Relance économique. Le Maroc sur la bonne voie selon le FMI    PLF-2022. 26 860 postes à créer au Maroc    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Pass vaccinal: un choix stratégique pour les Marocains    PLF-2022: Voici le nombre de postes budgétaires prévus    Comment le Maroc se prépare pour exploiter son "or vert"    Santé: Akdital se mobilise dans la lutte contre le cancer du sein    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Attentat à la bombe en Syrie: 13 morts à Damas    Botola Pro D1 / IRT-FAR (2-0) : Une victoire dopante des Militaires avant le décisif match « retour » de la Coupe de la CAF    LaLiga et le monde du football se préparent pour le premier ElClasico de la saison    CAN féminine 2022 : Ce mercredi, ouverture des qualifications    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    L'ONU désigne Omar Hilale co-président d'un groupe sur les ODD    Le Maroc à l'expo 2020 dubai: Cap sur l'émergence    Budget de l'Etat: ce que dit la note de présentation PLF 2022    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    EEP: Le montant des programmes d'investissement (PLF 2022)    Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni    Covid-19 : Le pass vaccinal invalide sans la troisième dose    Impôt sur les sociétés: le PLF propose une nouvelle mesure    « La coopération migratoire avec le Maroc est très bonne », estime un ambassadeur suisse    Le gouvernement néerlandais réagit aux attaques contre les consulats marocains    Afghanistan: une grenade vise un véhicule de police    Allemagne : deux ex-soldats interpellés, soupçonnés d'avoir voulu créer un commando terroriste    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Les vandales des Consulats du Maroc à Utrecht et Den Bosch condamnés par la Justice néerlandaise    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    Le détail du Projet de loi de finances 2022 [Document]    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Projet de loi des Finances 2022 : 245 milliards d'investissement public, 3,2% de croissance anticipée    Examen des Orientations générales du PLF pour l'année budgétaire 2022    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



M'diq-Fnideq: deux réunions pour examiner les mesures prises pour favoriser le décollage économique
Publié dans Albayane le 10 - 02 - 2021

Deux réunions se sont tenues, mardi au siège de la préfecture de M'diq-Fnideq, en vue de communiquer et d'examiner les mesures prises et celles à engager à court et moyen termes pour favoriser un décollage économique sur le territoire de la préfecture, ainsi que de présenter l'état d'avancement de la réalisation des projets et programmes visant à contribuer à l'amélioration des conditions de vie des catégories de personnes en situation de précarité.
Présidées par le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, ces réunions se sont déroulées en présence notamment de la présidente de la région, du gouverneur de la préfecture de M'diq-Fnideq, du directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), et des représentants des services décentralisés.
La première réunion a été une occasion pour débattre de la situation, aux côtés des présidents des collectivités territoriales et des acteurs politiques locaux, qui ont exprimé leur préoccupation face à la récession économique que connait cette zone, suite à la fermeture du point de passage de Bab Sebta, et aux conséquences de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) sur la situation économique et sociale des habitants de la préfecture de M'diq-Fnideq, a indiqué un communiqué de l'APDN, publié à l'issue des deux réunions.
Les intervenants ont, à cet égard, affirmé leur mobilisation globale et inconditionnelle et leur adhésion aux efforts visant à faciliter la mise en œuvre de toutes les mesures prises devant favoriser la création d'emplois pour les jeunes et assurer un revenu stable aux différentes franges de la population.
Quant à la deuxième réunion, elle a connu la participation des acteurs locaux et des militants de la société civile, en particulier des représentants des groupes de jeunes et de femmes, qui ont exprimé leurs aspirations et leurs points de vue, dans un dialogue ouvert avec les autorités compétentes sans aucune condition ni restriction, sur les conditions difficiles qu'ils endurent à cause de la crise économique que connait la région, faisant part de la souffrance de la population locale et de la nécessité de trouver des solutions urgentes, à même de leur assurer la dignité et un revenu durable.
Le communiqué a souligné que cette réunion a été une occasion pour jeter les ponts de dialogue et présenter des propositions pratiques, qui reflètent le niveau de prise de conscience de la difficulté de la situation et la nécessité de la fédération des efforts de tous les intervenants, en vue de promouvoir le développement économique de la région.
En réaction aux interventions des élus et des acteurs de la société civile, le Wali de la région a fait part de sa compréhension de la situation difficile que traverse cette zone et de ses conséquences économiques et sociales sur la population, ainsi que des attentes des habitants et de leurs aspirations légitimes à proposer des solutions et activités économiques alternatives.
Mhidia a, dans ce cadre, assuré que la mobilisation pour la réalisation de ces solutions a commencé depuis le début de l'année et se poursuit toujours, à travers le lancement du Programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M'diq-Fnideq et la province de Tétouan, visant à lancer des projets et à développer des mesures pratiques devant créer des emplois et fournir l'accompagnement et le financement nécessaires aux porteurs de projets, ainsi qu'encourager les investisseurs à assurer les financements partiels du foncier, et à encadrer et former les employés, tout en prenant en charge leurs frais de transport.
En plus de ce programme, le Wali s'est arrêté sur les mesures du troisième programme de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui vise à améliorer le revenu et l'inclusion économique des jeunes, à travers le soutien financier et l'accompagnement de ceux qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat, ainsi que sur le programme « Intilaka », lancé conformément aux instructions royales, qui permet de faciliter l'accès au financement des auto-entrepreneurs, des jeunes porteurs de projets, des micro-entreprises et des TPE.
Dans ce contexte, M. Mhidia a exhorté tous les intervenants, chacun selon ses prérogatives, à redoubler d'efforts dans le cadre d'une coordination étroite et d'une mobilisation collective pour poursuivre la mise en œuvre des programmes et garantir leur réussite, afin de réaliser les objectifs établis, en particulier la création davantage d'emplois et l'amélioration de la situation sociale des habitants.
Pour sa part, le DG de l'APDN, Mounir El Bouyoussfi, a présenté les mesures qui sont en cours de mise en oeuvre et celles à engager, ainsi que les mesures urgentes lancées par les différents partenaires et intervenants.
Le responsable s'est ainsi arrêté sur le Programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M'diq-Fnideq et la province de Tétouan (2020-2022), pour un budget de 400 millions de dirhams (MDH), qui vise à accélérer la construction et la réhabilitation de la zone d'activités économiques de Fnideq.
Ce programme ambitionne également de renforcer l'attractivité des investissements dans les zones industrielles existantes et à inciter les investisseurs à s'y installer, à travers l'activation des mécanismes de soutien et de financement, comme la contribution au financement partiel de l'acquisition du foncier, au financement des formations qualifiantes requises pour les employés, le financement des services de transport des ouvriers, l'amélioration de l'employabilité et la promotion de l'entrepreneuriat à travers l'orientation, l'accompagnement technique et le soutien financier au profit des auto-entrepreneurs, des coopératives et des petites et moyennes entreprises.
El Bouyoussfi a, par ailleurs, évoqué le troisième programme de l'INDH (2021-2023), pour lequel une enveloppe budgétaire de 21 MDH a été allouée en vue d'améliorer le revenu et l'inclusion économique des jeunes, à travers l'orientation, la formation et l'intégration des jeunes sans emploi, ainsi que l'encouragement de l'approche de la chaîne de valeur, la gestion de la banque de projets, et l'accompagnement des micro entreprises, des TPE et PME.
Il a aussi évoqué le programme « Intilaka », qui vise à encadrer et à accompagner les groupes cibles, à même de renforcer leurs chances de bénéficier du programme, à travers la mise en place à Fnideq d'une plateforme d'initiatives économiques intégrées pour l'orientation et la présentation des conseils techniques aux bénéficiaires, et la création d'un groupe de travail composé d'experts comptables et de juristes pour encadrer et aider les groupes cibles à répondre à l'ensemble des conditions requises et à préparer tous les documents techniques, en coordination avec les banques, en plus de la création d'un comité de coordination au niveau de la préfecture, pour assurer le suivi du programme et évaluer son évolution, tout en veillant à atteindre le maximum de bénéficiaires.
Ces réunions ont permis également d'aborder la création de zones d'activités industrielles, professionnelles et artisanales (2020-2021), avec un investissement global d'environ 34 MDH, et de souligner l'impératif d'accélérer l'achèvement de la construction et l'inauguration du village d'artisans à Martil et à Fnideq, et des espaces d'artisans et de valorisation des produits de la mer dans la commune de Belyounech.
Concernant les mesures prioritaires et urgentes pour soutenir et accompagner l'auto-emploi et la création d'activités économiques et professionnelles permanentes à la préfecture de M'diq-Fnideq, ces réunions ont été l'occasion de souligner l'importance d'oeuvrer pour encourager et renforcer l'inscription des demandeurs d'emploi dans la base de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), de nature à augmenter les chances d'obtenir un emploi au sein des entreprises locales ou régionales, ainsi que pour promouvoir l'adhésion au programme d'entraide nationale pour décrocher un emploi dans les collectivités territoriales, les services locaux relevant du ministère de l'Intérieur.
A cela s'ajoutent le soutien de l'emploi direct, à travers le tissu entrepreneurial aux niveaux local et régional, la simplification des démarches administratives pour accompagner les investisseurs désirant lancer des projets sur le territoire de la préfecture, et l'incitation des investisseurs dans le secteur du tourisme à promouvoir la création d'emploi, à travers le lancement des projets engagés, en plus de l'accélération de la mise en œuvre du programme d'appui à l'emploi de la région.
A l'issue des deux réunions, et après avoir abordé les différents points soulevés et discuté des mesures et propositions, tous les intervenants ont souligné la nécessité de fédérer les efforts pour mettre en œuvre toutes les mesures prises, conformément à une coordination et un suivi étroits, à même d'améliorer les conditions sociales des habitants et de favoriser le décollage économique local.
Et dans le cadre des efforts continus déployés pour mettre en oeuvre les mesures urgentes, une réunion se tiendra, mercredi, avec un groupe d'investisseurs, pour étudier les possibilités existantes pour créer des emplois à court terme, s'installer dans les zones industrielles existantes dans la région et lancer des projets, en vue de contribuer à la relance économique et à la création d'emplois pour les habitants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.