Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Chambre des conseillers : adoption d'un projet de loi relatif à la Fondation des œuvres sociales des fonctionnaires et auxiliaires des collectivités territoriales    15 pistes pour une relance par l'investissement et la consommation    Les usagers des autoroutes invités à organiser leurs voyages à l'avance    Covid-19: le confinement sanitaire ré-appliqué pour les fonctionnaires de trois établissements pénitentiaires    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    Le développement économique et social au centre d'une rencontre entre la CGEM et le PPS    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Hausse du SMIG : Voici ce que vous devez savoir    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Meilleurcreditimmo.ma lance le premier programme de parrainage en ligne au Maroc    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets de développement adoptés    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Forte vague de chaleur mardi et mercredi dans plusieurs provinces marocaines    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    Casablanca: il a tout perdu à cause de l'incendie de sa chambre (VIDEO)    COVID-19. Pour qui roule l'OMS?    La loi de finances rectificative au menu du Conseil de gouvernement    Coronavirus au Maroc: 186 cas supplémentaires, 14.565 au total    Fermeture des frontières: le nombre de MRE ayant rejoint leurs pays de résidence    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    La Chambre des représentants réagit au dernier rapport d'Amnesty    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Nador: une cellule terroriste démantelée par le BCIJ    Coronavirus : 186 nouveaux cas, 14.565 cas au total, mardi 7 juillet à 10h    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    Le CCSRS examine les risques systémiques pesant sur le système financier    1.107 cas de triche au bac détectés    La marocanité du Sahara ou l'obsession algérienne    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les anges de Mohamed Asli
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 09 - 2004

Né à Casablanca en 1957, le réalisateur Mohamed Asli aura gravi bien des échelons avant d'être consacré pour son premier long-métrage.
Mohamed Asli est quelqu'un qu'on peut qualifier d'homme de cinéma. Ayant fait ses études cinématographiques à Milan en Italie,il a entamé une carrière variée, d'abord en tant qu'assistant cameraman, assistant réalisateur, régisseur général, puis spécialiste dans la production. « A Casablanca, les anges ne volent pas » est son premier long-métrage. Avant sa distiction en Alexandrie, le film a été également distingué récemment au Festival international du film à Salé où Abdessamad Miftah ElKhir, l'un des comédiens du film, s'est vu décerner le prix de la meilleure interprétation masculine.
Cette première réalisation, qui a déjà participé au dernier festival de Cannes, où il figurait parmi les films sélectionnés dans le cadre de la Semaine de la critique, a aussi remporté le Grand prix de l'Institut du Monde arabe (IMA) et le Prix d'Assilah d'argent lors de la rencontre d'Assilah de cinéma Sud-Sud. "A Casablanca, les anges ne volent pas" dont les principaux rôles sont interprétés par les comédiens Abdessamad Miftah Elkhir, Abderrazak El Badaoui et Naîma Bouhmala, retrace en fait la vie de toutes les petites gens de Casablanca; il relate le quotidien de trois amis contraints de s'exiler à Casablanca et y travailler, pour une misère, dans un restaurant. A chacun ses rêves mais aussi ses problèmes et ses préoccupations.
La nouvelle vie des protagonistes de ce long-métrage, Saïd, Ismaël et Othman, sera ponctuée de situations à la fois comiques et dramatiques qui mèneront le spectateur vers des espaces variés aux niveaux géographique et climatique, mais dévoilent également le mode de vie et la nature des tracas quotidiens de ces gens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.