Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accélération des mesures visant à améliorer les délais de paiement des EEP : Le rappel à l'ordre de Mohamed Benchaaboun
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 06 - 2019

Après 9 mois de la première circulaire relative au respect des délais de paiement contractuels, Mohamed Benchaaboun, ministre de l'économie et des finances, s'adresse de nouveau aux présidents des directoires, directeurs généraux et directeurs des établissements et entreprises publics (EEP) les incitant à consolider et accélérer les mesures visant à améliorer les délais de paiement.
Et pour cause, certaines entités n'ont toujours pas pris de mesures concrètes pour améliorer les procédures et les délais de traitement des dossiers relatifs au règlement des fournisseurs. Le ministre observe à cet effet la non-publication des informations et des données relatives aux délais de paiement de ces établissements et entreprises publics. A cet effet, de nouvelles directives sont émises en vue d'activer ce chantier et régler la problématique des délais de paiement.
Les nouvelles consignes de la tutelle
Parmi les mesures proposées figure la transmission des données mensuelles relatives aux délais de paiement et aux dettes fournisseurs. A partir du 1 er juillet, ces EEP devront transmettre ces informations via le système d'information «Massar» de la direction des entreprises publiques et de la privatisation, tout en veillant au téléchargement sur ledit système des données mensuelles relatives à la période comprise entre décembre 2018 et juin 2019. «La période transitoire entre juillet et octobre 2019 constituera une phase expérimentale devant permettre aux EEP de prendre les mesures nécessaires pour la préparation des données requises ainsi que la mise en place du système d'information permettant le téléchargement des données susmentionnées sur le système Massar», lit-on de la circulaire de Mohamed Benchaaboun. Et de réitérer l'engagement du ministère à accompagner en continu des EEP dans ce domaine.
Le ministre informe par ailleurs que les données transmises sous la responsabilité des dirigeants des EEP seront publiées à partir du mois d'octobre 2019 sur le site de l'observatoire des délais de paiement au niveau du site web du ministère. Les données formulées seront par ailleurs relevées dans le rapport annuel de l'Observatoire. Mohamed Benchaaboun a également listé des mesures concernant les membres des organes délibérants, les contrôleurs d'Etat et les dirigeants des EEP.
«Les membres des organes délibérants des EEP, dont les représentants du ministère de l'économie et des finances sont appelés à programmer et à examiner les problématiques des délais de paiement et à assurer leur suivi régulier aussi bien au niveau des conseils d'administration que des comités d'audit émanant de ces derniers», relève-t-on de la circulaire. Les contrôleurs d'Etat sont pour leur part tenus d'inclure dans leurs rapports annuels une évaluation dédiée au traitement des délais de paiement des EEP soumis à leur contrôle.
Ce qui a été réalisé à ce jour
Il est à rappeler que cette réforme structurelle fait partie des premiers chantiers sur lesquels s'est penché Mohamed Benchaaboun depuis sa nomination à la tête du département de l'économie et des finances. D'importantes avancées ont été constatées depuis août 2018. Citons à cet effet le lancement de «Ajal». Cette plate-forme opérationnelle depuis le 4 octobre 2018 a pour but de recevoir et traiter les réclamations des fournisseurs des EEP concernant les délais de paiement.
Il a également été procédé à l'entrée en vigueur du dépôt électronique des factures pour les administrations et les collectivités territoriales en vue de sa généralisation aux établissements et entreprises publics. De même, le ministère a entamé l'informatisation des services des trésoriers payeurs auprès des EEP soumis au contrôle financier préalable de l'Etat. Certains EEP ont par ailleurs commencé à développer leurs systèmes d'information, à dématérialiser certains de leurs actes de gestion ainsi qu'à programmer la problématique des délais de paiement parmi les points à l'ordre du jour de leur organe de gouvernance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.