Label'Vie: Hausse de 20% du résultat net au S1-2019    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    BMCE Bank of Africa Lance le 1er rapport annuel digital au Maroc    Le HCP et la Banque mondiale se rapprochent davantage    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Lutte contre les maladies non transmissibles : le Maroc réitère son engagement    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Loi cadre de l'enseignement. Une commission gouvernementale pour fixer les priorités    100 ans de l'aéropostale : Une exposition met en avant le rôle du Maroc dans l'histoire de l'aviation    El khalfi: "Le chef du gouvernement a entamé les concertations sur le remaniement ministériel"    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Entretien avec Fouad Hani, auteur-compositeur et interprète : «Je travaille beaucoup sur ma musique»    Banque Centrale Populaire. La performance au rendez-vous    Thomas Cook : un cauchemar pour 150.000 touristes britanniques    Après les Assises du développement humain, quelles priorités ?    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    Premières Assises nationales du Développement humain    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Crise économique mondiale : L'OCDE tire la sonnette d'alarme !    Bordeaux accueille le sommet Afrique-France en juin 2020    «#b7arblaplastic» : Une opération de collecte de déchets dans les plages signée Label'Vie    Le RNI organise la 3ème Université d'été ce vendredi à Agadir    PLF 2020. Le calendrier se précise    Rabat: L'UE lance un projet de migration légale circulaire entre le Maroc et l'Espagne    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces    Ces stars qui se sont mariées en secret    La gestion des risques de santé, sécurité et environnement débattue à Casablanca    Le Maroc, une cible importante pour la cybercriminalité    Insolite : Rivière teinte en vert fluo    Sensibiliser pour ne plus faire les frais de l'addiction aux antidouleurs    Appel aux dons    Un plan d'action pour la relance du tourisme à Béni Mellal-Khénifra    Tenue à Rabat du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement    Paris corrige Madrid : L'issue de parité sanctionne le choc Atlético-Juventus    Di Maria, la "MCN" à lui tout seul    Le stade d'Honneur d'Oujda fait peau neuve    "Woh!" d'Ismahan Lahmar projeté au Festival international du film de femmes    "Esthétique de la création poétique'', un nouvel ouvrage célébrant l'œuvre de Mohamed Serghini    Bouillon de culture    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 08 - 2019

Une programmation riche met à l'honneur de grandes ambassadrices d'un Maroc généreux et talentueux. Ainsi, le festival met en valeur un patrimoine de voix féminines riche et varié, puisant dans les cultures méditerranéennes, arabes et africaines.
Ce sont plus d'un million et demi de spectateurs qui prennent toujours part au Festival «Voix de Femmes» de Tétouan qui se tient sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI jusqu'au 24 août. Le chiffre est précisé par l'association initiatrice, portant le même nom, qui «ambitionne cette année de mettre en valeur nos voix nationales, véritable trésor de notre patrimoine culturel».
Lors de la 11ème édition de cette manifestation artistique, qui accueille depuis sa création des chanteuses exceptionnelles, une programmation riche met, selon la même source, à l'honneur de grandes ambassadrices d'un Maroc généreux et talentueux. Ainsi, le festival met en valeur un patrimoine de voix féminines riche et varié, puisant dans les cultures méditerranéennes, arabes et africaines.
En détail, les soirées des 23 et 24 août sur la grande scène Al Matar seront rythmées par «de sublimes voix nationales engagées qui feront écho à l'enthousiasme d'un public fidèle».
Ainsi, la chanteuse Najat Rajoui, étoile montante du paysage musical marocain, inaugurera le 23 août les festivités sur la même scène. Dans la même soirée, la légendaire diva marocaine Hajja Hlima «promet une performance inoubliable».
Pour la seconde soirée du festival, la talentueuse et énergique Hind Ziadi ouvrira le bal le soir du 24 août, avant de laisser la place à l'incontournable référence de la musique chaabi marocaine Daoudia. «Ces femmes artistes participeront avec leurs voix à embellir et porter fièrement les valeurs d'un Maroc solidaire et tolérant», enchaînent les organisateurs. Par l'occasion, cet événement est une opportunité pour mettre en exergue l'hospitalité de la ville de la colombe blanche durant ce festival incontournable qui, cette année, célèbre «la femme au service du développement».
Mieux encore, le festival a une fibre sociale. Le marché «Au fil du temps», qui se tient tout au long de cette grand-messe, est destiné, selon la même source, à «promouvoir les produits du terroir et de l'artisanat local». Ce rendez-vous incontournable du festival permet aux femmes promotrices de la région, membres des coopératives issues du nord du Maroc, de présenter et commercialiser leurs produits du terroir et de l'artisanat pendant une semaine au cœur de la ville de Tétouan. «Depuis la création de ce marché, plus de 300 coopératives ont été soutenues par l'action du festival», énumère la même source. Et ce n'est pas tout. Le traditionnel volet social, objectif majeur de l'association organisatrice, sera renforcé et décliné tout au long de l'année en des actions ciblées en faveur des catégories les plus vulnérables ou en situation de précarité. Entre l'organisation de campagnes de sensibilisation sanitaire, caravanes médicales pluridisciplinaires ou encore aménagement ou réhabilitation d'espaces socio-éducatifs, les actions ne manqueront pas.
«L'association se propose également de mener ou soutenir des programmes destinés aux jeunes (mise sur pied de programmes sportifs et culturels, aide aux maisons de jeunes…). Par cette approche, elle entend contribuer autrement au développement et à l'épanouissement continu de Tétouan et de sa région», exalte la même source.
Dans l'ensemble, des milliers d'habitants de la colombe blanche ont, depuis le lancement du festival en 2008, pu profiter à ce jour des programmes sociaux, dans ce cadre par l'association «Voix de femmes de Tétouan». Une manière d'œuvrer pour la bonne cause.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.