Djokovic achète 80% d'une biotech danoise développant un traitement anti-covid    UE: les 27 déterminés à verdir leurs importations, divisés sur l'énergie    Blinken consulte les alliés européens avant le face-à-face russo-américain    CAN 2021: Première séance d'entraînement des Lions de l'Atlas en vue des 8ès de finale    La Cour suprême inflige un revers à Trump dans l'enquête sur l'assaut du Capitole    L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    La pandémie de Covid-19 a fragilisé l'ensemble des droits humains dans le monde, selon l'ONU    Maroc-Mexique : Une coopération universitaire qui se fortifie    Météo Maroc: temps assez froid sur l'intérieur du pays ce jeudi 20 janvier    CAN 2021: voici l'adversaire des Lions de l'Atlas aux huitièmes de finale    Le Chery Tiggo 7 Pro remporte le prix du SUV le plus vendu de l'année au Qatar    Tourisme. Des solutions ponctuelles à une crise structurelle    L'ancien président du Wydad, Abdelmalek Sentissi, n'est plus    Auteur de deux agressions, le meurtrier de Tiznit interné à l'hôpital psychiatrique Errazi de Salé    Le PPS appelle à la réouverture des frontières    Accord entre le gouvernement et les syndicats d'enseignement les plus représentatifs    Cervantes, le théâtre centenaire de Buenos Aires    «Il est temps de vous libérer du complexe du colonisé»    Le poète et militant, Houcine Kamari, n'est plus    La circulation temporairement coupée sur ce tronçon routier    USA: Bilan mitigé de Biden après un an à la Maison Blanche    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 Janvier 2022 à 16H00    Maroc : La DGI lance un assistant virtuel «chatbot»    «L'autonomie, sous souveraineté marocaine. Autonomie entérinée par l'ONU» : en Espagne, le rapprochement entre Rabat et Berlin scruté    Le PPS critique la faible présence politique du gouvernement et appelle à l'ouverture des frontières    Espagne : L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    Casablanca : Interpellation de sept individus, dont un agent de sécurité, présumés impliqués dans l'enlèvement et la séquestration    Ouverture de la billetterie pour la Coupe du monde de football 2022    CAN2021-Arbitrage : La Marocaine Bouchra Karboubi assiste l'Ethiopien Tessema à la VAR du ''Soudan-Egypte'' (20h)    Consommation : Les ménages entre espoir et incertitude pour 2022    L'Oriental Fashion Show retrouve la scène de la mode parisienne    Maroc-Gabon : Le superbe golazo de Hakimi impressionne Mbappé et fait le tour de la toile    CAN: Halilhodzic s'exprime après le match Maroc-Gabon    Covid: nouveau record de contaminations en Allemagne    Ceuta. Les frontières avec le Maroc fermées jusqu'en juin    Covid-19: Abdelilah Benkirane hospitalisé suite à des complications    L'UA condamne "l'attaque terroriste" des houthis contre les Émirats Arabes Unis    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar ont réalisé 70,5% du trafic national en 2021    Bain de foule dans un souk populaire pour Najat Aâtabou (VIDEO)    Attaque des Houthis contre les Emirats : Pr Zakaria Abouddahab fait le point (VIDEO)    Emirates suspend des vols vers les Etats-Unis en raison de la transition 5G    L'Egypte en pleine confiance face au Soudan    Lucile Bernard présente «A l'aube de nos rêves» en février à Marrakech    Fès : Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Khalifa Mennani, membre de Fnair, lance «Mi Lalla»    Affaire Ghali : Le directeur adjoint de la police nationale entendu par le juge Lasala    "أحسن Pâtissier", la deuxième saison bientôt de retour sur 2M !    Enseignement/Dialogue social : l'accord MEN-syndicats, "un accord d'étape" pour la FNE qui "augure du positif"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Said Abernous, un parcours riche au service de la culture et du théâtre
Publié dans Albayane le 18 - 02 - 2021

Le poète et dramaturge Said Abernous, né en 1976 à Bni Hadifa dans la province d'Al Hoceima, a énormément donné dans différents domaines artistiques et culturels, laissant ainsi un réel patrimoine culturel.
L'histoire remonte au milieu des années 90 lorsque Said Abernous a voulu exprimer son identité et sa culture à sa manière. Il fit alors ses premiers pas dans le monde de la dramaturgie, inspiré par l'expérience de dramaturges et de créateurs amazighs qui l'ont précédé dans le domaine.
Abernous a eu un parcours scolaire et universitaire remarquable, couronné par l'obtention d'une licence en études françaises en 2012, puis d'un master en langues et cultures marocaines de l'Université Mohammed Premier (UMP) d'Oujda en 2015. Il poursuit actuellement ses études en tant que doctorant en linguistique, communication et traduction à l'université Abdelmalek Essâadi de Tétouan.
S'agissant de son premier contact avec le monde de la culture et du théâtre, Abernous, qui a travaillé en tant qu'enseignant du primaire pendant 22 ans avant d'être affecté, il y a trois ans, à la tête d'un des services de la Direction provinciale de l'éducation nationale à Fahs-Anjra, explique qu'il a débuté dans la poésie et le théâtre en travaillant avec ses élèves pour le théâtre de l'école, avant de décider de passer au domaine de la dramaturgie avec l'association Thifswin pour le théâtre amazigh, qui travaille sur ses textes depuis près de 15 ans.
La troupe Thifswin tient à travailler, chaque année ou deux, sur l'un de mes textes théâtraux de manière professionnelle et distinguée, a précisé Abernous dans une déclaration à la MAP, ajoutant que la plupart des textes qu'il a écrits et qui ont été joués en pièces théâtrales, ont été rédigés en langue amazighe et traitent des thèmes marocains et humains, et se penchent sur des questions existentielles et philosophiques.
Grâce à ses œuvres littéraires et artistiques profondes, qui se distinguent sur tous les niveaux, Said Abernous a remporté plusieurs prix nationaux, que ce soit en tant que dramaturge ou membre de la troupe Thifswin, notamment le Prix du Festival national du théâtre de l'enfant en 2006, le Grand Prix du Festival national du théâtre à Casablanca en 2008 et le Prix national de la culture amazighe, catégorie littérature, décerné par l'Institut royal de la culture amazighe (2011), tout en remportant la même année le prix national de la culture amazighe, catégorie théâtre, avec la troupe Thifswin pour le théâtre amazigh, grâce à la pièce « Tit Nin Zou ».
En 2012, Abernous a remporté le Grand Prix du Festival national du théâtre à Agadir, le Prix du meilleur texte théâtral au Festival arabe du théâtre des jeunes à Oujda (2016), et le Prix national de la culture amazighe, catégorie traduction, décerné par l'Institut royal de la culture amazighe (2016), puis a raflé, la même année, le Prix national de la culture amazighe, catégorie théâtre, et le Prix du meilleur texte théâtral au Festival national organisé par le ministère de la Culture à Tétouan.
Cet artiste talentueux n'a pas manqué de saluer le travail de la troupe Thifswin pour le théâtre amazigh d'Al Hoceima, expliquant que la troupe tient à travailler sur des textes qu'il a écrits, sous la supervision artistique de metteurs en scène expérimentés, ce qui a donné au théâtre amazigh l'occasion de concourir aux niveaux national et international et a permis à la troupe de remporter les Prix du Festival national du théâtre pendant près de 5 années consécutives.
Concernant la situation de la culture et de l'art à Al Hoceima, Abernous a fait savoir que les 16 dernières années ont connu une amélioration en termes de productions artistiques, ainsi que la présence artistique et culturelle de nombreux talents dans les domaines du théâtre, des arts plastiques, de la musique et du cinéma, qui ont prouvé leur capacité à rivaliser aux plus hauts niveaux.
Le dramaturge a également salué l'infrastructure culturelle qu'abrite la province d'Al Hoceima, qui a récemment été renforcée par la création du Grand Théâtre d'Al Hoceima et nombre de centres culturels, relevant néanmoins la nécessité d'investir dans l'élément humain en accordant davantage d'intérêt aux domaines de la formation, d'encadrement, d'accompagnement et du soutien des jeunes talents, non seulement à travers la promotion de leurs œuvres artistiques, mais aussi en assurant l'amélioration de leurs performances, notamment dans les domaines de la musique, du théâtre et du cinéma.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.