Message de condoléances du roi Mohammed VI à la famille Amsrouy Belhassane    Caricatures du prophète Sidna Mohamed : Jacques Chirac avait bien déclaré que « la liberté d'expression doit s'exercer dans un esprit de responsabilité »    Covid-19 / Maroc: Les nouveaux cas de contamination (par régions)    Attentat : un prêtre blessé à Lyon    Le Maroc est devenu un partenaire "indispensable" pour le Rwanda    Un prêtre grièvement blessé par balle à Lyon, l'auteur en fuite    Terrible accident sur l'autoroute Agadir-Marrakech    Canada: Les frontières fermées jusqu'à fin novembre    Décès de Sean Connery à l'âge de 90 ans    Béni Mellal-Khénifra : Première zone logistique pour le renforcement de l'attractivité économique de la région    Mobilisation de l'épargne: Voici ce que proposent les sociétés de Bourse    Ilham Kadri : cette franco-marocaine qui fait partie des femmes les plus puissantes du monde    Justice : 52 établissements pénitentiaires dotés d'un réseau internet à haut débit    Tourisme : Essaouira accueille un premier groupe de touristes en provenance de Belgique    Macron – Al Jazeera : une campagne de communication dans les médias arabes pour apaiser la tension ?    L'industrie parapharmaceutique : un nouveau filon de la politique marocaine d'import-substitution    Etude marocaine : La détection des anticorps dans les échantillons de sérum est plus importante que celle de l'ARN viral    Les Etats-Unis réaffirment que l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara est "sérieuse, crédible et réaliste"    Le premier interprète de James Bond, Sean Connery, est décédé    Taxe de solidarité. Elle est où la justice sociale?    PLF2021: Budgets sectoriels, démarrage de la valse des ministères    Grippe saisonnière: Vaccin, vers un remake de la « piraterie » dans les aéroports?    Fitch ratings. El Othmani prend pour (son Investment) grade    Média algérien : Abdelmadjid Tebboune souffrirait de sérieux problèmes cérébraux    Résidents étrangers au Maroc : Des titres de séjour de nouvelle génération    La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc    Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima    Sahara marocain : La France appelle à ne pas entraver le trafic commercial et civil à Guerguerat    Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue    Sahara marocain : Les Américains reconfirment leur appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    Le Maroc signe deux accords de coopération avec le Rwanda    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc élu président de la 64è Conférence générale de l'organe directeur suprême de la AIEA
Publié dans Albayane le 21 - 09 - 2020

Le Maroc a été officiellement élu, lundi à Vienne, président de la 64ème Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'organe directeur suprême de cet organisme onusien.
Le Maroc a accédé pour la première fois, et par acclamation unanime, à ce prestigieux poste en la personne de l'ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès des organisations internationales à Vienne, M. Azzeddine Farhane.
Dans une allocution de circonstance, le diplomate marocain a exprimé sa profonde gratitude aux membres du groupe africain pour le soutien unanime de sa candidature, et ses sincères remerciements aux Etats membres de l'AIEA pour son élection à la présidence de la 64ème Conférence générale de l'Agence.
Il a fait observer que cette session se tient dans une conjoncture mondiale difficile et un contexte international particulier à cause de la pandémie du Covid-19, qui a imposé à la communauté internationale de revoir ses plans et ses priorités et de préciser ses objectifs.
Cette année, a-t-il indiqué, constitue une phase charnière pour l'AIEA qui se trouve confrontée à des défis sans précédents imposés par le confinement et le changement des modes de travail conventionnels en raison de la pandémie.
Il a félicité le Directeur général de l'AIEA pour son leadership à travers la prise de mesures proactives dans le cadre de la plus grande initiative de l'Agence, en fournissant à plus de 125 pays dans le monde l'expertise technique et les équipements nucléaires et radioactifs pour détecter le virus du Covid-19 et endiguer sa propagation.
Il a salué le lancement cette année de l'initiative ZODIAC (action intégrée contre les zoonoses) qui, destinée à atténuer l'intensité des pandémies potentielles à l'avenir, à travers l'utilisation de l'énergie nucléaire, a été applaudie par le conseil des gouverneurs réuni la semaine dernière.
Revenant sur les réalisations de l'AIEA en Afrique, il a indiqué que l'Agence soutient des projets de coopération technique dans 45 pays africains, portant notamment sur le soutien de projets nationaux et régionaux dans les domaines de l'alimentation, l'agriculture, la diététique, l'énergie, le développement des connaissances nucléaires et la sécurité, l'eau et l'environnement, les applications industrielles et la technologie radioactive.
Durant cette pandémie, a-t-il expliqué, un tiers des Etats membres africains ont bénéficié d'une importante assistance sous forme d'équipements technologiques nucléaires pour la détection précoce du Covid-19 et en endiguer la propagation.
S'agissant de la médecine nucléaire, a-t-il noté, l'AIEA soutient les Etats membres africains dans l'utilisation de la technologie nucléaire à des fins pacifiques, en fournissant les soins aux femmes atteintes du cancer du col de l'utérus, une maladie qui coûte la vie à 300 mille femmes chaque année.
Il a précisé que 90% de ces femmes vivent dans les pays aux revenus faibles à moyen, ce qui fait de cette pathologie le type de cancer le plus répandu chez les femmes dans près de la moitié des pays subsahariens.
C'est précisément pour cette raison, a-t-il expliqué, qu'un panel de haut niveau examinera, immédiatement après la première plénière de cette session, « le rôle des technologies nucléaires dans la lutte contre le cancer du col de l'utérus dans la continent africain : expériences antérieures et perspectives d'avenir ».
Placée sous le signe « Atomes pour la paix et le développement », cette session de la Conférence générale, 39 manifestations parallèles se tiendront en ligne et une partie d'entre elles seront également accessibles au public.
Destinées à mettre en relief les travaux menés à l'AIEA et dans les Etats membres au moyen de techniques nucléaires, ces rencontres prévoient notamment des focus sur les applications possibles des approches reposant sur l'intelligence artificielle en science nucléaire, la contribution de la médecine nucléaire au traitement du cancer par radiothérapie, et la protection des ressources en eau dans le monde contre la surexploitation et la contamination.
Cette session sera aussi l'occasion de présenter une nouvelle initiative visant à renforcer l'efficacité des systèmes nationaux de comptabilité et de contrôle des matières nucléaires (SNCC).
Cette session sera également marquée par une cérémonie de présentation des traités visant à promouvoir l'adhésion aux traités multilatéraux et à donner aux représentants des Etats membres l'occasion de déposer leurs instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.