Nouveau modèle de développement: le monde carcéral invité à s'exprimer    Relance: Gouvernement, CGEM et GPBM s'engagent    Le Fonds d'investissement stratégique sur les rails    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Le tourisme: Une affaire de santé aussi    Ligue des champions : les résultats et le programme des quarts    Saisie près de Casablanca de plus de 5 tonnes de chira    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Champions League: le Real s'effondre face à City, Lyon sort la Juve (VIDEOS)    Le classement général de la Botola (mise à jour)    Covid-19 : le Maroc retiré de la liste des pays sûrs    Education Nationale : 2.587 inspecteurs affectés au titre de 2020    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Berkane s'offre le WAC    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    La hausse des cas touchés par le coronavirus perçue différemment    Réunion du Conseil de gouvernement    Sur Hautes instructions Royales : Mise en place d'un hôpital militaire de campagne à Beyrouth    Covid-19: 1018 nouveaux cas confirmés au Maroc ce vendredi    Etat d'urgence sanitaire: ce que dit le projet de loi adopté ce vendredi    Macron réclame une enquête internationale    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Prime exceptionnelle pour les professionnels de santé: C'est pour bientôt !    Tourisme national : un secteur d'avenir    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Liban : une instabilité explosive    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Filière équine : Une stratégie créatrice de richesse
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 10 - 2019

Présent à la cérémonie d'ouverture qui s'est déroulée lundi, Aziz Akhannouch, ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a déclaré que «le Salon du cheval d'El Jadida figure parmi les événements équins les plus connus dans le monde.
Il représente une vitrine ouverte sur notre riche patrimoine culturel lié au cheval». Il a également ajouté que l'évolution remarquable de cet événement revenait en premier lieu à la Haute volonté de SM le Roi Mohammed VI qui entoure cette manifestation de sa Haute attention et de son suivi. Tenue sous le thème «Le cheval dans les écosystèmes des Marocains», cette édition met à l'honneur les races nationales, notamment le barbe et l'arabe-barbe qui constituent un élément clé pour les écosystèmes au sein desquels ils évoluent.
Pour le ministre, «un tel événement est l'occasion d'exprimer le profond attachement des Marocains à cette noble créature qu'est le cheval, mais aussi au développement des activités et métiers équestres au Maroc. Il offre également une plateforme d'échange incontournable entre les différents intervenants dans le secteur équin».
La stratégie nationale pour le développement de la filière équine a pour ambition de valoriser de façon durable le rôle participatif du cheval dans l'économie nationale et de faire de sa filière un moteur de croissance économique et sociale. Et c'est chose faite. Grâce à la stratégie nationale de la filière équine marocaine, le nombre de naissances équines annuelles sur les cinq principales races a pu augmenter à raison de +31% entre 2011 et 2018, pour finalement s'établir à 4.300 naissances avec une nette amélioration de la qualité génétique.
Le nombre de chevaux barbes a également plus que doublé passant de 800 en 2011 à près de 2.000 en 2018. Cette même période a connu l'organisation de 674 courses hippiques additionnelles (+38% vs 2011). En 2009, le nombre d'emplois directs et indirects générés par la filière cheval était estimé à 6.500. Aujourd'hui, pas moins de 30.000 emplois sont assurés grâce à la filière équine qui contribue à 0,6% du PIB national, à hauteur de 6 milliards de dirhams de production de richesse, contre 3,4 milliards en 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.