Parlement: Séance plénière lundi 25 Octobre pour présenter le PLF2022    Le Maroc et la Russie démentent les rumeurs sur un prétendu "refroidissement des relations bilatérales"    Tramway Rabat-Salé : Le contrôle du pass vaccinal commence dès vendredi    Covid-19 : Les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer en rupture de stocks    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    Niger : Neuf gardes nationaux et deux gendarmes tués dans une attaque armée    Covid-19 : des chercheurs s'inquiètent d'éventuels dommages sur le cerveau [Etude]    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Dr. Abdelouahed Belkeziz    La République Dominicaine appuie les efforts du Maroc dans la recherche d'une solution politique    Le Maroc premier dans la région MENA    Otman Mouden: "Le gouvernement a une marge d'action très limitée dans le temps et sur le plan financier"    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    USA : Des emplois, des salaires qui flambent mais pas de postulants    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Donald Trump annonce le lancement de son réseau social et dénonce le règne unique des GAFAM    Racisme en France, ça continue    Akhannouch a-t-il les moyens de ses ambitions ?    Bamako choisit de continuer son rapprochement avec Rabat    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 octobre 2021 à 16H00    Lutte contre les nuisibles : Comme Israël, le Maroc recourt aux rapaces    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Interview avec Mustapha Meloui « Le digital sera une priorité de ce gouvernement »    Botola Pro D1 / RSB-OCK (3-3): Un match prolifique doublé d'une remontada!    Botola Pro D1 / MCO-RCA (1-3): Le Mouloudia victime de ses dirigeants et du Raja!    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Errachidia: 4 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue    Concours de police: les candidates et candidats appelés à présenter leurs passeports vaccinaux    Pass vaccinal. La légalité sacrifiée sur l'autel de l'efficacité    Fiscalité : le PLF-2022 veut réduire le taux marginal sur les sociétés à 27 %    Véhicules d'occasion. Autocaz lance une nouvelle offre innovante    Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du Polisario    Trois membres du PJD «suspendus» de leurs fonctions exécutives chez le parti, dissentions internes    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Le diplomate Abdelouahed Belkeziz n'est plus    Explosion de gaz en Chine: au moins trois morts    Loi de Finances 2022: IR, douane, budgets sociaux…les dossiers chauds    Projet de loi de Finances 2022 : Les premiers détails    Liqah Corona : comment télécharger le pass vaccinal    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2020

La ville ocre, Marrakech, vibrera aux rythmes de la 51ème édition du Festival National des Arts Populaires qui aura lieu du 27 au 31 Octobre 2020. Organisée par l'Association Le Grand Atlas en collaboration avec le Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, cette annonce ravira les amoureux des Arts Populaires à travers le Maroc et à l'international.
L'événement était prévu auparavant du 01 au 05 juillet mais il a été reporté au mois d'octobre prochain en raison des circonstances exceptionnelles que vivent le Maroc et le monde à cause de la pandémie du coronavirus (Covid-19)», précisent les organisateurs dans un communiqué. Et d'ajouter que le report de cette manifestation s'inscrit dans le cadre des mesures préventives adoptées par le Royaume en vue d'enrayer la propagation du Covid-19.
La 51èmeédition du Festival National des Arts Populaires, placée sous le thème «Chants et Rythmes éternels», célèbre depuis plus de 50 ans, les arts populaires à travers toutes les régions du Royaume, se positionnant comme étant une véritable action culturelle de préservation du patrimoine marocain.
Cet événement emprunte une forte conscience culturelle. Au cœur du palais Badïâ, monument historique séculaire, œuvre du 16ème siècle, les arts populaires remettent le spectateur au fond d'une authentique fraternité à travers les origines de tout à chacun. Il s'agit véritablement d'une rénovation en profondeur d'un patrimoine aux multiples facettes artistiques et aux dimensions sociales et spirituelles.
Le FNAP, dominateur commun, de ce riche héritage culturel et patrimonial, les confluences du gestuel et la noblesse du symbolisme s'y greffe à travers l'histoire de la ville et ses grands moments festifs.
«Le festival National des Arts Populaire a su résister à travers le temps grâce à son impact émotionnel qui embrasse l'âme marocaine. Tonalité et couleur chatoyantes, il a marqué et marquera le cycle vital de l'histoire grandiose du Royaume. Tout un héritage sous le créneau de l'originalité et la diversité», précisent les organisateurs de la manifestation.
Organiser cette 51ème édition du Festival National des Arts Populaires après la crise sanitaire du Covid19 est plus qu'une promotion de la cité ocre et du patrimoine culturel national. C'est un véritable défi du temps par l'authenticité des arts ancestraux qui demeurent encore plus vivants au fil des années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.