L'UE cherche à larguer ses migrants irréguliers vers le Maroc Ce n 'est pas gagné d'avance    Le foot national et le MAT en deuil : Décès de Mohammed Abarhoun à l'âge de 31 ans    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Non à la suspicion meurtrière    Unesco: le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 2 décembre    Marrakech: une femme et son fils pris la main dans le sac    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    La justice française saisie par des femmes marocaines agressées par des pro-polisario    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Le Maroc, un partenaire «très fiable» avec lequel l'UE souhaite poursuivre le partenariat    Une proposition de loi pour le transfert des actifs de la Samir à l'Etat    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    L'heure du bilan !    Total Maroc a vu son activité baisser à afin septembre    Ylva Johansson et le patron de l'Anapec font le point sur l'évolution du projet Palim (vidéo)    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    ENTRETIEN / Crédit du Maroc se met au vert    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Trafic de tests PCR : trois médecins arrêtés à Fès    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Provinces du Sud : El Otmani optimiste, à mi-chemin du programme de développement    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    Oscars 2021. Le Miracle du Saint Inconnu représente le Maroc    Merendina parle le langage de l'amour    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les temps fort de la programmation MBC5
Publié dans Albayane le 30 - 04 - 2020


Confinement et divertissement pendant le Ramadan
En ce mois de Ramadan de confinement imposé par l'épidémie de coronavirus, les nouvelles productions nourrissent désormais les grilles de programmes de toutes les chaînes arabes.
Depuis l'instauration de l'état d'urgence sanitaire, la consommation de la télévision est en nette hausse. MBC5, la chaîne du Maghreb arabe, a commencé la diffusion de sa programmation marocaine pour ce mois sacré, il y'a presque dix jours, afin de faire la promotion des nouvelles productions, mais aussi pour pouvoir gagner le plus d'audience.
En effet, MBC5 présente cette année deux nouvelles séries marocaines en exclusivité. Il s'agit de «Salamat Abou Al banat», une série qui met en scène des acteurs marocains, à l'instar de Mohamed Khouyi, Saadia Dib, Omar Lotfi, Bouchra Aharish, Al-Bachir Abdou et bien d'autres. La série met en scène «Moukhtar Salamat», un homme qui a travaillé toute sa vie dans les chemins de fer, loin des siens. Arrivé à l'âge de la retraite, il découvre qu'il ne connaît pas ses trois filles devenues adultes et prêtes à couper le cordon… Une série assez passionnante.
Quant à la série « Chahadat milad », son histoire tourne autour du rôle de la famille dans l'édification de la société à travers des histoires de familles confrontées à diverses situations de vie. Ecrite par Mohamed Bouftas et réalisée par Hamid Zayan et Ilham Al Alami, cette série pointe du doigt la corruption, les déviations dans certains secteurs, et l'éducation des enfants. Les rôles principaux sont incarnés par les acteurs tels que Rachid Fakkak, Fatima Khair, Abdelilah Rachid, Souad Khayi, Farid Al Rakraky, Ahlam Al Zaiimy.
Côté divertissement, la chaîne propose pour ce mois, la fameuse émission «Ramiz Galal» qui pousse avec brio l'art de la caméra cachée avec les célébrités dans des situations extrêmes. La seconde émission est « Ighleb Issaqa » dans laquelle la star Ahmed El-Sakka propose à ses invités dans chaque épisode, des divertissements non conventionnels et des compétitions sportives. L'invité fait don de l'argent qu'il a gagné à un organisme de bienfaisance.
La troisième émission est «Khali Balak min Fifi». Ce programme de caméra cachée qui met en vedette Fifi Abdou s'articule autour de l'hébergement de la star par des célébrités émaillé par des farces avec la complicité de Zineb Obeid. A travers ses épisodes, le programme accueille certaines des stars les plus en vue au Maroc et dans le monde arabe, dont Rachid El Ouali, Ibtisam El Aroussi, Malek Akhmes, Jamila El Houni, Fadwa El Taleb, Faiza Yahyaoui, Aziz Adidas, Nasser Akbab, Badia Sanhaji, Bouchra Ahrich, Omar Lotfi, Amal Al-Atrach, Fatima Zahra, Mohammed Bassa, Tariq Bukhari et bien d'autres…
Il est à noter qu'avec le confinement et la crise sanitaire du Covid-19, de nombreuses productions ne sont pas montrées. Episodes inachevés et plateaux de tournage désertés, plusieurs producteurs ont eu du mal à mettre en boîte leurs célèbres séries télévisées du Ramadan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.