Sourcing local: le ministère de l'Industrie signe un partenariat avec Kitea    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Maroc : Zapatero salue la position espagnole sur le Sahara    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Covid-19 au Maroc : 22 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Aux Nations unies, le Mali s'en prend violemment à la France «néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde»    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Le sélectionneur du Chili fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    William Ruto : "la position du Kenya sur le Sahara est celle des Nations unies"    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Dr Tayeb Hamdi: « L'ensemble des citoyens ont intérêt à se faire vacciner contre la grippe saisonnière »    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Prix du pétrole et concurrence internationale    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Football / Le public rajaoui réclame le changement structurel : Pas de bricolage, non aux «charrettes» et au dénigrement    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le beau message d'Arturo Vidal à Achraf Hakimi après Maroc-Chili (PHOTO)    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    Quand Amina Benmansour Kanouni interroge la relation humaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un film brésilien remporte le Léopard d'Or
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2022

Le film de la Brésilienne Julia Murat, « Regra 34 » (Règle 34), a remporté samedi le Léopard d'Or du Festival du film de Locarno, la plus haute distinction de ce festival suisse, avec l'histoire d'une étudiante qui monnaie ses ébats sexuels sur internet.
Présenté en première mondiale à Locarno, le film dresse le portrait d'une étudiante en droit, Simone, qui s'intéresse aux violences faites aux femmes dans son pays. Tout en débattant de ce sujet à l'université, elle joue en privé les « camgirl » en se filmant et en s'exposant sur internet dans des pratiques sexuelles extrêmes contre rémunération.
La réalisatrice a fait part de sa surprise d'avoir reçu le prix,soulignant que « c'est un film qui porte sur un sujet très difficile » et « donc je n'ai jamais pensé qu'il serait possible que plus d'un membre du jury se batte pour ce film ». « Il est difficile d'imaginer que ce film soit vu au Brésil comme autre chose qu'un film artistique. Mais je l'espère », a-t-elle ajouté dans un entretien publié parle festival. Le titre du film fait référence à la soi-disant règle 34 d'internet qui stipule que toute chose présente sur le web a son équivalent pornographique, et s'interroge sur la façon de maintenir l'équilibre entre désir, liberté et protection, tant pour les individus que pour la société, en particulier au Brésil. « Regra 34 ramène le cinéma brésilien à la splendeur anarchique du+cinéma marginal+. Une oeuvre audacieuse et politique destinée à laisser une marque. Le corps devient un objet politique », a souligné le directeur artistique du festival, Giona Nazzaro. Ce prix est, selon lui, « important pour une cinématographie telle que celle du Brésil, qui a défini des moments clés de l'histoire du cinéma mondial. Un cinéma qui est en première ligne pour défendre l'idée d'un monde plus inclusif et plus libre ». Le film a été critiqué par certains pour sa violence excessive montrée à l'écran.
Il s'agit du troisième long métrage de fiction de Julia Murat, 42 ans, petite soeur de Lucia Murat, célèbre réalisatrice et activiste brésilienne. Le jury du Festival de Locarno, petite ville située sur les rives du Lac Majeur, a par ailleurs primé trois fois le film « Tengo Sueños Electricos » (Je fais des rêves électriques) de la réalisatrice costaricaine Valentina Maurel. Le film a obtenu le Prix de la mise en scène, le Prix de la meilleure interprétation féminine (Daniela Marin Navarro) et le Prix de la meilleure interprétation masculine (Reinaldo Amién Gutiérrez).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.