Wafa Assurance signe un accord de rapprochement avec des compagnies au Cameroun    Brief d'avant match : Que peut-on attendre de la rencontre WAC-Mamelodi Sundowns    Maluma et Gims préparent un clip à Marrakech !    Ukraine : À peine élu, Zelensky pris entre deux feux    Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère    Baisser les impôts et élargir l'assiette, un vrai casse-tête    Un policier tire sur deux voleurs à Rabat    Badr Tahiri. ‘‘Une stratégie dédiée à la région s'impose''    L'UE a accordé une protection à plus de 300 000 demandeurs d'asile en 2018    Après freddy Mercury, Rami Malek passe au mode "Bond"    Jazzablanca 2019 accueillera Metronomy !    Afrique du Nord. Les pistes de promotion de l'emploi    Festival international de la culture Aissaoua : Retour sur les temps forts    Arrestation à Meknès de deux individus soupçonnés de possession et de trafic d'ecstasy    Programme Moucharaka Mouwatina : Lancement d'un appel à propositions    Le Wydad assuré de jouer la Ligue des Champions 2019/2020    CAN 2019 : L'UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    9è fête des journalistes sportifs marocains : Des journalistes honorés    Fès à l'heure du 2ème Salon régional de l'économie sociale et solidaire    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    De Zemamra à Azemmour    Khalid Naciri au Forum de la MAP    Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Les hommes qu'il faut à la place qu'il faut    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Après le fiasco d'Hanoi, Kim ravive les « liens historiques » avec Moscou    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Edito : Ordures    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Le Barça quasiment champion d'Espagne    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 18ème Festival international du cinéma d'animation se poursuit jusqu'au 27 mars : Les moments forts de l'ouverture
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 03 - 2019

Cette édition connaîtra la participation de 53 courts-métrages en compétition officielle. D'ailleurs, l'équipe du FICAM a reçu cette année plus de 300 courts-métrages d'animation en provenance de 16 pays avec différentes techniques d'animation. Une participation record.
Le coup d'envoi de la 18ème édition du Festival international du cinéma d'animation (FICAM) a été donné vendredi dernier à Meknès. La cérémonie d'ouverture du festival, placé sous le Haut patronage de SM le Roi, a connu la présence de grandes personnalités et une pléiade de réalisateurs et producteurs. S'exprimant en ouverture de cette manifestation qui se déroule jusqu'au 27 mars, la conseillère de coopération à l'action culturelle à l'ambassade de France à Rabat, Clélia Chevrier Kolacko, a souligné que le FICAM est «devenu un rendez-vous majeur pour les professionnels mais aussi pour les amateurs et les amoureux du cinéma d'animation, précisant que la 18ème édition est arrivée à «l'âge de la maturité».
Pour sa part, Lyliane Dos Santos, la directrice de l'Institut français de Meknès, a souligné que «l'Institut français du Maroc tisse des liens qui bâtissent cet espace de coopération franco-marocaine avec les publics et les partenaires, à travers des projets d'accueil et de co-construction ou d'événements plus forts comme le FICAM». Mme Dos Santos a également ajouté que la grande qualité de la programmation valorise et soutient le cinéma d'animation dans la production internationale comme un art universel. Le président de la Fondation Aïcha, Mardochée Devico, a quant à lui souligné que le FICAM s'est assigné «comme objectif de promouvoir la ville de Meknès comme plateforme arabe et africaine du cinéma d'animation et de participer à l'émergence de jeunes talents marocains».
La cérémonie d'ouverture a également été marquée par la remise du Grand prix Aïcha d'animation au jeune Meknassi Anas Doujdid et un hommage à Didier Brunner, producteur de films français. Notons que cette édition connaîtra la participation de 53 courts-métrages en compétition officielle. D'ailleurs, l'équipe du FICAM a reçu cette année plus de 300 courts-métrages d'animation en provenance de 16 pays avec différentes techniques d'animation. Une participation record, qui traduit, selon les organisateurs, la fidélité de prestigieuses institutions de l'animation mondiale, dont La Poudrière, Les Gobelins, l'Office national du film du Canada (ONF), l'Académie libanaise des beaux-arts de Beyrouth, Royal College of Art à Londres et La Geidai (Tokyo University of Art). Cette 18ème édition met également un focus sur le cinéma d'animation espagnol. Elle connaît la participation de réalisateurs et producteurs espagnols de renom, dont Alberto Vazquez, qui présentera son long-métrage Psiconautas.
Ce focus sera également marqué par la présence de Carolina Lopez, directrice du Festival international du cinéma d'animation de Catalogne (Animac) et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur de films d'animation et enseignant à l'école des arts de Madrid, lesquels présenteront une sélection de courts-métrages d'animation espagnols. Une semaine durant, le public pourra suivre des projections inédites, des expositions, des tables rondes, des rencontres, une compétition internationale du court et du long-métrage d'animation et un important volet consacré à la formation des étudiants des écoles d'art et d'audiovisuel au Maroc. Cette année, un hommage sera rendu à l'illustrateur américain Peter de Sève, qui donnera également une master class, ainsi qu'au Japonais Isao Takahata.
Le festival qui a vu le jour en 2001 à l'Institut français de Meknès, s'affirme comme un rendez-vous cinématographique «incontournable» au Maroc et en Afrique. Il attire chaque année un public nombreux composé d'élèves, de familles, de professionnels et d'étudiants de l'ensemble des écoles publiques marocaines dédiées à l'art et au cinéma. Depuis 2015, le FICAM est intégré à la Saison culturelle France-Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.