Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Agression d'une Allemande à Tanger, le suspect arrêté    Vidéo. Sit-in de soutien aux professeurs suspendus    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Visa se mobilise pour la CAN    Enseignement public payant: Le niet des parents    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Compromis européen sur un budget de la zone euro    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir a déjà rendez-vous avec l'histoire
Publié dans Albayane le 25 - 01 - 2019

Le Hassania Agadir est l'un des trois clubs marocains qualifié en 2019, accompagnant ainsi la Renaissance Berkane et le Raja Casablanca, pour la phase de poules de la Coupe africaine de football (CAF), le week-end écoulé.
En décrochant une place dans la phase de groupes de la CAF, le Hassania d'Agadir a déjà rendez-vous avec l'histoire. Jamais, l'équipe phare du Souss n'a atteint ce stade d'une compétition continentale, plus est avec la manière. Sur le chemin de la qualification, les Gadiris ont signé un parcours honorable en prenant le meilleur, tour à tour, sur la Garde nationale du Niger, Génération Foot du Sénégal et Jimma Aba Jifar d'Ethiopie.
«Je suis fier de faire partie de cette génération de joueurs qui viennent de signer une performance historique», a déclaré, avec fierté, le gardien de but Abderrahman El Houasli à l'issue de la qualification couronnée par une nette victoire 4-0 contre le club éthiopien.
Un des piliers de l'équipe, le charismatique portier, élu l'an passé meilleur gardien de but de la Botola, souligne que la qualification récompense le travail de toutes les composantes du club, rendant un hommage particulier aux supporters qui ont afflué en grand nombre, en fin de semaine écoulée au stade Adrar, pour célébrer l'exploit.
Pour les fans, cette performance autorise aujourd'hui tous les espoirs, d'autant plus, estiment nombre de mordus, que leur équipe se retrouve, aux côtés des autres clubs marocains dans un groupe A d'apparence équilibré.
Au terme du tirage au sort effectué lundi dernier au Caire, le Hassania sera opposé à la Renaissance Berkane, au Raja de Casablanca ainsi que l'AS Otoho du Congo.
En attendant, un retour sur l'histoire du club soussi fondé en 1946 laisse montrer que le Hassania vit incontestablement aujourd'hui une de ses périodes fastes. Le parcours, jusqu'ici honorable sur le front continental, est couplé, au niveau de la Botola, de résultats tout aussi positifs. Déjà la saison dernière, l'équipe a raté in extremis le titre pour terminer en 3ème position et cette année, elle se maintient parmi le peloton de tête.
Ce sursaut rappelle le parcours d'une autre génération dorée du Hassania qui avait atteint, au début des années 2000, le sommet du football national en décrochant deux titres de champion d'affilée en compagnie de l'entraineur M'Hamed Fakhir. Au plan continental, les résultats n'avaient pourtant pas suivi.
Champion du Maroc en 2002, le club avait disputé la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Il entame la compétition face aux Libyens d'Al-Ittihad Tripoli. Le match aller, disputé à domicile, s'est soldé sur un nul 0-0. Après un score similaire à l'extérieur, la séance de tirs au but s'est soldée par la qualification du Hassania d'Agadir.
Aux seizièmes de finale, la Gazelle du Souss se fait néanmoins éliminée après un score vierge au match aller et une défaite (1-0) en Côte d'ivoire face au redoutable Asec Mimosas.
Auréolé du titre de champion du Maroc en 2003, le HUSA se qualifie à nouveau pour la Ligue des Champions. Il entame la compétition face au club mauritanien d'Al Nasr de Sebkha. Le match aller joué à Agadir s'est terminé par une large victoire de 7-0, une lourde défaite qui a incité les dirigeants du club mauritanien à déclarer forfait avant le match retour.
A l'instar de la saison précédente, la compétition s'arrête prématurément pour le Hassania sorti par les Tunisiens de l'Etoile du Sahel au terme d'une défaite au match aller sur le score de deux buts à zéro et un nul au match retour.
Aujourd'hui, l'équipe semble nourrir de grands espoirs pour aller le plus loin possible, tant au niveau de la compétition africaine que de la Botola.
«Nous entendons jouer pleinement nos chances dans ces compétitions et aller le plus loin possible», avait déclaré, en début de saison, le coach du HUSA, l'Argentin Miguel Angel Gamondi, qui enchaine, avec de grandes ambitions et autant de réalisme, une deuxième année sur le banc de l'équipe A après un passage à la tête de la direction technique.
Passé l'euphorie de la qualification à la phase de groupes de la CAF, l'équipe a retrouvé de nouveau, la Botola en partageant les points face au Difâa d'El Jadida (0-0), mercredi, dans un match reporté de la 14e journée avant de se déplacer aussitôt à Al Hoceima pour affronter le Chabab Rif le 28 janvier pour le compte de la 15e journée.
Si l'an dernier, l'équipe a raté le titre de champion, l'appétit du groupe semble grandir cette saison au fil de la compétition où le HUSA est en pleine course pour le titre en compagnie du WAC, leader, et d'autres clubs…
"Tant qu'il y a le travail, l'organisation, le professionnalisme et la discipline, les résultats vont suivre", avait prédit, en début d'année, l'entraineur de l'équipe pour lequel à défaut de gros moyens, le club fait le pari du travail, l'esprit de groupe et le soutien du public. Jusqu'ici, les faits lui donnent raison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.