instant ou encore de réduire le temps consacré à la mise à jour des logiciels. Jusqu'à maintenant, le Maroc ne dispose que d'une plateforme de cloud computing au nom de Maroc Data center, la seule cependant en Afrique francophone. Elle a été inaugurée à Témara le 19 septembre dernier par le groupe Medafrica Systems (Medasys).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.