Indice DHL de connectivité mondiale: Classé 62ème mondial, le Maroc est champion au Maghreb    Botola Pro: le classement général (1ère journée)    La visite d'Eric Dupond-Moretti au Maroc confirmée    Agadir: les mesures sanitaires inchangées pour les 15 prochains jours    Le Maroc attaché à la mise en œuvre l'Accord de la ZLECAF (Jazouli)    Liga : Le Real vainqueur du FC Séville grâce à un auto-goal de Yassine Bounou !    RCOZ-MCO (1-1) : Un nul équitable entre deux formations en construction    Crise du Golfe: le Maroc réagit positivement aux derniers développements    Espagne: arrestation d'un Marocain en collaboration avec la DGST pour son appartenance à Daech    Paris: incidents et interpellations en marge d'une manifestation (VIDEO)    UA : Le Maroc prend part à la 13ème Sommet extraordinaire sur la ZLECAF    Evolution du coronavirus au Maroc : 4118 nouveaux cas, 376.738 au total, samedi 5 décembre à 18 heures    Message du roi Mohammed VI au roi de Thaïlande    Kénitra: un bébé de 2 mois abandonné en pleine rue    Financement de l'Education: TGR explore de nouvelles pistes    "Women Tech" : l'universitaire marocaine Hajar Mousannif remporte le 1er prix    2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    Covid-19 : L'Inde est le premier acheteur de vaccins au monde    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée
Publié dans Albayane le 12 - 07 - 2020

Erdogan a gagné lorsque, ce vendredi, le plus haut Tribunal administratif de Turquie a révoqué le statut de musée conféré, depuis 1934, à l'ex-basilique Sainte Sophie d'Istanbul et ouvert la voie à sa transformation en mosquée en s'appuyant sur le fait qu'étant donné que cet édifice était inscrit en tant que mosquée dans les actes de propriété établis au nom de la Fondation Mehmet Fatih, le sultan ottoman qui avait conquis Constantinople au 15ème siècle, cette qualification ne pouvait pas être modifiée.
Pour rappel, construite sous l'Empire romain, Sainte Sophie est la première basilique de l'histoire chrétienne. Après sa transformation, en mosquée, lors de la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, le fondateur de la Turquie moderne, Mustapha Kemal Ataturk, avait décidé d'en faire un musée en 1934. Or, bien que ce musée soit resté, depuis lors, l'une des principales attractions touristiques d'Istanbul, de nombreuses associations ont maintes fois saisit la justice pour réclamer son retour au statut de mosquée.
Mais si la décision prise par le Haut Tribunal administratif a été accueillie avec une profonde joie par la communauté musulmane de Turquie et d'ailleurs qui est reconnaissante à Erdogan de lui avoir «rendu Sainte-Sophie» qui se verra, désormais, placée, par Ankara, sous l'administration des «Diyanet» (Affaires religieuses) et qui accueillera sa première prière le 24 juillet prochain, elle a soulevé l'ire de la Russie et de la Grèce qui considèrent que leurs églises orthodoxes sont liées à cette ancienne basilique. Aussi, pour arrondir les angles, le président turc Recep Tayyip Erdogan a accepté que l'édifice reste ouvert aux visiteurs non-musulmans en dehors des heures de prière.
Cité par l'Agence Interfax, le porte-parole de l'Eglise orthodoxe russe Vladimir Legoïda a regretté que «l'inquiétude des millions de Chrétiens n'a(it) pas été entendue» alors que Lina Mendoni, la ministre grecque de la Culture, a déploré, de son côté, une «provocation envers le monde civilisé» et le fait que «le nationalisme dont fait preuve le président Erdogan ramène son pays six siècles en arrière».
Regrettant la décision prise par le gouvernement turc de changer le statut de l'ancienne basilique Sainte Sophie, Morgan Ortagus, le porte-parole de la diplomatie américaine a pris «acte de l'engagement du gouvernement turc de garantir un accès à Sainte-Sophie à tous les visiteurs» et manifesté son souhait de voir rapidement «les plans de gestion de Sainte Sophie pour qu'elle reste accessible à tous et sans entraves».
L'Unesco ayant, de son côté, classé ce monument comme étant «une composante des Zones historiques d'Istanbul inscrites au patrimoine mondial», sa directrice générale, Audrey Azoulay, a critiqué une décision «prise sans dialogue préalable». Rappelant, par ailleurs, que l'édifice «est un chef-d'œuvre architectural et un témoignage unique de la rencontre de l'Europe et de l'Asie au cours des siècles» et qu'à ce titre, «son statut de musée reflète l'universalité de son héritage et en fait un puissant symbole de dialogue», Audrey Azoulay a fait part, vendredi soir, à l'ambassadeur de Turquie auprès de l'Unesco «de sa profonde préoccupation».
Enfin, après en avoir rêvé pendant longtemps, Recep Tayyip Erdogan va pouvoir effectuer la prière du vendredi, au premier rang, dans la basilique Sainte-Sophie d'Istanbul; une très belle photo, certes mais aussi l'occasion pour le président turc non seulement d'effacer, peu ou prou, l'héritage d'Ataturk mais également de redorer un blason que la difficile situation du pays a quelque peu terni ces derniers temps. Y parviendra-t-il ? Rien ne permet d'en douter mais attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.