Trois arrêtés relatifs aux dates d'élection des représentants des fonctionnaires et du personnel des secteurs professionnels, publiés au BO    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    SCO – Rennes : Oussama Falouh et Mohamed-Ali Cho dans le groupe angevin    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 16 avril    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Hakim Ziyech: j'ai confiance en moi    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand le devoir de reconnaissance anime les Marocains lauréats du Sénégal
Publié dans Albayane le 28 - 04 - 2019

Après trois caravanes organisées au Maroc, l'Association des Marocains lauréats du Sénégal (AMLS) arrive finalement à réaliser un rêve lointain, à savoir organiser une caravane au profit de la population du pays formateur, le Sénégal.
Cette initiative, qui se tiendra du 27 au 29 avril, dans la localité de Diofior, dans le sud du Sénégal, est, selon ses initiateurs, une sorte de «reconnaissance» vis-à-vis d'un pays frère et ami, mais surtout un pays qui leur a inculqué ce savoir».
«Le Sénégal est l'un des pays les plus proches du Maroc, sur le plan des relations bilatérales. On a osé franchir le pas et grâce aux efforts déployés par tout un chacun, nous avons pu réussir ce projet», a indiqué le porte parole de l'AMLS, Mounir El Akkari.
«C'est une reconnaissance envers ce pays qui nous a inculqué ce savoir. C'est la moindre des choses que l'on peut faire», a-t-il déclaré à la MAP, relevant que l'esprit de cette caravane s'insère dans les orientations de SM le Roi Mohammed VI qui ne cesse d'insister sur le développement des relations Sud-Sud.
Cette caravane, qui a nécessité environ 6 mois de préparation, bénéficiera à environ 5000 personnes dans la localité de Diofior, qui se trouve à 150 km au sud de Dakar.
Elle fait suite à trois caravanes médicales organisées dans les régions reculées du Maroc, à savoir Asguine (2015), Ain Louh (2016) et Aghbalou (2017).
«Cette initiative nous coûte un budget de plus 700.000 DH, mais nous tenons à reconnaitre et remercier l'appui qui nous a été apporté par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, certains laboratoires partenaires, grossistes et bienfaiteurs», a-t-il dit.
Selon lui, une équipe de 32 personnes a fait le déplacement du Maroc pour rejoindre une vingtaine de médecins marocains au Sénégal, toutes spécialités confondues, et qui vont prendre la direction de Diofior, munis de deux camions pour la chirurgie dentaire et un camion pour le dépistage du cancer.
«Le principe de l'association est d'aller vers les personnes et les populations les plus enclavées et qui ont le plus besoin de ce genre d'initiatives. Nous n'irons jamais dans une région où existent des hôpitaux ou médecins, mais nous cherchons en revanche des populations qui sont vraiment dans le besoin», a-t-il expliqué.
«Nous irons vers ces populations pour les aider, en termes de consultation, de traitement et de sensibilisation», a-t-il dit, relevant que côté social, le choix a été porté sur une institution locale, à savoir «La Maison des enfants d'Awa », dont les enfants âgés de 3 à 6 ans (32 au total) seront traités par les pédiatres et consultés par les chirurgiens de la caravane, alors que leurs mères et celles des enfants non admis au sein de cette structure seront sensibilisées dans le cadre de la planification familiale et de la contraception.
Ce vendredi, toute l'équipe de la caravane devait visiter l'amphithéâtre Claude Bernard de la Faculté de médecine, pharmacie et d'odontologie de Dakar, totalement rénové et aménagé par l'AMLS, en 2018, à l'occasion du centenaire de l'Université Cheikh Anta Diop de la capitale sénégalaise, a-t-il relevé.
Au programme des activités de la caravane médicale figurent des consultations en gynécologie, pédiatrie, dermatologie, ORL, traumatologie, cardiologie, diabétologie, gastro-entérologie, ophtalmologie, urologie et cancérologie, ainsi que des dépistages du diabète, hypertension artérielle et du cancer, en particulier le cancer du col de l'utérus et du sein.
Des radiographies et analyses médicales, la dispensation des traitements, des soins dentaires, la sensibilisation autour de l'hygiène bucco-dentaire et distribution de kit pour enfants, ainsi que la prophylaxie du paludisme et la distribution de moustiquaires, seront également assurés par les équipes de la caravane, selon les organisateurs, qui font état de la prise en charge au Maroc des cas les plus compliqués nécessitant des interventions chirurgicales cardiaques après étude des dossiers.
La caravane médicale prévoit également, dans sa dimension sociale, l'octroi de dons de nature sociale et médicale au profit de la localité de Diofior, ainsi que des ateliers socioculturels au profit des habitants.
L'association des Marocains lauréats du Sénégal, dont le siège est à Rabat, a été créée en 2010. Son objectif est la promotion de la santé au Maroc et au Sénégal et le développement des échanges scientifiques et culturels entre les deux pays frères.
Elle se compose de Marocains lauréats des universités et grandes écoles sénégalaises, principalement de médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.