Compteur coronavirus : 102 cas testés positifs et 3 961 3941 personnes vaccinées    Lois électorales : Les contours incertains d'un second round qui s'annonce houleux à la Chambre des Conseillers    ANRT : Les Marocains accros aux télécommunications en pleine pandémie    Les perspectives dans l'industrie s'améliorent en janvier    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    En attendant l'officialisation de la décision à Rabat, Patrice Motsepe serait le nouveau patron de la CAF    Le Raja tenu en échec par le CAYB    Vers le report ou l' annulation de la CAN U17    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Comment réhabiliter le statut de la femme    Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Banques participatives : un bilan encourageant en 2020    Adesanya défait pour la première fois, Nunes GOAT!    «La bonne gouvernance et l'importance de l'entraîneur»    Adil Rachid se dit marginalisé par la Fédération...    OCP et Crédit Agricole du Maroc s'allient pour offrir une panoplie de solutions aux agriculteurs    Marie Zular, une juive marocaine qui s'est faite ambassadeur de l'art culinaire et des valeurs de solidarité de sa mère patrie    Al Bayane fête le 8 mars    Usage légal du cannabis au Maroc: ce qu'il faut savoir sur le projet de loi    «Je veux être ton égale en droit»    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Oussama Tannane dans le viseur de clubs allemands et italiens    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Guelmim-Oued Noun : La réforme de l'enseignement, tributaire de l'appropriation des projets stratégiques    Le Maroc élu à la vice-présidence    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    Les femmes fortement impactées par la pandémie    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Exposition: sensualité et audace    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'AMMC dévoile ses actions prioritaires pour 2021
Publié dans Albayane le 24 - 01 - 2021


Kaoutar Khennach
En 2021, dans un contexte toujours marqué par le Coronavirus, l'AMMC entend concentrer ses efforts sur le renforcement de l'attractivité du marché des capitaux, notamment les actions à même de favoriser le financement des entreprises à travers le marché.
L'AMMC a ainsi défini 5 domaines d'actions prioritaires pour 2021. La titrisation, grâce à un cadre juridique souple qui permet une diversité de montages, peut constituer pour les entreprises de toute taille une réelle alternative de financement. L'AMMC prévoit ainsi d'accompagner l'Association des Gestionnaires de Fonds de Titrisation (AGFT) dans l'élaboration d'un guide à l'attention des initiateurs potentiels afin d'expliquer la titrisation et son fonctionnement et baliser le recours à la titrisation en tant que mode de financement. Et, d'instituer une procédure accélérée de délivrance des agréments par l'AMMCgrâce à lastandardisation des opérations et de la documentation juridique.
l'AMMC veillera, aussi à mettre à la disposition des sociétés de gestion d'OPCC des modèles types de règlements de gestion et accompagner les dépositaires par l'élaboration d'un guide de bonnes pratiques qui leur permettra de mieux appréhender leur mission. L'AMMC continuera, par ailleurs, à accorder à l'activité nouvelle de gestion des OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier) l'encadrement nécessaire à un développement sécurisé, une maîtrise par les acteurs du cadre réglementaire et une dissémination des bonnes pratiques au sein de l'écosystème des OPCI. Les actions de l'AMMC couvriront ainsi les sociétés de gestion, les dépositaires et les évaluateurs immobiliers.
Dans l'objectif de faciliter l'accès des entreprises au marché de la dette privée tout en améliorant sa sécurité, l'AMMC accompagnera la mise en œuvre des recommandations issues du Comité du Marché des Capitaux qui s'est tenu le 13 Janvier 2021. Il s'agit notamment de l'amélioration de la protection des investisseurs à travers le renforcement des prérogatives et des responsabilités du représentant de la masse des obligataires et la mise en place de nouveaux mécanismes sécurisants ; l'allègement du processus d'émission et de placement (formalisme juridique préalable, statut d'investisseur qualifié(...); et l'amélioration de l'efficience du marché, notamment en encourageant le recours à la notation des émetteurs et en renforçant la transparence sur le marché.
Le lancement d'une «Offre PME» par les acteurs du marché (AMMC, Bourse de Casablanca, Maroclear, APSB,...) permettra de favoriser et simplifier l'accès des PME au marché des capitaux grâce aux 3 leviers suivants à savoir la tarification attractive et adaptée à ce type de structure ; la simplification des procédures et optimisation des délais de traitement (Guichet unique au niveau de l'AMMC, Fast track ...) ; et la mise en place d'un dispositif de place pour le conseil, la formation et l'accompagnement de la PME.
Les Conseillers en Investissement Financier (CIF) constituent des acteurs importants pour la promotion des solutions de financement et d'investissement qu'offre le marché.
L'adoption de la Circulaire sur les CIF permettra d'opérationnaliser le dispositif d'encadrement des CIF, notamment en procédant aux premiers enregistrements de CIF.
Enfin, dans le cadre de son plan stratégique 2017-2020, l'AMMC s'est engagée à mettre en œuvre une supervision basée sur les risques. Les contrôles ont été intensifiés et l'approche a été revue, basée sur un dosage entre les missions générales longues permettant de couvrir un périmètre élargi (SCAN), des missions courtes ciblées orientées sur l'exposition aux risques (SCRIN) et des missions thématiques auprès de plusieurs intervenants pour contrôler certaines pratiques de marché (SCOP).
De part le contexte exceptionnel de cette année, l'AMMC va notamment prioriser les secteurs suivants : la gestion des OPCVM et OPCC, et les infrastructures de marché ; intégrer parmi les thématiques de contrôle la résilience des infrastructures de marché et la continuité d'activité ; et renforcer les outils de la surveillance des marchés et ce, à travers l'implémentation d'outils « business intelligence » visant à sécuriser la gestion des bases de données, à améliorer l'analyse des données, à enrichir les différents reporting et à affiner certaines alertes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.