La réforme du système d'information en débat    Inauguration à Kénitra de la première usine de Nexteer Automotive en Afrique    Melkisation des terres collectives – Aziz Akhannouch : «Une vraie révolution»    Un voisin, un destin    Concurrence. Le système doit s'améliorer    Immigration illégale et traite humaine : Arrestation de cinq individus à Imzouren    Tiznit : Une balle de sommation tirée pour neutraliser un récidiviste en état d'ébriété avancée    Ala veille du G20 à Osaka, Guterres appelle à une croissance mondiale équitable    El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers    ONU-Sahara : Gabon, Bahrein et Burundi réitèrent leur soutien au Maroc    Allah, Sidna …et le foot !    BMCE Bank of Africa réalise une triple augmentation de capital de 4 milliards Dh !    Conseil de Surveillance d'Al Omrane qui maintient le cap    13è édition de « Grandes écoles pour tous » organisée par la Fondation AWB    Mauritanie: L'opposition conteste la victoire d'El Ghazouani    Encore une cellule terroriste démantelée    Eco-Médias remporte la Supradyn Cup    Enseignement: Les élèves condamnés à subir leur héritage social    MRE: Benatiq décline le dispositif 2019    Musiques sacrées du monde: Bilan «très positif» pour la 25e édition    Mawazine: Une pluie de stars    Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Le Onze national poursuit sa préparation au grand complet    Atal, Monsieur "je donne tout"    Le Cameroun confirme et le Ghana rate son entrée    Bonne tenue de l'activité du secteur de la pêche    Session de formation sur la démocratie participative    Rencontre entre la direction du parti et des acteurs associatifs, de différents horizons    Bouillon de culture    Nucléaire, Golfe : L'Iran semble jouer l'apaisement    Docteur Chafik Chraïbi, président de l'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin    Alzheimer La faute à la circulation sanguine ?    Baccalauréat 2019 : La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra    La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes    Insolite : Pirates informatiques    Avec ses cours de robotique, l'Arménie rêve d'un "futur hautement technologique"    Deux jours de fête sous le thème "La chanson marocaine, une expression esthétique et une identité"    Pour un développement de la culture de cinéma    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Elissa : «J'aimerais bien chanter en dialecte marocain»    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Modernisation du secteur de la gestion des déchets ménagers : La réforme porte ses fruits
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 01 - 2019

Dans le cadre de la transition vers une économie verte et la contribution à la création de richesses et d'emplois, l'Etat a accordé une importance particulière à la valorisation des déchets.
Il a été procédé, dans ce sens, à la mise en place de centres de tri et de valorisation des déchets dans les décharges contrôlées existantes et dans les nouveaux Centres d'enfouissement et de valorisation des déchets (CEV). Une stratégie et un plan d'action national en matière de valorisation des déchets ont également été préparés pour structurer et organiser plusieurs filières relatives aux déchets. Citons dans ce sens les plastiques, les batteries usées, les déchets des équipements électriques et électroniques, les huiles et pneus usés, les huiles alimentaires usées, le papier et le carton usagés ainsi que le déchet de construction et de démolition. Un intérêt qui permettra, entre autres, d'assurer l'intégration et la promotion du secteur informel très actif dans ce domaine.
Déchets ménagers : 10 % recyclés
Le Programme national des déchets ménagers (PNDM) ambitionne de développer la filière de «tri-recyclage-valorisation», avec des actions pilotes de tri, pour atteindre un taux de 20 % du recyclage dont 10% réalisés à ce jour et la valorisation supplémentaire, sous différentes formes, d'au moins 30% des déchets générés à l'horizon 2022. Ce programme national vise à assurer la collecte et le nettoiement des déchets ménagers pour atteindre un taux de collecte professionnalisée (gestion déléguée) de 90% en 2022. La réforme engagée a déjà permis de réaliser un taux de collecte professionnalisée des déchets ménagers de 82,5%. Celle-ci a aussi permis d'augmenter le taux de mise en Centre d'enfouissement et de valorisation (CEV) pour atteindre 62,44% (3,91 millions de tonnes) des déchets ménagers produits, contre 10% avant 2008, en plus de la réalisation de 25 centres contrôlés et de la réhabilitation de 49 autres aléatoires.
2,03 milliards DH débloqués pour les projets à venir
La vision mise en place porte également sur la réhabilitation ou la fermeture de toutes les décharges existantes en 2022 ainsi que la généralisation des plans directeurs de gestion des déchets ménagers et assimilés pour toutes les préfectures et provinces de Royaume. En vue d'accélérer la cadence de la réalisation des programmes engagés, la tutelle a investi 2,03 milliards de dirhams pour cette nouvelle phase. 80 millions de dirhams de ce montant financeront la réhabilitation de 11 décharges aléatoires, notamment à Aghbala, Kenitra, Sidi Bennour, Azemour, Settat, Boujdour, Oued Souss, Berkane, Mdiq et Youssoufia. Parmi les projets en vue figure également la création de 14 centres d'enfouissement et de valorisation de déchets d'une valeur de 1,73 milliard de dirhams. De même, 12 nouveaux centres de recyclage seront créés à Mohammedia, Mdiq, Berkane, Figuig, Khouribga,
El Jadida, Safi, Ouarzazate, Nador, Agadir, Essaouira et Smara.
Les journées Coprod clôturées
Les journées de capitalisation du projet Coproduction de la propreté (COPROD) ont été clôturées récemment. Cette initiative qui émane de l'Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre du Maroc (AESVT) en partenariat avec le secrétariat d'Etat chargé du développement durable, le ministère de l'éducation nationale ainsi qu'avec la collaboration d'acteurs régionaux et locaux a permis d'atteindre des résultats probants. Ce projet pilote a contribué de manière efficiente à la promotion des systèmes de tri à la source et à la valorisation durable des déchets ménagers. Il a ciblé, en effet, près de 90 quartiers et 100 écoles dans 22 villes à l'échelle nationale. L'objectif étant d'améliorer l'état de propreté des espaces de vie des citoyens et des milieux naturels par la promotion d'un nouveau modèle de gestion des déchets. Ceci passe par l'adoption d'une approche participative avec les secteurs public et privé et les associations locales en vue de sensibiliser les citoyens aux problématiques environnementales et les dangers liés aux déchets ménagers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.