Privatisation : Les dessous de l'opération Maroc Telecom    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Diabète : Novo Nordisk et le ministère lancent 2 unités de soins    Eaux de baignade: Ces plages à éviter    Construction prochaine d'une nouvelle cimenterie dans la région d'El Jadida    Le dirham s'apprécie de 1,4% par rapport à l'euro et de 0,3% vis-à-vis du dollar    Les opportunités d'investissement au Maroc présentées à Barcelone    Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se proclame vainqueur et l'opposition rejette les résultats de la présidentielle en Mauritanie    Prisme tactique : Une victoire en trompe-l'œil    "Comment est-ce possible ?" Maroc-Namibie disputé sans pause fraîcheur    Le strict minimum Mais c'est déja ça !    Mohamed Benabdelkader : Le Maroc place la restructuration de la haute fonction publique au cœur de la réforme de son administration    Insolite : Mis en examen    Le nombre de bacheliers a augmenté de 8,19%    Divers    Au Liban, des posters vintage exposent les clichés du cinéma occidental    Découverte en Asie centrale des plus vieilles traces d'usage de cannabis    Deux jeunes Marocaines participent à Paris au "LabCitoyen" de l'Institut français    Criminalité à Casablanca. Recul des affaires de vol    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement : Bencahaaboun mise sur la transparence    Afrique du Sud-Côte d'Ivoire : choc entre deux équipes en quête de gloire perdue    « MOULTAKA AL YOUSR »/LE COLLOQUE SCIENTIFIQUE DE BANK AL YOUSR: UNE 2EME EDITION POUR CONSOLIDER LES AVANCEES DE LA FINANCE PARTICIPATIVE AU MAROC    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Hausse de 1,9% des ventes de ciment à fin mai    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    La cheffe de l'ONU pour les droits humains réclame le rapatriement des familles de Daech    Groupe D Côte d'Ivoire – Afrique du Sud : Prendre une option sur le 2e tour    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Abdellah Bekkali, reconduit pour un nouveau mandat    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'UIC lance son premier DBA en association avec ESC Clermont    Gouvernance spatiale et développement    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Explosion des droits d'importation du blé tendre
Publié dans Albayane le 26 - 05 - 2019

A partir du 1er juin prochain, les droits de douanes applicables sur l'importation du blé tendre vont fortement augmenter. Le gouvernement vient de prendre cette décision pour encourager la commercialisation de la production locale du blé.
Les minoteries sont les premiers visés par cette mesure. Le recours au blé importé reste toutefois préférable pour des raisons de qualité et de calibrage. Valeur d'aujourd'hui, le stock de blé s'élève à 17,7 millions de quintaux, soit plus de quatre mois et demi des besoins des minoteries industrielles.
Le projet de décret n° 2.19.418 relatif à la modification de la quotité du droit d'importation applicable au blé tendre et ses dérivés vient d'être adopté par le Conseil de gouvernement. Le ministre de tutelle explique cette hausse par l'évolution baissière des prix des céréales au niveau du marché international. Akhannouch veut à travers cette révision à la hausse des droits de douane sur l'importation du blé encourager la commercialisation de la production locale et l'approvisionnement normal du marché intérieur en blé tendre.
Cette décision intervient aussi dans un contexte national marqué par une campagne céréalière difficile pénalisée par l'absence des pluies et la persistance de la sécheresse et partant, par la baisse des rendements prévus au titre de la campagne 2018/2019. Les prévisions tablent sur une production moyenne ne dépassant pas les 50 millions de quintaux de céréales loin du record de l'année précédente qui a totalisé 103 millions de quintaux.
Pour rappel, le stock national de blé disponible à mi-avril 2019 s'établit à peine à 17,7 millions de quintaux, soit une couverture de 4,5 mois des besoins des minoteries industrielles. Ces dernières ont toujours recouru massivement à l'importation du blé au détriment du blé local. Et ce, pour plusieurs raisons de calibrage et qualité.
Le blé national reste, toutefois, taxé de qualité inférieure, que ce soit en termes de couleurs, de calibrage ou de dimension ou encore de qualité. Cela s'explique aussi par le faible recours aux semences certifiées pour cause de leurs prix excessifs. La recherche agronomique reste le parent pauvre de la filière céréalière et la mise sur le marché de nouvelles variétés de blé ne fait pas partie des priorités de notre politique agricole ni de celle du Plan Maroc Vert…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.