Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    ADM : circulation suspendue entre Larache et Moulay Bousselham    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Elections britanniques: Premier face-à-face entre Johnson et Corbyn    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Nouzha Bouchareb : Le Maroc s'engage à contribuer au plan ONU-Habitat    Immobilier. Accor et le groupe Yasmine se rapprochent    Marché des capitaux. L'AMMC muscle ses contrôles    Hult Prize couronne son lauréat le 7 décembre    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Luis Enrique reprend les commandes de la sélection espagnole    Pour Washington, la colonisation israélienne ne viole pas le droit international    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Arrestation à Marrakech d'un individu pour trafic de drogues dures    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Vidéo. Un camion chargé de migrants fonce dans un poste-frontière de Bab-Sebta    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Mustapha Iznasni, un Grand de la Presse nationale s'est éteint    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Le Maroc se prépare au grand froid    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Transport de marchandises. Les conditions d'accès préoccupent les partenaires sociaux    Edito : Anticiper    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Projets verts «Rhamna E-Mob» : 30 motos électriques remises aux autorités locales    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Moustapha Cissé Lô : Le Maroc intégrera bientôt la CEDEAO    Driss Lachguar : L'USFP a toujours servi les intérêts de la nation    Hommage à Bruxelles à la première génération des Marocains de Belgique    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura    Le plan Maroc vert, un modèle à suivre    "Le Mans 66" en tête du box-office    L'art plastique marocain s'invite à Tunis    L'artiste plasticien Salem Chouatta ou l'art de rendre visible l'invisible    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Filière équine : Une stratégie créatrice de richesse
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 10 - 2019

Présent à la cérémonie d'ouverture qui s'est déroulée lundi, Aziz Akhannouch, ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a déclaré que «le Salon du cheval d'El Jadida figure parmi les événements équins les plus connus dans le monde.
Il représente une vitrine ouverte sur notre riche patrimoine culturel lié au cheval». Il a également ajouté que l'évolution remarquable de cet événement revenait en premier lieu à la Haute volonté de SM le Roi Mohammed VI qui entoure cette manifestation de sa Haute attention et de son suivi. Tenue sous le thème «Le cheval dans les écosystèmes des Marocains», cette édition met à l'honneur les races nationales, notamment le barbe et l'arabe-barbe qui constituent un élément clé pour les écosystèmes au sein desquels ils évoluent.
Pour le ministre, «un tel événement est l'occasion d'exprimer le profond attachement des Marocains à cette noble créature qu'est le cheval, mais aussi au développement des activités et métiers équestres au Maroc. Il offre également une plateforme d'échange incontournable entre les différents intervenants dans le secteur équin».
La stratégie nationale pour le développement de la filière équine a pour ambition de valoriser de façon durable le rôle participatif du cheval dans l'économie nationale et de faire de sa filière un moteur de croissance économique et sociale. Et c'est chose faite. Grâce à la stratégie nationale de la filière équine marocaine, le nombre de naissances équines annuelles sur les cinq principales races a pu augmenter à raison de +31% entre 2011 et 2018, pour finalement s'établir à 4.300 naissances avec une nette amélioration de la qualité génétique.
Le nombre de chevaux barbes a également plus que doublé passant de 800 en 2011 à près de 2.000 en 2018. Cette même période a connu l'organisation de 674 courses hippiques additionnelles (+38% vs 2011). En 2009, le nombre d'emplois directs et indirects générés par la filière cheval était estimé à 6.500. Aujourd'hui, pas moins de 30.000 emplois sont assurés grâce à la filière équine qui contribue à 0,6% du PIB national, à hauteur de 6 milliards de dirhams de production de richesse, contre 3,4 milliards en 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.