Bourita : la PEV est plus que nécessaire en ces temps de crise    Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des Fédérations interprofessionnelles    Tout savoir sur le budget sectoriel 2021    Black Friday. Orange casse les prix    Ligue des Champions de la CAF : Al Ahly et le Zamalek SC s'affrontent dans la finale du siècle    Diego Maradona enterré dans un cimetière de Buenos Aires    Affaire de la fillette torturée par sa mère à Larache: ce qu'a décidé la justice    Erreur de dosage pour le vaccin AstraZeneca : les précisions du Dr Samir Machour    Covid-19 au Maroc: voici la date des premières vaccinations    Sida Maroc : 73% des cas savent qu'ils sont atteints    La CGEM et l'IFC s'engagent pour l'employabilité des femmes    Guergarat. L'appui du batonnier Jean-Claude Muyambo et l'alliance des amitiés Congo-Maroc    UM6P : quatre chercheurs distingués par l'Université de Stanford    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 27 novembre    Covid-19 : La Russie promeut «Sputnik» au Maroc    Ce que coûtent les violences physiques et sexuelles par victime (HCP)    El Guerguarat: l'ambassadeur du Maroc à Genève recadre la délégation de la Namibie    Le bel hommage des joueurs de Naples à Maradona    Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    La RAM renforce son programme de vols internationaux    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Belle opération de la Marine royale à Nador    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2020

La ville ocre, Marrakech, vibrera aux rythmes de la 51ème édition du Festival National des Arts Populaires qui aura lieu du 27 au 31 Octobre 2020. Organisée par l'Association Le Grand Atlas en collaboration avec le Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, cette annonce ravira les amoureux des Arts Populaires à travers le Maroc et à l'international.
L'événement était prévu auparavant du 01 au 05 juillet mais il a été reporté au mois d'octobre prochain en raison des circonstances exceptionnelles que vivent le Maroc et le monde à cause de la pandémie du coronavirus (Covid-19)», précisent les organisateurs dans un communiqué. Et d'ajouter que le report de cette manifestation s'inscrit dans le cadre des mesures préventives adoptées par le Royaume en vue d'enrayer la propagation du Covid-19.
La 51èmeédition du Festival National des Arts Populaires, placée sous le thème «Chants et Rythmes éternels», célèbre depuis plus de 50 ans, les arts populaires à travers toutes les régions du Royaume, se positionnant comme étant une véritable action culturelle de préservation du patrimoine marocain.
Cet événement emprunte une forte conscience culturelle. Au cœur du palais Badïâ, monument historique séculaire, œuvre du 16ème siècle, les arts populaires remettent le spectateur au fond d'une authentique fraternité à travers les origines de tout à chacun. Il s'agit véritablement d'une rénovation en profondeur d'un patrimoine aux multiples facettes artistiques et aux dimensions sociales et spirituelles.
Le FNAP, dominateur commun, de ce riche héritage culturel et patrimonial, les confluences du gestuel et la noblesse du symbolisme s'y greffe à travers l'histoire de la ville et ses grands moments festifs.
«Le festival National des Arts Populaire a su résister à travers le temps grâce à son impact émotionnel qui embrasse l'âme marocaine. Tonalité et couleur chatoyantes, il a marqué et marquera le cycle vital de l'histoire grandiose du Royaume. Tout un héritage sous le créneau de l'originalité et la diversité», précisent les organisateurs de la manifestation.
Organiser cette 51ème édition du Festival National des Arts Populaires après la crise sanitaire du Covid19 est plus qu'une promotion de la cité ocre et du patrimoine culturel national. C'est un véritable défi du temps par l'authenticité des arts ancestraux qui demeurent encore plus vivants au fil des années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.