Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Marhaba 2022: consulat mobile au profit des ressortissants marocains de Saint-Etienne    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    Programme des principaux matchs du dimanche 22 mai 2022    Premier league: Manchester city championne d'Angleterre après un scénario fou    Monkeypox: Quel plan de riposte pour le MSPS?    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    Ligue 1 : Mbappé reste, le Paris SG jubile    Football / Match amical Etats Unis-Maroc : Le sélectionneur américain dévoile sa liste de joueurs    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    COVID-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 mai 2022    Situation médicale préoccupante d'un détenu à Fès : l'administration pénitentiaire fait le point    Usage de l'arme en dehors du service par un policier à Béni Mellal : enquête ouverte    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane    Boutasaa s'offre une masterclass pour ses débuts    Colombie: Ingrid Betancourt jette l'éponge    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Epargne: les OPCVM, levier de financement au sortir de la crise    SM le Roi fait de la sécurité alimentaire une priorité stratégique pour le Royaume    Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Créances douteuses liées aux moratoires : quel risque sur la solvabilité du secteur public ?    Africités 9: le Maroc a choisi une ligne claire de coopération avec les pays africains    Bilan de la COP15: restaurer un milliard d'hectares de terres dégradées d'ici 2030    Instafood : Le restaurant 2.0 de Rabat    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Maroc - Algérie : Lamamra dément une médiation saoudienne    L'Algérie agacée par une lettre de députés marocains au Parlement européen sur les violations à Tindouf    Grand Prix d'Afrique : Mission accomplie avec succès pour Marrakech (vidéo)    Semi-marathon de Brooklyn à New York: A peine à la ligne d'arrivée, un athlète rend l'âme    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    L'Humeur : Des collègues de la scène du crime    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    UNESCO / Cannes : Audrey Azoulay veut que le cinéma africain se réalise    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quand le devoir de reconnaissance anime les Marocains lauréats du Sénégal
Publié dans Albayane le 28 - 04 - 2019

Après trois caravanes organisées au Maroc, l'Association des Marocains lauréats du Sénégal (AMLS) arrive finalement à réaliser un rêve lointain, à savoir organiser une caravane au profit de la population du pays formateur, le Sénégal.
Cette initiative, qui se tiendra du 27 au 29 avril, dans la localité de Diofior, dans le sud du Sénégal, est, selon ses initiateurs, une sorte de «reconnaissance» vis-à-vis d'un pays frère et ami, mais surtout un pays qui leur a inculqué ce savoir».
«Le Sénégal est l'un des pays les plus proches du Maroc, sur le plan des relations bilatérales. On a osé franchir le pas et grâce aux efforts déployés par tout un chacun, nous avons pu réussir ce projet», a indiqué le porte parole de l'AMLS, Mounir El Akkari.
«C'est une reconnaissance envers ce pays qui nous a inculqué ce savoir. C'est la moindre des choses que l'on peut faire», a-t-il déclaré à la MAP, relevant que l'esprit de cette caravane s'insère dans les orientations de SM le Roi Mohammed VI qui ne cesse d'insister sur le développement des relations Sud-Sud.
Cette caravane, qui a nécessité environ 6 mois de préparation, bénéficiera à environ 5000 personnes dans la localité de Diofior, qui se trouve à 150 km au sud de Dakar.
Elle fait suite à trois caravanes médicales organisées dans les régions reculées du Maroc, à savoir Asguine (2015), Ain Louh (2016) et Aghbalou (2017).
«Cette initiative nous coûte un budget de plus 700.000 DH, mais nous tenons à reconnaitre et remercier l'appui qui nous a été apporté par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, certains laboratoires partenaires, grossistes et bienfaiteurs», a-t-il dit.
Selon lui, une équipe de 32 personnes a fait le déplacement du Maroc pour rejoindre une vingtaine de médecins marocains au Sénégal, toutes spécialités confondues, et qui vont prendre la direction de Diofior, munis de deux camions pour la chirurgie dentaire et un camion pour le dépistage du cancer.
«Le principe de l'association est d'aller vers les personnes et les populations les plus enclavées et qui ont le plus besoin de ce genre d'initiatives. Nous n'irons jamais dans une région où existent des hôpitaux ou médecins, mais nous cherchons en revanche des populations qui sont vraiment dans le besoin», a-t-il expliqué.
«Nous irons vers ces populations pour les aider, en termes de consultation, de traitement et de sensibilisation», a-t-il dit, relevant que côté social, le choix a été porté sur une institution locale, à savoir «La Maison des enfants d'Awa », dont les enfants âgés de 3 à 6 ans (32 au total) seront traités par les pédiatres et consultés par les chirurgiens de la caravane, alors que leurs mères et celles des enfants non admis au sein de cette structure seront sensibilisées dans le cadre de la planification familiale et de la contraception.
Ce vendredi, toute l'équipe de la caravane devait visiter l'amphithéâtre Claude Bernard de la Faculté de médecine, pharmacie et d'odontologie de Dakar, totalement rénové et aménagé par l'AMLS, en 2018, à l'occasion du centenaire de l'Université Cheikh Anta Diop de la capitale sénégalaise, a-t-il relevé.
Au programme des activités de la caravane médicale figurent des consultations en gynécologie, pédiatrie, dermatologie, ORL, traumatologie, cardiologie, diabétologie, gastro-entérologie, ophtalmologie, urologie et cancérologie, ainsi que des dépistages du diabète, hypertension artérielle et du cancer, en particulier le cancer du col de l'utérus et du sein.
Des radiographies et analyses médicales, la dispensation des traitements, des soins dentaires, la sensibilisation autour de l'hygiène bucco-dentaire et distribution de kit pour enfants, ainsi que la prophylaxie du paludisme et la distribution de moustiquaires, seront également assurés par les équipes de la caravane, selon les organisateurs, qui font état de la prise en charge au Maroc des cas les plus compliqués nécessitant des interventions chirurgicales cardiaques après étude des dossiers.
La caravane médicale prévoit également, dans sa dimension sociale, l'octroi de dons de nature sociale et médicale au profit de la localité de Diofior, ainsi que des ateliers socioculturels au profit des habitants.
L'association des Marocains lauréats du Sénégal, dont le siège est à Rabat, a été créée en 2010. Son objectif est la promotion de la santé au Maroc et au Sénégal et le développement des échanges scientifiques et culturels entre les deux pays frères.
Elle se compose de Marocains lauréats des universités et grandes écoles sénégalaises, principalement de médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.