Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    Activité monétique: 245,5 millions d'opérations pour 200,6 MMDH au S1-2022    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    E-commerce au Maroc: 12,8 millions d'opérations à fin juin    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Amérique : Biden se prépare aux élections présidentielles de 2024    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    USA: la quarantaine n'est plus obligatoire après une exposition au Covid    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



FMI et G20 s'attaquent au problème
Publié dans Albayane le 14 - 10 - 2021


Pénuries de produits au niveau mondial
Les dirigeants des pays industrialisés, à Washington pour les réunions du FMI, du G20 et du G7 Finances, ont promis mercredi de s'attaquer aux problèmes de logistique qui créent des pénuries de produits de consommation courante, alimentant l'inflation et ralentissant la croissance mondiale.
Les problèmes d'approvisionnement, provoqués par un rebond de demande de transport logistique avec la reprise post-pandémie et par des pénuries de main d'oeuvre, touchent de nombreux pays et ont conduit le Fonds monétaire international à réviser à la baisse les prévisions de croissance des Etats-Unis, de la Chine, de l'Allemagne ou encore du Royaume-Uni.
« Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G7 sont convenus de travailler ensemble pour surveiller les pressions sur les chaînes d'approvisionnement », ont-ils annoncé dans un communiqué à l'issue d'une réunion dans la capitale américaine.
Les perturbations des chaînes logistiques sont telles que le président américain Joe Biden a poussé le port de Los Angeles, où arrivent 40% des conteneurs destinés aux Etats-Unis, et le syndicat américain des dockers, à accepter de travailler davantage la nuit et les week-ends pour réduire les files d'attente qui freinent la livraison de nombreux produits.
Plusieurs entreprises, dont Walmart, FedEx et UPS, se sont aussi engagées à travailler plus la nuit pour accélérer l'acheminement de leurs conteneurs hors des ports.
Ces mesures « vont changer la donne », a commenté Joe Biden, ajoutant que les Etats-Unis « ne devraient plus jamais être dans l'incapacité de fabriquer » les produits dont ils ont besoin à cause de pénuries.
Les goulets d'étranglement vont peser sur la dynamique de croissance « dans les mois et les années qui viennent », avait déploré plus tôt le ministre français des Finances Bruno Le Maire.
« La réponse tient en un seul mot: l'indépendance », a-t-il ajouté, en référence à la dépendance actuelle des industries occidentales vis-à-vis de l'Asie.
Avec les prix de l'énergie, cette question était au coeur des réunions du G7 et du G20.
Le ministre britannique des Finances Rishi Sunak a, lui, appelé le G7 Finance, dont il tient la présidence jusqu'à la fin de l'année, à une action mondiale face à cette crise.
Alors que son pays est particulièrement affecté par ces dysfonctionnements, par ailleurs aggravés par le Brexit, M. Sunak plaide pour une meilleure « coordination » pour rendre les chaînes d'approvisionnement « plus résilientes ».
« Nos estimations suggèrent que 8,5% du transport mondial de conteneurs est bloqué dans ou autour des ports, c'est le double de janvier », a indiqué David Malpass, le président de la Banque mondiale. Ces perturbations font grimper le coût des marchandises et les frais d'expédition, des hausses qui parfois, pour lui, « ne seront pas transitoires ».
La remise en route des chaînes d'approvisionnement « va prendre du temps », a estimé de son côté le gouverneur de la Banque centrale italienne Ignazio Visco au cours d'une conférence de presse du G20 dont l'Italie à la présidence.
Mais il s'attend à ce que, dans les mois à venir, les goulets « s'estompent et les prix diminuent ».
Il a toutefois reconnu qu'il y avait « débat » au sein du G20 sur la possibilité que, pour certains produits, les problèmes d'approvisionnement s'enracinent.
« Nous devons comprendre s'il y a des facteurs plus structurels », a-t-il noté.
De nombreux produits se font rares dans les magasins notamment aux Etats-Unis, des vélos aux balles de tennis en passant par les téléphones portables.
Les causes du problème sont multiples. La production est encore régulièrement perturbée par des pics de contaminations depuis le début de la pandémie de Covid-19 alors que la demande est forte.
De plus, de nombreuses entreprises peinent à recruter pour des postes essentiels dans la chaîne d'approvisionnement, des manutentionnaires aux chauffeurs-routiers.
Grand sujet d'inquiétude pour les gouvernements: ces perturbations alimentent la hausse des prix, notamment ceux de l'énergie.
Face à des prix qui pèsent sur les ménages, le FMI a recommandé mercredi de prendre des mesures ciblées pour aider les foyers les plus pauvres et de ne pas recourir à des subventions généralisées qui sont « très coûteuses et profitent aux ménages riches ».
De plus, « elles conduisent à des incitations très négatives pour l'environnement » en soutenant la consommation d'énergies polluantes, a souligné Paulo Medas, un responsable du FMI.
« Nous avons besoin d'accélérer la transition énergétique pour devenir moins dépendants aux énergies fossiles, c'est la seule solution de long terme » aux problèmes de la volatilité des prix, a souligné Bruno Le Maire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.