La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Le Maroc dans le Groupe B    Concours «Street Art Casablanca»    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Affaire Brahim Ghali : Madrid tente une opération "damage control"    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Critiqué, Biden augmente finalement le nombre des admis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mouvement d'envergure patrimoniale
Publié dans Albayane le 17 - 12 - 2019

A la faculté de médecine et de pharmacie, la caravane scientifique du programme ambitieux «archéologie en danger au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en collaboration avec des partenaires internationaux et régionaux, a atterri, pour la première en terre marocaine.
La région Souss Massa serait privilégiée par cette initiative pour ses aspects archéologiques particulièrement incitateurs. Tout auréolé par cette sollicitude singulière dans le large éventail de cette illustre activité, le Wali de la région devait s'adresser au parterre d'éminents chercheurs, par un discours de haute portée en matières de préservation et de valorisation du patrimoine aussi bien matériel et immatériel, prononçait un important discours à cette occasion, au cours duquel il passait en revue les atouts en sites et en vestiges foncièrement typique d'une histoire et d'une mémoire collective traditionnellement gravés.
Une série d'interventions s'est succédé pour insister sur cette action de sauvegarde de ce potentiel rarissime, continuellement menacé par les changements climatiques, les inondations brutales, les comportements de pillage et de destruction. La présente édition, la cinquième du genre, dont la capitale est le théâtre, centre les recherches sur la synergie de travail menée de concert par les experts en patrimoine et les communautés locales, tout en mobilisant l'imagerie par satellite et la digitalisation par drone ou au sol.
De même, ce rassemblement auquel prennent part plus de 200 professionnels en expertise d'archéologie se penchera sur les projets mythiques de la région, notamment Agadir Oufella (Agadir n'Ighir) qui bénéficiera d'un vaste programme de restauration et bien d'autres sites qui seront soumis à un travail de fouille archéologique de haute intensité, tels le Ribat d'Iguliz des Hargha dans l'anti Atlas occidental, le site de Tiout et la cité anté-islamique de Taroudant.
Il est à rappeler que la région Souss Massa s'est toujours souciée de la question du patrimoine culturel, à travers des actions menées aussi bien par les institutionnels, les acteurs associatifs et les intervenants étrangers. Cette dynamique est constamment en cours dans le sillage de la régionalisation avancée pour mettre en avant de nouvelles impulsions de conservation et de valorisation, en vue de relever les conditions du développement local intégré, en particulier dans le milieu rural. Il faut dire aussi que la région Souss Massa renferme un potentiel patrimonial culturel exceptionnel témoignant d'une histoire particulière où se croisent dynamisation locale et ouverture sur l'entourage.
Le territoire recèle de centaines de dépôts archéologiques qui remontent à l'été quaternaire avec les stations rupestres préhistorique jusqu'aux aux périodes protohistoriques, ainsi que des monuments s'étendant sur la période antéislamique a l'ère contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.