Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    Algérie: Oran frappée par un séisme    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Colombie : Des morts dans l'effondrement d'une tribune d'arène de corrida    Journée internationale contre la torture : Un fléau toujours présent    Migration illégale: Pedro Sanchez a évoqué le Maroc    Covid-19 au Maroc: pourquoi les cas vont continuer de grimper    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Voici le prix de la dernière tenue de Saad Lamjarred (PHOTO)    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    HealthTech: Southbridge A&I lancent I3, en faveur des startups africaines    L'ANRE et la PUA d'Israël jettent les bases d'une forte coopération dans le domaine de la régulation de l'électricité    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    RNI : les membres du parti de la colombe réitérent leur soutien à Aziz Akhannouch    BAM: Les exportations de la construction automobile prévues à 52,6 MMDH en 2022    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Jeux Méditerranéens : La sélection marocaine de football U18 s'incline devant la France (1-0)    JM Oran 2022 : Les Lionceaux de l'Atlas battus par les Bleuets (vidéo)    À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    Des députés marocains arrivent en Afrique du Sud pour une session du Parlement panafricain    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ukraine: l'Otan contre une zone d'exclusion aérienne
Publié dans Albayane le 06 - 03 - 2022

«Les alliés sont d'accord pour dire qu'il ne peut pas y avoir d'avions de l'Otan dans le ciel ukrainien ni de troupes de l'Otan sur le territoire ukrainien (...) Nous avons la responsabilité, en tant qu'alliés de l'Otan, d'éviter que cette guerre s'étende au-delà de l'Ukraine parce que cela serait encore plus dangereux, plus dévastateur et causerait davantage de souffrances (...) C'est la guerre du président Poutine, celle qu'il a choisi de faire, qu'il a planifiée et qu'il mène contre un pays pacifique. Nous appelons le président Poutine à mettre immédiatement fin à cette guerre, à retirer ses troupes sans conditions et à entamer un processus diplomatique».
Ces propos avancés lors de la conférence de presse donnée ce vendredi, par le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, indiquent clairement que, pour éviter une confrontation directe avec la Russie, l'alliance atlantique, à l'instar de plusieurs chancelleries occidentales, n'entend point répondre favorablement au souhait, maintes fois réitéré par le président Volodymyr Zelensky, relatif à l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine afin d'interdire aux appareils russes de survoler le pays et de le mettre sous leur puissance de feu car ceci ne pourrait qu'aggraver le bilan des victimes des bombardements effectués par l'aviation russe.
Le Secrétaire général de l'Otan rappellera, par ailleurs, que les pays-membres de l'Alliance atlantique avaient déjà convenu, avant même le déclenchement de l'offensive russe, qu'il ne devrait pas y avoir « d'avions de l'Otan opérant dans l'espace aérien ukrainien ou des troupes de l'Otan au sol » car cela consisterait à ouvrir la voie à « une guerre totale en Europe ».
En conséquence, même en condamnant fermement les bombardements « irresponsables » des forces russes et notamment celui qui a visé une centrale nucléaire dans le sud de l'Ukraine, l'Alliance atlantique ne veut, en aucune manière, être directement impliquée dans le conflit opposant la Russie à l'Ukraine du moment que « la seule façon de mettre en œuvre une zone d'exclusion aérienne est d'envoyer des avions de chasse de l'Otan dans l'espace aérien de l'Ukraine puis d'abattre les avions russes » et que ceci serait « encore plus dangereux, plus dévastateur et causerait encore plus de souffrance ».
Aussi, dans l'attente de la tenue de la réunion du 16 mars prochain au cours de laquelle les ministres de la Défense de l'Otan prendront « les décisions qui s'imposeront », l'Alliance Atlantique a opté pour un renforcement de ses défenses à l'Est en déployant, pour la première fois, sa force de réaction rapide constituée de milliers de soldats et en mettant en alerte plus de 130 avions de combat et plus de 200 navires ; tout cela avant que ne se tienne, à Madrid, les 29 et 30 juin prochain, le sommet au cours duquel l'Alliance atlantique va s'engager sur la posture de dissuasion et de défense qu'il conviendra d'adopter sur le long terme.
Affirmant, par ailleurs, disposer d'informations relatives à l'utilisation, par la Russie, de « bombes à fragmentation... en violation du droit international », le Secrétaire général de l'Otan a tenu à préciser que toutes les « informations » y afférentes seront « rassemblées dans le cadre de l'enquête ouverte par la Cour Pénale Internationale ».
En considérant donc que seule la désescalade empêcherait que le conflit ne s'étende au-delà des frontières de l'Ukraine, l'Otan ne compte point, pour l'heure, donner une suite favorable à la requête du président Zelensky afférente à l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne mais attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.