RSF porte atteinte aux institutions nationales à travers des assertions mensongères et diffamatoires    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Projet de création d'une Superligue : Les menaces de la FIFA!    Les détenus d'Al-Hoceima transférés suite à des comportements contraires aux lois    CAMELEON veut révolutionner le monde de l'entreprise    Activité monétique : Le contactless et le e-paiement cartonnent    L'Office des changes accélère ses process digitaux    Casablanca : Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    SM le Roi reçoit SA Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    El Otmani appelle à accélérer le rythme de réalisation des programmes de transformation digitale    Younes Belhanda brille de mille feux avec Galatasaray    Le RAC et le TAS se neutralisent    Abdelghani Siffeddine : Un grand Rajaoui s'éteint    Mondial des clubs : Le Bayern affrontera Al Duhail ou Al Ahly en demi-finale    Calcio : Le Croate Mandzukic s'engage avec l'AC Milan jusqu'à la fin de la saison    CAN U17 : Ce jeudi, un trio arbitral marocain pour Tunisie-Libye    Un déficit de la balance commerciale de 10,6 milliards de dollars en 2020    Les écrans menacent-ils la vie de nos enfants ?    Stimuler vos défenses immunitaires    Comment fonctionnera le nouveau bachelor marocain    Dédiée à l'actualité lifestyle et la promotion des talents marocains : «Wejeune» fête ses 2 ans au Maroc    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    La Fondation Banque Populaire équipe des quartiers défavorisés    Mohamed Benabdelkader : "Nous sommes bien avancés dans la mise en place des textes de loi"    Digitalisation, Marjane holding met le turbo    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    France. Contre l'extrémisme turc, le remède marocain et émirati    Inde : prochaine référence dans la production de vaccins ?    « A Girl in a Blue Shirt » : Premier roman israélien traduit en arabe au Maroc    Dadju, le petit frère de Gims, s'installe à Marrakech    Vaccins contre le Covid-19 : victoire du « chacun pour soi »    CAN U20 : L'équipe nationale en concentration à Laâyoune    Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    Le RNI convoque son «parlement»    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La pandémie de Covid-19 a rappelé au monde «la communauté de notre destin»
Publié dans Albayane le 30 - 09 - 2020

Bourita devant le Groupe des amis de l'Alliance des civilisations de l'ONU
La pandémie de Covid-19 a "brutalement rappelé" au monde la "communauté de notre destin", a affirmé, mardi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, devant la réunion annuelle de haut niveau du Groupe des amis de l'Alliance des civilisations des Nations Unies.
Dans une allocution par vidéo-conférence à l'occasion de ce conclave qui se tient en marge de la 75ème session de l'Assemblée générale de l'ONU, M. Bourita a souligné que l'Alliance est "plus pertinente que jamais", étant donnée qu'elle "ne se définit pas en opposition à un ennemi commun, mais plutôt en faveur d'un idéal partagé".
L'Alliance, a indiqué M. Bourita, "ne nous oppose pas l'un à l'autre, mais nous rassemble". "C'est exactement ce dont nous avons besoin dans le contexte actuel", a-t-il martelé à l'occasion de cette réunion placée sous le thème: "Façonner un meilleur monde: construire des sociétés cohésives et inclusives dans l'environnement difficile du COVID-19" et tenu en présence notamment du Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, du président de la 75ème session de l'Assemblée générale, Volkan Bozkir, et du Haut représentant de l'ONU pour l'Alliance des civilisations, Miguel Angel Moratinos.
Le ministre a rappelé, à cette occasion, que le Maroc, en tant que membre fondateur de l'Alliance créée il y a 15 ans, a toujours adhéré à ses valeurs et ses principes.
"Et il y a une raison pour cela: ici au Maroc, la diversité est une identité pour la nation, la coexistence un mode de vie, les valeurs d'ouverture, de modération, de tolérance et de respect mutuel entre toutes les cultures et civilisations ne sont pas un simple slogan, mais un principe inscrit dans la constitution", a relevé M. Bourita.
Le ministre a, par ailleurs, rappelé que le Maroc a décidé d'organiser la 9ème édition du Forum mondial de l'Alliance en 2020, notant que la pandémie a retardé sa tenue mais qu'elle n'a "ni mis en péril le projet ni sapé notre engagement".
"Ce sera un événement sans précédent. Pour la première fois dans l'histoire de l'organisation, le Forum mondial se tiendra sur le continent africain, sur le sol marocain", a-t-il dit.
Evoquant la lutte contre le coronavirus, M. Bourita a expliqué qu'une fois la pandémie surmontée, un défi subsistera, à savoir "construire des sociétés inclusives et cohésives, où la connaissance mutuelle ne se structure pas seulement entre les sociétés, mais aussi en leur sein(...) et en choisissant la solidarité, la tolérance, la paix et le dialogue".
"Ce n'est qu'alors que nous pourrons transformer le multilatéralisme du domaine du discours à celui de l'action centrée sur l'homme et axée sur les résultats. Et c'est précisément ce que vise notre Alliance", a-t-il conclu.
La réunion annuelle de haut niveau du Groupe des Amis de l'Alliance des civilisations se veut l'occasion de faire le point sur les réalisations de cette instance internationale et de présenter ses nouvelles activités et initiatives, notamment dans les domaines de la prévention et de la médiation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.