Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Chambre des représentants : Séance plénière lundi prochain consacrée aux questions orales    A quoi joue la Russie?    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Transport : Priorité à la sécurité
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 11 - 2004

Dans le cadre de la discussion du projet de loi de Finances au Parlement, ALM présentera, quotidiennement, le budget alloué à un secteur public donné, ainsi que ses principaux chantiers pour 2005. Qu'en est-il du transport ?
La note de présentation du projet de loi de Finances 2005 précise que l'enveloppe budgétaire totale prévue au titre de l'année 2005 au profit du département du transport dépasse 1,16 milliard de DH.
Par contre, le département de l'Equipement bénéficiera d'un peu moins de 4 milliards de DH.
Pour ce qui est du transport, la somme ainsi allouée par le projet de loi de Finances est ventilée entre la masse salariale (environ 153 millions de DH), les dépenses en matériels (37 millions de DH) et les dépenses d'investissement (plus de 974 millions de DH). Il apparaît clairement que l'investissement occupe une place de choix dans la stratégie du ministère du Transport et de l'Equipement pour l'année prochaine.
C'est ainsi que ces crédits contribueront à la réalisation du programme d'investissement de l'Office national des chemins de fer. Dans le cadre de la mise en œuvre du contrat programme 2002-2005 conclut ave l'Office, l'Etat contribue à hauteur de 7,8 milliards de DH. Les principaux projets en cours de réalisation par l'ONCF concernent la réalisation de la liaison ferroviaire Taourirt-Nador d'une longueur de 117 km et la réalisation des travaux de desserte ferroviaire du nouveau port Tanger-Méditerranée. A noter, concernant la liaison Taourirt-Nador, que le coût global du projet est estimé à plus de 2,2 milliards de DH. Une enveloppe financée par des dotations du Fonds Hassan II pour le développement économique et social pour un montant de 900 millions de DH. La part du budget s'élève à 960 millions de DH, ceci sans compter les financements extérieurs mobilisés directement par l'ONCF.
Pour ce qui est du deuxième projet, à savoir la desserte du nouveau port de Tanger, notons que l'ONCF a prévu de réaliser une connexion entre le port et la ville du Détroit (45 km) ainsi qu'une liaison entre Sidi Yahia et Mechraâ Belksiri (47 km). Le coût de ces opérations, dont l'achèvement est prévu pour 2007, s'élève à plus de 3,6 milliards de DH dont 2,8 milliards de DH pour les infrastructures ferroviaires et 800 millions de DH pour le matériel roulant.
Le deuxième axe important dans la stratégie du département du Transport a trait à la sécurité routière. C'est ainsi que le ministère a érigé en priorité la mise en œuvre du plan stratégique intégrée d'urgence (PSIU) qui couvre la période 2003-2005 et qui vise, comme chacun sait, à lutter conre le fléau des accidents de la route à travers des mesures intéréssant plusieurs axes. Parmi ces axes figurent la coordination et la gestion de la sécurité routière entre les différents intervenants. Ceci sous-entend une élaboration d'un programme d'action conjoint, une fluidité de l'information, une réactivité sans faille et une complémentarité exemplaire. Toutefois, un préalable est nécessaire: la mise à niveau de la législation régissant ce domaine. C'est à lui seul un chantier colossal. Le ministère compte ouvrir à cet effet un grand débat à ce sujet. Faut-il instaurer le permis à point? Quelles sanctions peut-on appliquer à telle ou telle infraction? autant de questions qui méritent des réponses consensuelles et pragmatiques pour assurer à la réforme de la législation une efficacité et une applicabilité par les différents intervenants.
S'agissant plus particulièrement du volet relatif au contrôle routier, tout en prévoyant des interventions sur les infrastructures et voiries urbaines, le département du Transport, par l'intermédiaire de la direction de la sécurité des transports routiers, un service de l'Etat géré de manière autonome (SEGMA), compte fournir un effort budgétaire considérable en 2005. Notamment, à travers l'acquisition d'avantage de véhicules et de matériels pour le contrôle routier (radars pour le contrôle de la vitesse, matériel de contrôle de pesage...). Par ailleurs, cette direction procèdera en 2005 au lancement d'une étude relative aux modalités de mise en place d'un système électronique de gestion et d'édition des permis de conduire et des cartes grises.
Par ailleurs, le département géré par Karim Ghellab est conscient de l'anarchie qui caractérise le transport routier, essentiellement celui des voyageurs. Des centaines de vies humaines tombent annuellement à cause de l'irrespect de ces entreprises des règles les plus élémentaires de sécurité. Sans parler du traitement inhumain dont sont victimes les citoyens qui empruntent ces moyens de transport. Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, le ministère va lancer des études techniques concernant le développement des entreprises du transport routier et mettre en place un plan directeur des transports de voyageurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.