Le PJD aura malgré tout un groupe parlementaire    Un ex-ministre algérien des Finances sous mandat de dépôt    Collectivités territoriales: 1,93 MMDH d'excédent à fin février 2021    Algérie : La harga fait un drame en haute mer    Meknès: célébration du 200è anniversaire du décès de Rabbi Raphaël Berdugo    Le peuple dans la rue, craint «un retour à la dictature Ben Ali»    Les opportunités d'investissement présentées aux hommes d'affaires chiliens    Une compétition alliant protection de l'environnement et action sociale et solidaire    Le Maroc à l'honneur !    Usyk détrône Joshua aux points et à l'unanimité    Sensibiliser aux facteurs de risque en plein covid-19    Rentrée universitaire : à quand une révision du décret de la création de l'ISADAC?    Un septembre automnal à Paris    France: le Prix Caméléon 2021-2022 met le Maroc à l'honneur    Le PI remporte la présidence de 5 communes sur 6 dans la province d'Aousserd    Armement : Ankara lorgne vers un nouveau lot de S-400 russes    Sahel : La mission Barkhane serait « de plus en plus difficile politiquement »    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 septembre 2021 à 16H00    Coronavirus. Les patchs de vaccination arrivent !    L'Opinion : En attendant l'allégement...    MoulZeri3a.com l Une plateforme digitale pour « pérenniser » un métier traditionnel    Entretien entre l'ambassadeur du Maroc et le nouveau ministre libanais des AE Beyrouth    Lutte contre les menaces NRBC : David Greene relève l'efficacité des FAR    La malédiction Brahim Ghali hante le gouvernement Espagnol    Parution :partis politiques et protestations au Maroc (1934-2020)    Rabat-Salé-Kénitra : première session du conseil régional consacrée à la refonte du règlement intérieur    Coupe du monde de futsal (Lituanie 2021): "Le Maroc a bousculé l'équipe la plus titrée de la compétition", selon la FIFA    Australie : La pratique de l'alternance au Maroc saluée lors d'un séminaire    Reim Partners va gérer le premier OPCI de la CMR    Participation du Maroc à la 2e édition de l'exposition économique et commerciale Chine-Afrique    Foot africain : Le Ghana vire son sélectionneur national    Ministère de la jeunesse, ministère de la culture... la force et l'âme !    Rapt au Nigeria : libération de dix étudiants    Séisme en Grèce: Un mort et 11 blessés    Tourisme: une stratégie de relance se prépare à Agadir    Attijariwafa bank, « Banque la plus sûre en Afrique » selon Global Finance    Construction/Industrie manufacturière : Les chefs d'entreprises se montrent optimistes    L'ancien patron de Tesco veut investir 22 milliards de dollars à Guelmim pour résoudre la crise énergétique au Royaume-Uni    Sept personnes interpellées : Saisie de 2 tonnes de chira à Agadir    Sinopharm et Pfizer: le Maroc recevra des quantités importantes de vaccins    Canada. ASMEX promeut le Halal et le Bio «Made in Morocco»    Allemagne : Le parti social-démocrate remporte les élections législatives    Mondial de futsal: le Maroc vaincu par le Brésil    Botola Pro D1 "Inwi" (4ème journée): Aujourd'hui à 19h15, la Jeunesse de Soualem face à l'Olympique de Khouribga    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des opérateurs touristiques andalous en visite à Tanger
Publié dans Albayane le 19 - 10 - 2020


Pour promouvoir la destination Maroc
Une délégation des membres de l'Association des agences de voyage de la région de l'Andalousie (sud de l'Espagne) s'est rendue, jeudi soir à l'aéroport de Tanger Ibn Batouta, dans le cadre du premier «Fam Trip» depuis le début de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), pour promouvoir la destination Maroc.
Cette visite, qui s'inscrit dans le cadre d'un Fam Trip organisé par l'Office national marocain du tourisme (ONMT), connait la participation de quelque 15 opérateurs touristiques représentant des agences de voyage opérant dans le sud de l'Espagne et deux journalistes intéressés par le tourisme, et ce afin de s'approcher davantage des efforts déployés pour relancer le tourisme au Maroc dans le contexte actuel de pandémie.
Pour le représentant de l'ONMT en Andalousie, Azzedine Bijjou, cette visite s'inscrit dans le cadre des efforts consentis par l'Office pour promouvoir le tourisme au Maroc, relevant que «le contexte de la pandémie a compliqué l'organisation de ce voyage en faveur des acteurs touristiques de la région de l'Andalousie».
«Nous avons, en fin de compte, réussi à organiser ce voyage, qui vise à permettre aux acteurs touristiques espagnols de rencontrer leurs homologues dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et à Rabat, en vue d'examiner la possibilité de programmer prochainement des voyages et d'encourager les touristes espagnols à visiter le Maroc pour contribuer à la relance du secteur», a fait savoir le responsable.
M. Bijjou a, en outre, souligné que la délégation comprend également deux journalistes espagnols, qui sont venus couvrir les rencontres programmées entre les opérateurs économiques marocains et espagnols et rapprocher les Espagnols de l'atmosphère qui règne au Maroc, notant que cette visite ambitionne de promouvoir le tourisme marocain dans la région de l'Andalousie.
Pour sa part, la présidente du Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Rkia Alaoui, a fait part de son plaisir d'accueillir cette délégation composée des professionnels du tourisme en Andalousie, notant que cette visite va leur permettre de prendre connaissance de près des efforts déployés par le Maroc pour prendre toutes les mesures sanitaires nécessaires pour accueillir les touristes en toute sécurité.
«Nous sommes en contact étroit avec eux. Ce sont des gens qui connaissent et aiment le Maroc, et ils ont travaillé sur le marché marocain à plusieurs reprises, mais il s'agit là de leur première visite depuis le début du confinement», a-t-elle précisé, ajoutant que «l'espoir renait à nouveau, et nous leur souhaitons plein succès dans leur visite à la région du Nord, en particulier à Tanger et à Tétouan, une initiative qui va leur permettre de rencontrer des professionnels marocains, et de connaitre les mesures prises et les efforts consentis, au quotidien, par les autorités marocaines et les professionnels à cet effet».
De son côté, Karina Almanazi Viajes Karisma, directrice de l'agence de voyages «Viajes Carisma», qui se consacre principalement à attirer des touristes allemands vers les destinations Espagne, Portugal et Maroc, a estimé que «les prévisions pour l'année prochaine sont très bonnes pour le Maroc, une destination qui fascine les touristes par l'hospitalité de ses habitants, sa cuisine, sa culture et son histoire, et nous espérons que les répercussions de la pandémie prendront fin rapidement», notant que «la demande du test de Covid-19 avant son entrée au Maroc lui a donné un sentiment de sécurité».
«C'est une initiative importante qui nous a permis aujourd'hui de se rendre au Maroc pour la première fois, depuis le début de la pandémie», s'est félicitée Mariluz Bejarano, de l'agence «Siente Marruecos», notant que «le pays est sûr, et nous incitons les touristes à saisir cette occasion pour découvrir pleinement cette belle destination, qui regorge de potentialités et d'atouts touristiques riches et diversifiés».
Quant au directeur du magazine «Atalayar entre dos orillas», Javier Fernandez, il a souligné l'impératif de «se débarrasser de la peur du Covid-19 tout en restant vigilant, puisqu'il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir le rythme des voyages entre le Maroc et l'Espagne, et soutenir le tourisme, ainsi que de saisir les opportunités de coopération offertes par les deux pays voisins», mettant en avant l'importance stratégique que revêt la promotion du partenariat bilatéral et la relance des deux économies.
M. Fernandez a, à cet égard, rappelé qu'environ un million de touristes espagnols visitaient le Maroc avant la pandémie, ajoutant «aujourd'hui, nous devons envoyer un message que le Maroc offre toutes les conditions de sécurité pour un merveilleux voyage, grâce à ses plages, son art culinaire, sa culture et son patrimoine. Nous sommes ici aujourd'hui, et c'est la preuve que chaque Espagnol peut venir au Maroc, et vice versa».
Au programme de cette visite figurent la tenue de rencontres d'affaires avec des professionnels du tourisme de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Rabat, et la visite des principaux sites touristiques de Tanger, Tétouan et de la bande côtière «Tamuda Bay».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.